Government & Public Sector

  • Share

Approche intégrée de la mesure de la charge de travail

View this page in Dutch 

EY recommande et utilise régulièrement une mesure de la charge de travail dans le cadre de divers projets. Cette mesure ne signifie rien en soi, mais doit s’intégrer à une étude exhaustive du fonctionnement d’une organisation pour fournir des résultats efficaces.

La méthodologie utilisée par EY dans ce cadre repose sur plusieurs fondements organisationnels (voir schéma). La performance des organisations dépend, selon ce modèle, non seulement de la qualité du fonctionnement de chaque fondement distinct, mais aussi et surtout, de leur interaction, de la manière dont les éléments interagissent et se renforcent mutuellement.

Pourquoi une mesure de la charge de travail ?

Une mesure de la charge de travail permet de mettre les problèmes de (certains de) ces fondements ou de leur interaction en lumière. Elle donne, en effet, une image objective du temps qu’une personne consacre à certaines tâches et des paramètres déterminants, comme les fluctuations saisonnières et les phases d’un projet. Une mesure de la charge de travail permet, en outre, une comparaison interne et externe. La mesure peut identifier des différences d’horaires entre des membres du personnel qui effectuent des tâches identiques et comparer le temps consacré aux procédures et aux processus entre des (entités d’) organisations. La détection des problèmes relatifs aux processus, aux sous-processus, aux équipes et aux rôles individuels fait également partie des possibilités. C’est en soi un dispositif idéal pour circonscrire les éventuelles opportunités structurelles en matière de synergie à grande échelle, de centralisation ou de décentralisation. Une mesure de la charge de travail n’offre toutefois pas de solutions prêtes à l’emploi. Elle reste un outil de diagnostic.

Méthode en trois étapes

EY utilise une méthode en trois étapes pour aboutir à un résultat cohérent et éviter les lacunes et les erreurs d’interprétation des données : la description temporelle, la mesure temporelle et le questionnement temporel. Chaque étape présente des avantages et des inconvénients propres, les avantages de l’une compensant les inconvénients de l’autre. La combinaison de ces phases donne lieu à une manière plus rapide et plus efficace d’obtenir des résultats objectifs.

Pour plus d’informations sur les mesures de la charge de travail, n’hésitez pas à prendre contact avec nos spécialistes :

Bjorn Vanheste  
directeur EY Advisory
+32 (0)2 774 51 28

Mieke Gielis
senior manager EY Advisory
+32 (0)2 774 98 20

Connect with us

Stay connected with us through social media, email alerts or webcasts. Or download our EY Insights app for mobile devices.