Government & Public Sector

  • Share

Des soins de santé plus efficaces grâce à une plateforme limbourgeoise

Pour permettre aux soins de santé de rester accessibles dans le Limbourg, neuf hôpitaux et quatre instituts psychiatriques vont collaborer plus étroitement au sein d’HOSPILIM. EY contribua à la création de cette platforme qui permettra, via des économies d’échelle et une centralisation des achats, de réaliser des économies substantielles. HOSPILIM deviendra également un centre de connaissances pour l’innovation au niveau l’offre de services.

Les établissements de soins souhaitent fournir au citoyen des soins de santé de qualité, accessibles et abordables. Mais leur coût est un sujet épineux en Belgique. Même si une augmentation des dépenses exprimée en pourcentage dans ce secteur est considérée comme un indicateur de prospérité, la forte augmentation des coûts en chiffres absolus fait déraper le budget. C’est assurément le cas lorsque l’augmentation des coûts s’accompagne d’un vieillissement de la population, comme c’est le cas dans notre pays.

Analyse de fond
Les institutions de soins peuvent-elles réaliser des économies sans transiger sur la qualité ? EY a analysé les données d’achat des institutions limbourgeoises et est arrivé à des conclusions déconcertantes. La différence de prix pour des produits pharmaceutiques identiques atteignait jusqu’à 28 %. En unissant leurs forces, les 13 institutions pourraient donc obtenir de meilleurs prix en commandant de plus grands volumes auprès d’un nombre plus réduit de fournisseurs. Une estimation prudente indique qu’elles pourraient ainsi épargner chaque année quelque 22 millions d’euros. Nous avons également observé ce qui se fait en dehors de nos frontières et constaté que certains types d’implants coûtent jusqu’à 37 % de moins en Europe. Certains produits médicaux étaient par ailleurs jusqu’à 62 % moins chers dans les pays voisins.

Centrale d’achat
HOSPILIM a été créée afin de favoriser une collaboration efficace entre les diverses institutions. EY a défini la structure fiscale et le cadre juridique de cette A.S.B.L. intégrant notamment une centrale d’achat qui démarrera prochainement. Les entreprises pharmaceutiques réagissent positivement au fait que HOSPILIM prévoit également une plateforme logistique centralisée, ce qui leur permettra de réduire leurs coûts de stockage et de distribution. De plus, ces entreprises pourront désormais se concentrer davantage sur la différentiation via l’offre de services.

Program Management Office
La plateforme aura bien évidemment aussi un impact sur la concurrence que se livrent les hôpitaux et sur la position des parties prenantes (médecins, pharmaciens et acheteurs). Pour gérer cet impact et garantir le fonctionnement optimal de la plateforme, EY mettra sur pied un Program Management Office (PMO) composé de groupes de travail axés sur l’achat de diverses catégories de produits. Les spécialistes pharmaceutiques assisteront ces groupes de travail de leur expertise. Le PMO veillera également à garantir la sécurité des données confidentielles que s’échangent entre eux les hôpitaux dans le cadre d’HOSPILIM.

Centre de connaissances
HOSPILIM servira non seulement de centrale d’achat, mais également de centre de connaissances dont les premiers résultats tangibles sont attendus à moyen terme. Au sein de ce centre de connaissances, des groupes de travail distincts se pencheront sur des sujets tels que les achats internationaux, les adjudications publiques, l’outsourcing d’activités périphériques, la stratégie IT, la politique de RH, le cash pooling et les assurances. Un expert d’EY pourra oeuvrer au sein de ces groupes en tant que catalyseur. La province du Limbourg fait oeuvre de pionnier avec HOSPILIM. D’autres provinces ont depuis lors pris contact avec EY afin d’étudier les possibilités de lancer une initiative de même type. Si nous parvenons à mettre un terme au paradigme des institutions de soins de santé avec différentes parties prenantes, nous serons alors en mesure de disposer d’un système de soins de santé efficace, avec plus de moyens disponibles pour le patient. En réalité, il est même du devoir de chaque institution de soins de tenter d’y parvenir.

Connect with us

Stay connected with us through social media, email alerts or webcasts. Or download our EY Insights app for mobile devices.

EY_Belgium on twitter

 

Click here to view some of our recent presentations on slideshare.


Seminars

Click here to see the list of seminars and enroll online!