Government & Public Sector

  • Share

EY cartographie les risques du SPW

EY s’est vu confier la réalisation de la cartographie des risques du Service Public de Wallonie (SPW) en collaboration avec les agents de la Direction d’audit interne et de fonctionnement (DAIF). Cette mission d’envergure intégrant également les risques au niveau du Secrétariat Général (SG) et de chaque Direction Générale (DG), était une première pour l’administration publique de Wallonie.

Méthodologie privilégiée
EY a fait appel à une méthodologie rigoureuse visant à :

  • Identifier les risques potentiels ou avérés susceptibles d’avoir un impact défavorable sur la réalisation des objectifs du SG, des deux Directions Générales Transversales (DGT) et des sept Directions Générales Opérationnelles (DGO) ;
  • Catégoriser ces risques par types de risques (stratégiques, opérationnels, financiers ou de conformité) afin d’établir le tout premier univers de risques pour l’administration publique ;
  • Prioriser les risques identifiés.

La mission a permis d’établir le degré de probabilité de survenance de chaque risque identifié ainsi que son impact. Chaque risque inhérent a ensuite été évalué au niveau de son contrôle afin de déterminer le risque résiduel.

Objectifs
Cette mission devait permettre à la DAIF de planifier ses missions d’audit pour l’ensemble du SPW sur base de la cartographie établie, afin de non seulement respecter les normes applicables à la profession d’auditeur interne, mais également (et peut être surtout) d’utiliser de la manière la plus rationnelle possible les ressources et compétences des membres de la DAIF. D’autre part, il s’agissait de fournir à la SG et aux DG un outil de contrôle interne permettant de gérer leurs risques par la mise en oeuvre de mesures ciblées.

Cette cartographie des risques réalisée par EY à la demande de la Région Wallonne devrait permettre une saine et judicieuse affectation des moyens publics dans la mesure où les risques de disfonctionnement de l’administration, de mécontentement des citoyens, de perte financière ou de manque à gagner seront beaucoup mieux maîtrisés. Cela devrait également contribuer à la professionnalisation de l’administration et à donner aux citoyens une image encore plus positive de l’administration wallonne.

Conclusion
Le secteur public doit faire face à des attentes plus fortes, à une demande croissante de services de qualité, à la maîtrise du budget dans un environnement contraint, au foisonnement normatif et à la recherche de performance. Comment le service public peut-il faire face à ces nouvelles exigences ? L’anticipation des risques ainsi que leur gestion sont parmi les solutions à ces nouvelles problématiques. La maîtrise des risques par les acteurs du secteur public est donc plus que jamais un élément essentiel à prendre en compte dans la conduite des missions.

Connect with us

Stay connected with us through social media, email alerts or webcasts. Or download our EY Insights app for mobile devices.

EY_Belgium on twitter

 

Click here to view some of our recent presentations on slideshare.


Seminars

Click here to see the list of seminars and enroll online!