EnVue

  • Share

View this page in Dutch

EnVue est une initiative d'EY en collaboration avec l'Echo.

En savoir plus sur les annexes.

  • Reporting financier : le GPS de votre entreprise
    La confiance de vos parties prenantes externes dépend entièrement de la fiabilité de vos rapports financiers. De plus, sans un tableau de bord financier fiable, vos administrateurs et managers seront contraints de piloter à l’aveugle.

  • Intelligence des données et entreprises
    Toute entreprise est aujourd’hui inondée de données, sous toutes sortes de formats, structurés ou non. Les études démontrent que le volume de données double chaque année. Le big data est une réalité : plus personne n’en doute désormais. Pourquoi ce supplément ? Parce que les entreprises qui convertissent intelligemment en informations utiles les quantités massives de données qu’elles génèrent, sont encore beaucoup trop rares. Pour y remédier, nous avons donné la parole à des spécialistes de différents domaines liés aux données.

  • 25 éditions d'Envue
    Apporter sa pierre à l’édifice afin d’améliorer la façon dont fonctionne le monde, tel est l’engagement d’EY.

  • La nouvelle banque
    Pour le secteur bancaire, cinq ans après la crise du crédit, l’heure est moins au bilan qu’à une remise en perspective globale. Ces dernières années, de nombreuses avancées ont été réalisées en matière d’élaboration et de mise en oeuvre de la réglementation. L’objectif : regagner la confiance des clients. Le moyen, comme l’exprime la loi sur les banques : des « banques saines et prudentes ». Ceci étant dit, une telle aversion au risque pèse nécessairement sur le rendement. Une solution consiste donc à miser sur la technologie numérique. Pas étonnant, dès lors, de voir le secteur bancaire surfer sur la vague du smartphone avec autant d'engouement.

  • Construire un monde qui fonctionne mieux
    La mondialisation est une réalité évolutive et complexe avec laquelle les chefs d’entreprise doivent composer chaque jour. L’ouverture d’esprit, la diversité, la préséance donnée à l’équipe et l’analyse et l’interprétation de toutes les données sont dès lors des qualités essentielles pour les futurs entrepreneurs, affirme Rudi Braes, managing partner chez EY. « Avec notre Vision 2020, nous voulons également y contribuer. »

  • Building a better working world
    S’il est un enseignement à tirer de la crise écoulée, c’est que le déploiement d’activités économiques ne peut se faire sans confiance. Pour rétablir cette confiance et relancer l’économie de manière durable, les chefs d’entreprises doivent assumer leurs responsabilités vis-à-vis de toutes les parties prenantes. Ce n’est pas simple : les changements se succèdent à un rythme soutenu et entreprendre n’a jamais été aussi complexe. Dans une interview commune, Rudi Braes (EY), Pierre-Alain De Smedt et Pieter Timmermans (FEB) expliquent comment les chefs d’entreprises et les pouvoirs publics peuvent contribuer à la construction d’un monde qui fonctionne mieux. Plus loin, deux exemples sont mis en valeur : Mithra, entreprise en pleine croissance, et notre équipe nationale féminine de hockey, qui met en pratique de manière originale la notion d’esprit d’équipe. Dans ce supplément, vous découvrirez également comment l’entreprenariat, le développement durable, la performance et l’approche client peuvent être utiles à la construction d’un monde qui fonctionne mieux. Car n’est-ce pas finalement votre objectif ? Toutes les parties prenantes, actionnaires compris, vous en seront reconnaissantes.

  • Belgique, pays d’investissement
    En 2012, la Belgique est parvenue à attirer davantage d’investissements étrangers que les années précédentes. Pour autant, ces investissements ont généré beaucoup moins de nouveaux emplois. Par ailleurs, de plus en plus d’entreprises étrangères investissent dans notre pays. Ce ne sont là que deux des constats établis par le Baromètre 2013 de l’attractivité belge d’EY. Un handicap historique de notre pays est constitué par ses coûts salariaux élevés. Qui plus est, les atouts qui ont de tout temps séduit les investisseurs étrangers sont désormais menacés. Au fil des pages suivantes, les experts d’EY analysent l’attractivité de notre pays aux yeux des multinationales et d’autres investisseurs étrangers. Ils mettent également en lumière ses faiblesses et identifient les mesures qui permettraient de donner une nouvelle impulsion à la compétitivité de notre pays.

  • Lean, Mean & Clean
    Pour survivre en cette période difficile, les entreprises sont contraintes d’optimiser leurs processus et de recibler leur stratégie. En d’autres termes : elles doivent être lean et mean. Mais si elles ne veulent pas se contenter de survivre et sortir gagnantes de la crise, elles doivent aussi et surtout ancrer la durabilité dans leur ADN. L’entreprise à succès est à la fois lean, mean et clean. Comment? Vous le découvrirez dans ce supplément.

  • Sécuriser les données d’entreprise
    Entreprises et organismes publics sont confrontés à une foule d’évolutions technologiques qui se succèdent à un rythme effréné. Celles-ci se traduisent par de nouveaux médias, de nouveaux appareils, de nouvelles applications et de nouvelles formes d’organisation informatique.

  • Family Business 2.0
    Ciment de l’économie belge, les chefs d’entreprises familiales doivent sans cesse louvoyer entre les intérêts de leur affaire et ceux de la famille.

  • Les Jeux Olympiques
    Sport d’élite et entreprise sont un travail d’équipe, ayant la motivation comme principal moteur. Non seulement au moment de gagner la médaille ou de signer le contrat, mais aussi chaque jour, durant chaque phase de préparation.

  • Accent sur la croissance
    En période de crise, il n’est pas évident de générer de la croissance. Voilà une raison supplémentaire pour mettre en valeur les entreprises qui parviennent à publier de bons résultats malgré le contexte difficile. C’est ce que nous faisons dans ce cahier, dans le cadre de plusieurs interviews approfondies avec des spécialistes.

  • Corporate Responsibility
    Pour réaliser un bénéfice à dimension sociale, un nouveau modèle d’affaires est nécessaire.

  • Incredible India
    Les entreprises qui se rendent en Inde pour développer une activité doivent également maîtriser les moeurs indiennes en matière de « business ». Y êtes- vous prêt ? Si c’est le cas, de nombreuses opportunités s’offrent à vous.