EY Belgique et Grant Thornton, Lippens & Rabaey annoncent un projet d’acquisition pour le mois d’octobre

  • Share

View this page in Dutch 

Bruxelles, le 12 septembre 2012 – EY Belgique annonce aujourd’hui l’acquisition de Grant Thornton, Lippens & Rabaey Belgique. Le contrat signé par les deux parties confirme son intention de reprendre intégralement les départements audit, accounting, tax et consulting de Grant Thornton, Lippens & Rabaey Belgique au terme de l’enquête d’indépendance qui est actuellement en cours. Cette acquisition permettra à EY d’accueillir quelque 120 nouveaux collaborateurs et de renforcer sa position sur le marché belge des services aux entrepreneurs et entreprises familiales.

Une plus grande force d’impact, une approche plus ciblée sur les entreprises familiales

EY Belgique et Grant Thornton, Lippens & Rabaey ont conclu un accord en vue de fusionner leurs activités belges. Grâce à cette acquisition stratégique, EY augmente sa force d’impact en Belgique, en particulier dans le secteur des services aux entrepreneurs et entreprises familiales. EY Belgique, qui est déjà leader du marché des services d’audit, confirme ainsi son ambition de renforcer encore sa position en Belgique. Plus de 120 nouveaux collaborateurs compétents rejoindront 1.300 collègues pour accompagner la croissance des entrepreneurs et des entreprises familiales.

« Nous sommes très fiers de pouvoir annoncer cette acquisition, qui est le fruit d’une vision commune : la création d’une équipe encore plus forte, au service de nos ambitions de développement et de croissance durable. Ce projet repose notamment sur l’étroite complémentarité de nos atouts respectifs et bénéficie du soutien inconditionnel des équipes dans les deux organisations », a déclaré Rudi Braes, managing partner d’EY Belgique.

Marleen Mannekens deviendra associée chez EY à la conclusion de la transaction : « Cette future intégration est une opportunité extraordinaire pour nous ainsi que pour nos collaborateurs. En rejoignant EY, nous allons pouvoir accélérer ensemble le développement de nos activités, en tirant parti d’une structure financière forte et de positions de leadership. Mieux encore, l’adéquation entre nos cultures garantit notre intégration au sein d’un groupe solide et ambitieux. Nos collaborateurs auront encore plus de possibilités de formations hautement spécialisées, ce qui ne pourra que contribuer à l’amélioration permanente de la qualité des audits. »

De son côté, Grant Thornton, Lippens & Rabaey apportera à EY des connaissances spécifiques dans le domaine de la RSE et de la durabilité car son équipe de consultants a progressivement acquis une expertise de niche sur la législation relative à la gestion des déchets et sur son application stratégique et opérationnelle en Belgique et dans le reste du monde.

L’importance d’une bonne adéquation entre les cultures d’entreprise

« Les deux organisations ont amplement pris le temps de faire connaissance et de veiller à ce que l’intégration se passe de manière optimale. Dans le cadre d’une acquisition, l’adéquation entre les cultures des entreprises concernées est en effet un facteur essentiel. Tout comme EY, Grant Thornton, Lippens & Rabaey tient à encourager l’esprit d’entreprendre chez ses collaborateurs. Cette acquisition nous permet d’accroître encore notre part de marché et d’augmenter le nombre d’entreprises familiales en croissance conseillées par EY », s’est félicité Rudi Braes, managing partner d’EY Belgique.

« Sur la base de notre stratégie, nous étions convaincus que la croissance et l’accroissement d’échelle pourraient créer des opportunités supplémentaires pour nos clients comme pour nos collaborateurs. Différentes possibilités et opportunités ont été présentées et analysées, et l’intégration de Grant Thornton, Lippens & Rabaey et EY est apparue comme l’option la plus favorable et la plus naturelle, notamment en raison de l’excellente adéquation entre nos cultures et de l’étroite correspondance entre nos visions respectives », a expliqué Leen Defoer, qui deviendra associée chez EY Belgique. « Nous sommes persuadés que parmi les BIG 4, EY est le prestataire de services le mieux à même de répondre aux besoins des entrepreneurs et des entreprises familiales que nous conseillons. EY bénéficie également d’une forte présence sur le marché entrepreneurial, ce qui nous conforte dans la conviction que l’organisation est la mieux placée pour entretenir et élargir notre clientèle existante. »

Une valeur ajoutée pour les clients

« Cette intégration permettra d’associer les compétences de nos professionnels à celles des spécialistes d’EY pour continuer à offrir ensemble un service haut de gamme. Nous pourrons élargir encore davantage l’éventail des expertises et des connaissances sectorielles disponibles en faveur des clients. Nous nous réjouissons de cette acquisition. Tout en conservant la garantie d’un service irréprochable, nos clients auront accès à l’expertise mondiale et au réseau d’EY, qui est le seul cabinet d’audit/accounting/consulting totalement intégré à l’échelle internationale », a précisé Marleen Mannekens.

Perspectives d’avenir

« Ce projet d’acquisition met en lumière notre stratégie et notre ambition pour l’avenir. Nous privilégions la croissance interne mais nous restons également à l’affût des opportunités du marché. Nos prévisions de croissance se situent essentiellement dans les branches conseil et fiscalité. Nous n’excluons pas la possibilité de réaliser d’autres acquisitions si elles se présentent. Dans le même temps, nous continuerons à investir dans des domaines d’expertise spécifiques », a conclu Rudi Braes. Grâce à l’intégration de Grant Thornton, Lippens & Rabaey, EY pourra désormais offrir ses services à ses clients dans 13 implantations, qui feront également office de bureaux satellites pour l’ensemble des collaborateurs. EY Belgique comptera 76 associés après la conclusion de l’opération.