EY Belgique engage plus de 300 nouveaux collaborateurs

  • Share

Bruxelles, 5 octobre 2012 - Après l’acquisition récente de Grant Thornton, Lippens & Rabaey, EY Belgique confirme une fois encore ses ambitions de croissance avec le recrutement prévu de quelque 300 nouveaux collaborateurs. Outre 212 jeunes diplômés issus de formations diverses (juridique, financière ou économique), EY recherche également 109 collaborateurs expérimentés. Cette semaine, une centaine de jeunes diplômés ont fait leurs débuts au département audit. Début juillet, l’entreprise avait déjà nommé 6 nouveaux associés, chacune et chacun de ces professionnels parvenant à gravir les échelons au sein de l’organisation. Depuis de nombreuses années, EY mène en effet une politique de promotion interne, offrant à ses collaborateurs des possibilités d’évolution intéressantes jusqu’au sommet de l’entreprise.

L’acquisition récente de Grant Thornton, Lippens & Rabaey a mis en évidence les objectifs d’EY qui ambitionne de devenir le leader du marché dans le domaine des services financiers et non financiers (le plus souvent en matière de RSE). Cette semaine, une centaine de jeunes diplômés ont d'ailleurs entamé leur première expérience professionnelle dans l’un des 13 bureaux belges d'EY. A peine arrivés, ces jeunes collaborateurs vont suivre un programme de développement intensif qui leur permettra d’être rapidement opérationnels à 100 %. EY entend ainsi s'assurer les services d’une vaste équipe de spécialistes à long terme.

Avec un effectif de plus de 1.500 professionnels, EY continue à miser sur le développement de ses collaborateurs et prévoit encore le recrutement de 212 collaborateurs juniors. EY recherche également 109 collaborateurs expérimentés pour l'ensemble de ses différents départements.

« Nous avons toujours l’ambition de devenir le plus grand prestataire de services de conseil sur le marché professionnel belge. Pour réaliser cette ambition dans un environnement compétitif et en constante évolution, nous devons poursuivre notre développement en nous focalisant tant sur la durabilité que sur la qualité. Dans cette optique, nous prévoyons donc un grand nombre de recrutements afin d’améliorer encore notre offre de services à moyen et  long terme », souligne Rudi Braes, managing partner d’EY.

Une organisation EMEIA intégrée : une valeur ajoutée pour les clients et les collaborateurs

EMEIA, créée en 2008, a clairement contribué à la croissance d’EY en Belgique. Cette organisation couvre 93 pays en Europe, au Moyen-Orient, en Afrique ainsi qu’en Inde.

L’intégration internationale a aussi fortement amélioré le service professionnel au-delà des frontières. Des spécialistes belges peuvent contribuer à la prestation de services dans d’autres pays et vice versa, ce qui permet de servir les clients de manière optimale, dans le cadre d’un réseau international intégré et performant. EY est ainsi également en mesure de développer et d’offrir  encore plus rapidement une palette de services à l’échelon mondial à ses nombreux clients  belges. Le renforcement de  l’internationalisation permet par ailleurs d’offrir d’avantage de possibilités de développement de carrière pour ses associés et collaborateurs.