L’activité mondiale IPO en baisse de 57% au 3ème trimestre,

  • Share
  • Le montant moyen des opérations descend à 100 millions de dollars.
  • 87% des IPO mondiales du 3ème trimestre sont valorisées dans leur fourchette de prix initiale.

L’activité mondiale d’introductions en bourse (IPO) a fortement diminué ce 3ème trimestre 2011, selon le rapport d’EY Global IPO update. A ce jour, on compte pour le trimestre un total de 284 transactions pour un montant de 28,5 milliards de dollars.

Par rapport aux 383 introductions en bourse réalisées au 2ème trimestre 2011 pour 65,6 milliards de dollars, le 3ème trimestre 2011 représente une baisse de 26% en nombre d’opérations, et de 57% en montant des capitaux levés. Comparé au 3ème trimestre 2010, cela représente une baisse de 6% du nombre de transactions et de 46% du capital levé avec 302 introductions en bourse pour un montant de 52,5 milliards de dollars.

Ce trimestre, seules trois IPO ont permis de lever plus d’1 milliard de dollars. Le montant moyen des transactions a diminué sur la plupart des marchés par rapport au trimestre précédent, se situant à 100 millions de dollars, contre 171 millions au deuxième trimestre 2011.

Marc Guns, associé EY, commente ces chiffres : « Les résultats du 3ème trimestre montrent que la crise de la dette dans la zone Euro et aux Etats-Unis a eu un impact profond sur le marché des IPO et sur la confiance des entreprises, autant que celle des investisseurs. Il y a toutefois encore un important potentiel d’introductions en bourse. Les entreprises n’ont pas cessé de voir les IPO comme un moyen de lever des fonds mais elles attendent que les conditions du marché s’améliorent, tout en continuant à préparer leur IPO ».

L’Asie continue à dominer l’activité IPO mais perd de son dynamisme

Les entreprises asiatiques continuent de dominer l'activité IPO de ce 3ème trimestre, avec 138 opérations pour un montant total de 13,5 milliards de dollars (47% des levées de fonds dans le monde). C’est toutefois le plus bas niveau de capitaux levés par les entreprises asiatiques depuis le 2ème trimestre 2009 (3 milliards de dollars pour 44 transactions). Les entreprises européennes ont réalisé 69 opérations pour 8,8 milliards de dollars (31% de l’ensemble des levées de fonds enregistrées), ce qui reste considérablement inférieur aux chiffres du 2ème trimestre 2011 (21,7 milliards pour 96 opérations). Néanmoins l’activité du 3ème trimestre 2011 reste supérieure à celle du 1er trimestre, qui n’a vu se réaliser que 52 transactions d’un montant total de 2,4 milliards de dollars. De leur côté, les entreprises nord-américaines ont levé 4,5 milliards de dollars par le biais de 41 IPO (16% de l’ensemble des fonds levés) contre 11.6 milliards levés au 2ème trimestre 2011 avec 55 IPO (18%).

La première place boursière du classement, en termes de fonds levés au troisième trimestre, a été la Bourse de Shenzhen (SME et ChiNext) avec 56 IPO pour 5,5 milliards de dollars. En deuxième place se trouve la Bourse de Madrid (5,3 milliards, 5 IPO) principalement en raison de la plus importante IPO menée ce trimestre – et la troisième plus importante cette année – par la banque commerciale espagnole Bankia, pour un montant de 4,4 milliards de dollars. La Bourse de Shanghai est en troisième place, avec 9 opérations pour un total de 3,1 milliards de dollars.

La position prépondérante de l’Asie

« L’Asie continuera à dominer le marché mondial des introductions en bourse, car le volume des IPO en cours, autant domestiques qu’étrangères, est en croissance. La tendance dominante sur les marchés européens des IPO continuera à concerner les entreprises détenues par les Etats, comme en témoignent les récentes introductions en bourse d’entreprises publiques par des Etats européens. Les gouvernements doivent agir rapidement pour contribuer à diminuer la volatilité du marché et restaurer la confiance des investisseurs, afin que le marché des IPO se rétablisse », conclut Marc Guns