Survivre. Soutenir. Croître.

Cette progression décrit le secteur mondial de la gestion d’actifs et de patrimoine à partir du creux de la crise financière mondiale jusqu’à aujourd’hui. Lorsqu’il a émergé de la crise financière, le secteur a dû composer avec un nouvel environnement fiscal et réglementaire complexe et une clientèle en pleine transformation plus âgée et plus prudente, mais en même temps plus raffinée et exigeante.

Les entreprises se concentrent plus que jamais sur la gestion des changements réglementaires, des risques et de la volatilité, et se positionnent rapidement pour obtenir leur part de marché. Nombre d’entre elles ont été contraintes de repenser leur modèle d’affaires dans le cadre d’une stratégie renouvelée orientée sur le contrôle rigoureux des coûts et l’efficience opérationnelle.

Mais surtout, le secteur a renoué avec la croissance. Les frontières s’estompent, dans les espaces réglementés et dans d’autres aussi, tandis que les gestionnaires cherchent à diversifier les sources de revenus et recherchent de nouvelles possibilités. Les entreprises doivent bien comprendre en quoi les règles du jeu de la distribution ont changé, tant à l’échelle mondiale que locale, et savoir comment accroître leurs revenus et améliorer leurs marges efficacement.

Nous pouvons vous aider à réussir dans le contexte d’aujourd’hui dans les secteurs clés suivants :


  • Changements réglementaires, conformité et communication de l’information

    En raison de la crise financière mondiale, des normes de conformité plus rigoureuses ont vu le jour dans le secteur pour tous les intervenants, notamment pour les gestionnaires non traditionnels. Les organismes de réglementation se préoccupent du risque et de la communication de l’information comme jamais auparavant.

    Les sociétés de gestion d’actifs et de patrimoine doivent réagir au nouveau contexte réglementaire en divulguant plus d’information de manière proactive. Elles évaluent leur infrastructure de conformité en place, y compris le personnel, les processus et la technologie, et examinent avec soin leurs politiques et marches à suivre en matière de conformité.

    Le processus d’examen est loin d’être un exercice ponctuel. Étant donné que l’élaboration et la mise en œuvre de nouveaux règlements est un processus long et complexe, qui comporte bien souvent son lot de modifications, la seule certitude quant à la réforme de la réglementation est l’incertitude persistante qu’elle engendre.

    Contenu connexe :

  • Architecture de données et sécurité et utilisation efficace des mégadonnées

    La hausse des coûts liés à la conformité et les charges accrues d’infrastructure laissent à penser que les grandes sociétés de gestion d’actifs et de patrimoine profitent plus que jamais des économies d’échelle. Acquérir un avantage concurrentiel au niveau des prix est devenu essentiel face aux exigences réglementaires et aux coûts croissants en matière de communication de l’information.

    De nombreuses exigences réglementaires portent principalement sur les données circulant dans l’entreprise et chez les fournisseurs de services externes. Les procédures et systèmes que de nombreuses entreprises avaient en place avant la crise financière mondiale ne parviennent probablement pas à traiter efficacement la complexité de l’analyse des données maintenant requise dans le nouveau contexte de réglementation. Les mégadonnées offrent la possibilité de contrôler rigoureusement les coûts tout en favorisant la croissance.

    En outre, la cybersécurité et la prévention du cybercrime représentent des défis de plus en plus importants.

    Contenu connexe :

  • Transparence et communication vis-à-vis des investisseurs

    Les investisseurs exigent des niveaux de transparence plus élevés et des règles de contrôle préalable plus serrées que jamais. La déception à l’égard des modèles antérieurs de gestion de placements, conjuguée au fait que les investisseurs sont de plus en plus exigeants et de moins en moins enclins à prendre des risques, ont amené les entreprises à adopter des normes beaucoup plus strictes en matière de transparence, de communication vis-à-vis des investisseurs et de gouvernance de fonds.

    De plus, les efforts d’éducation et de sensibilisation des investisseurs se sont multipliés, et des interfaces clients robustes et plus puissantes axées sur la technologie ont vu le jour. Les demandes de rapports de tiers ont pris de l’importance puisqu’ils sont devenus un outil efficace pour la communication d’informations essentielles sur la structure de coûts interne, la gestion des risques et les activités d’un gestionnaire.

    La crédibilité, et pas uniquement la performance, est un élément fondamental pour bâtir de bonnes relations avec les investisseurs, améliorer les efforts de distribution et rechercher de nouvelles occasions de croissance.

    Contenu connexe :

  • Données démographiques et besoins changeants des clients

    Avec l’augmentation de la population de retraités à l’échelle mondiale, la baisse inévitable des actifs entraîne une hausse de la demande en matière de préservation du capital. L’augmentation de l’espérance de vie dans le monde et le nombre accru de régimes de retraite du secteur public avec des passifs non capitalisés renforcent le besoin des particuliers d’épargner davantage afin de se constituer un revenu de retraite.

    Les entreprises doivent modifier leurs produits et apprendre à mieux connaître l’appétit des clients pour le risque afin de leur offrir plus de certitude quant au rendement de leurs placements. Elles doivent également faire montre de plus de transparence quant à la disponibilité et à la description des produits qu’elles proposent.

    Les gestionnaires génèrent de la valeur pour le client en se concentrant sur les segments de clientèle ayant un potentiel de croissance et en améliorant l’expérience client par une proposition valeur solide, un service exceptionnel et des modèles de tarification appropriés.

    Contenu connexe :

  • Croissance et réussite dans la distribution

    Compte tenu des changements démographiques, de la technologie en constante évolution et de la concurrence de plus en plus vive, la distribution devient prioritaire. Les entreprises doivent s’attacher à faire des compressions radicales des coûts, à faire de la conformité une compétence de base, à redéfinir leur modèle de fonctionnement et à faire des investissements judicieux dans les infrastructure afin de protéger leurs marges.

    En gagnant au jeu de la distribution en constante évolution, les entreprises pourront générer une croissance substantielle et accroître la valeur pour leurs parties prenantes. Mais pour y parvenir, il leur faudra bâtir leur image de marque, se rapprocher du client, maîtriser les médias sociaux et la technologie mobile et miser habilement sur l’information sur le marché pour pouvoir réagir promptement à l’humeur des investisseurs.

    Contenu connexe :

  • Redéfinition du modèle opérationnel, efficacité opérationnelle et gestion des coûts

    Confrontées au nouveau contexte réglementaire, à la tendance générale à la compression des marges et aux possibilités qu’offrent les mégadonnées, de nombreuses entreprises seront tentées d’implanter de nouveaux modèles opérationnels. À l’issue de ce processus de restructuration, ces entreprises se seront dotées d’avantages concurrentiels au niveau de la productivité, de l’efficience, de la flexibilité et des coûts opérationnels.

    Un examen opérationnel minutieux permettra de mettre au jour la plupart des fonctionnalités non essentielles et d’envisager ainsi l’impartition de certaines fonctions ou la réduction de l’effectif au profit d’une rationalisation axée sur la technologie et d’une amélioration des processus.

    Les entreprises doivent évaluer les gammes de produits, rationaliser les produits et explorer des possibilités d’établir des relations plus efficaces avec les investisseurs afin de pouvoir combler leurs attentes.

    Contenu connexe :

  • Marchés de croissance stratégique

    La croissance sur de nouveaux marchés géographiques, notamment les économies émergentes, demeure une préoccupation importante. De plus, le phénomène Est-Ouest prendra vraisemblablement de l’ampleur en 2014, de nombreuses entreprises de la région de l’Asie-Pacifique établissant une présence aux États-Unis ou dans des pays de l’Union européenne.

    Les produits de placement des marchés émergents pourraient continuer de ne représenter qu’un faible pourcentage de l’ensemble des actifs gérés mondiaux. Cependant, pour les entreprises à la recherche de nouveaux clients et de nouveaux actifs gérés, les secteurs offrant le plus grand potentiel de croissance sont les marchés émergents.

    Dans le sillage de la crise financière mondiale, les entreprises doivent maintenant rechercher de nouvelles occasions en dehors de leur zone de confort, compte tenu de la vitesse à laquelle le marché de la gestion d’actifs et de patrimoine se mondialise.

    Contenu connexe :



Pour nous joindre

Andre de Haan    Andre de Haan 
Leader,
Services financiers
416 943 3705
 
Gary Chin    Gary Chin 
Leader,
Gestion d'actifs et de patrimoine
416 943 3427
 

Connectez-vous à EY

Restez connectés à nous grâce aux médias sociaux, aux alertes courriel ou aux webémissions. Ou téléchargez notre application EY Insights pour appareils mobiles.

Découvrez la FATCA

Nous disposons des connaissances et ressources nécessaires pour comprendre la Foreign Account Tax Compliance Act (en anglais).