Selon les dirigeants financiers, les petites sociétés ouvertes canadiennes ont éprouvé des difficultés à obtenir du financement en 2011

  • Partager

(Montréal, le 29 février 2012) Malgré la relative stabilité de l’économie canadienne, les petites sociétés ouvertes éprouvent toujours des difficultés à accéder au crédit — une condition essentielle à leur capacité de réussir, selon une étude de la Fondation de recherche des dirigeants financiers du Canada (FRDFC) commanditée par EY.

Credit availability barometer: 2011, publiée par l’institut de recherche des Dirigeants financiers internationaux du Canada (DFI) Canada, révèle que le crédit continue d’être beaucoup plus facile à obtenir pour les sociétés qui regorgent de liquidités. Cela pourrait rendre cette année plus éprouvante pour les sociétés ouvertes de moindre envergure qui visent la croissance.

«L’accès au financement est un facteur déterminant pour que les entreprises de plus petite taille puissent encourager l’innovation, attirer les gens les plus talentueux et brillants, créer des emplois et, dans certains cas, aller jusqu’à survivre» dit Michael Conway, chef de la direction et président national de DFI Canada. Les entreprises à la remorque d’un marché marqué par la pénurie de crédit doivent élargir leur horizon pour trouver des possibilités de financement qui leur permettent de faire prospérer leur entreprise et de donner un élan à notre économie».

Selon le rapport, une majorité de ces entreprises se tournent vers la croissance organique — dont la croissance de leur clientèle et l’augmentation de leurs ventes — plutôt que de mettre l’accent sur les fusions et acquisitions comme source de croissance.

«Dans ce contexte difficile, il est crucial pour les sociétés de plus petite taille qui cherchent à tirer parti des possibilités de croissance d’élaborer un plan stratégique qui tient compte des nouvelles sources de financement et vise l’amélioration du rendement de l’entreprise» dit François Tellier, associé des Services consultatifs transactionnels d’EY.

La réduction des coûts et la détermination d’efficiences opérationnelles, de même que les flux de trésorerie et les liquidités, constituent déjà des domaines de choix pour 76 % des entreprises cette année.

De l’avis unanime des entreprises partout au Canada et dans la mesure où les décisions des investisseurs pèsent souvent sur la rentabilité, les revenus, les flux de trésorerie et l’historique de crédit, les entreprises qui ont accès au crédit devraient en profiter et prévoir autant de financement que possible avant que les remous du marché au-delà de nos frontières n’incitent les prêteurs canadiens à réduire leurs activités de financement.

- 30 -

La Fondation de recherche des dirigeants financiers du Canada
La FRDFC est l’institut de recherche sans but lucratif de Dirigeants financiers internationaux du Canada (DFI Canada). Le mandat de la Fondation consiste à faire progresser la profession et les pratiques de la gestion financière par le biais de la recherche. La FRDFC entreprend des projets de recherche objective en rapport avec les besoins des dirigeants financiers principaux du Canada, en vue d’améliorer l’efficacité des entreprises canadiennes.

Dirigeants financiers internationaux du Canada (DFI Canada)
DFI Canada est une association professionnelle intersectorielle regroupant de hauts dirigeants financiers qui compte 11 sections régionales réparties dans l’ensemble du Canada et plus de 2 000 membres auxquels elle offre des services liés au perfectionnement professionnel, au leadership éclairé et à la défense de leurs intérêts. Les membres de l’association, comprenant des directeurs financiers, des directeurs de comité de vérification et hauts dirigeants financiers, des contrôleurs, trésoriers et des conseillers en fiscalité, représentent un nombre important d’entreprises parmi les plus influentes et les plus prospères.

Pour en savoir plus, veuillez consulter le site feicanada.org

À propos d’EY
EY est un chef de file mondial des services de certification et fiscalité, services transactionnels et services consultatifs. À l’échelle mondiale, les 152 000 membres de notre personnel sont unis par nos valeurs partagées et un engagement indéfectible envers la qualité. Nous nous distinguons en aidant nos gens, nos clients et nos collectivités à réaliser leur potentiel.