La conformité et la réglementation sont au rang des principales préoccupations des sociétés du secteur de l’énergie et des services publics

Le risque lié au coût et à l’accessibilité du capital s’est atténué

  • Partager

(Toronto, le 23 avril 2013) Les changements fréquents de la réglementation et la gestion de leurs répercussions sur les entreprises et les parties intéressées sont à l’heure actuelle les principales préoccupations des dirigeants des sociétés mondiales du secteur de l’énergie et des services publics, selon un nouveau sondage d’Ernst & Young.

«Les sociétés canadiennes du secteur de l’énergie et des services publics doivent relever un défi grandissant : la gestion de l’évolution des structures réglementaires dans différents territoires, de dire Steve Power, associé et leader canadien du secteur de l’énergie et des services publics chez Ernst & Young. Le succès de ces sociétés sera grandement tributaire de leur capacité d’anticiper les changements futurs de la réglementation et de communiquer leurs répercussions sur les parties intéressées.»

Le rapport intitulé Business Pulse: Exploring dual perspectives on the top 10 risks and opportunities in 2013 and beyond révèle que les consommateurs sont de plus en plus sensibles aux prix, même si les gouvernements et les organismes de réglementation partout dans le monde continuent de privilégier la production d’énergie à faible teneur en carbone et l’efficacité énergétique.

«Les consommateurs sont au cœur de la relation complexe qui existe entre les sociétés du secteur de l’énergie et des services publics, les organismes de réglementation et les décideurs, ajoute M. Power. Comme le prix de l’électricité devrait augmenter, les sociétés qui tirent profit des technologies intelligentes et d’autres innovations pour remanier leur modèle d’interaction avec les clients seront en meilleure position pour générer croissance et rentabilité.»

Le rapport indique que le modèle d’affaires traditionnel d’approvisionnement, de comptage et de facturation évolue pour s’adapter aux exigences changeantes des parties intéressées.

«On constate un virage de l’approvisionnement classique en énergie vers la promotion de l’efficacité énergétique», précise M. Power.

Selon le sondage, en 2013, les dix principaux risques auxquels les sociétés du secteur de l’énergie et des services publics feront face et les dix grandes possibilités qui s’offriront à elles seront les suivants :

Risques

Possibilités

  1. Conformité et réglementation
  2. Volatilité des prix des produits de base et accès à un approvisionnement en carburant à long terme à prix concurrentiel
  3. Intervention politique sur les marchés de l’énergie et des services publics
  4. Incertitude à l’égard de la politique relative aux changements climatiques et de la tarification du carbone
  5. Changements importants du coût et de l’accessibilité du capital
  6. Réalisation de projets d’immobilisations
  7. Chocs économiques et répercussions subséquentes sur la demande d’énergie à court terme
  8. Course aux talents
  9. Vieillissement de la population et de l’infrastructure de réseau
  10. Gestion de la planification et de l’acceptation par le public
  1. Hausse de la demande d’énergie de la part des marchés émergents
  2. Acquisitions ou alliances aux fins de l’accroissement des capacités
  3. Croissance sur les marchés de l’énergie et des services auxiliaires
  4. Amélioration des relations avec les organismes de réglementation et les organismes responsables de la conformité
  5. Amélioration de la perception du public
  6. Accent accru sur les relations avec les investisseurs et les communications
  7. Intégration des ressources énergétiques distribuées
  8. Investissements accrus dans la capacité de production et l’infrastructure de transport des marchés émergents
  9. Innovation énergétique en croissance sur les marchés émergents
  10. Amélioration de l’efficacité de la chaîne d’approvisionnement du secteur de l’énergie éolienne sur terre et en mer

 

«Nous constatons que les sociétés du secteur de l’énergie et des services publics prennent de l’expansion au Canada et à l’étranger et augmentent leurs actifs d’énergie renouvelable au moyen d’acquisitions, ajoute M. Power. Mais qui dit nouveau marché et nouveau territoire dit autres exigences en matière de conformité et de réglementation, et autres enjeux. Les sociétés du secteur de l’énergie et des services publics doivent avoir une vision très claire de tous les risques – et de toutes les possibilités – pour s’adapter efficacement au changement, comprendre les facteurs qui influent sur les coûts et la valeur et collaborer étroitement avec les parties intéressées.»

- 30 -

À propos d’Ernst & Young
EY est un chef de file mondial des services de certification, services de fiscalité, services transactionnels et services consultatifs. À l’échelle mondiale, les 167 000 membres de notre personnel sont unis par nos valeurs partagées et un engagement indéfectible envers la qualité. Nous nous distinguons en aidant nos gens, nos clients et nos collectivités à réaliser leur potentiel.

Pour en savoir plus sur notre organisation, visitez ey.com/ca/fr.

EY désigne l’organisation mondiale des sociétés membres d’Ernst & Young Global Limited, lesquelles sont toutes des entités juridiques distinctes. Ernst & Young Global Limited, société à responsabilité limitée par garanties du Royaume-Uni, ne fournit aucun service aux clients.