Dix idées de dernière minute pour vous faire gagner du temps... et de l’argent

Tirez profit au maximum de votre déclaration de revenus cette année

  • Partager

Montréal, le 22 avril 2013 – L’échéance pour la production de votre déclaration de revenus des particuliers de 2012 approche à grands pas. Le dernier numéro du bulletin Questionsfiscales@EY d’Ernst & Young vous propose quelques idées pratiques; certaines vous feront gagner du temps et, mieux encore, certaines pourront même vous faire épargner de l’argent.

  1. Utilisez des logiciels. L’utilisation d’un logiciel peut accélérer et faciliter la préparation des déclarations. En outre, les programmes logiciels vous permettent d’optimiser les demandes de crédit ou de déduction entre époux ou conjoints de fait, et donnent des trucs utiles de déclaration fiscale en fonction des renseignements que vous entrez.
  2. Réclamez tous vos crédits d’impôt. N’oubliez pas de vous prévaloir des crédits d’impôt offerts aux familles, notamment le crédit d’impôt pour enfants, le crédit d’impôt pour la condition physique des enfants et le crédit d’impôt pour les activités artistiques des enfants, le crédit d’impôt pour le transport en commun, le crédit d’impôt pour frais d’adoption, les crédits d’impôt pour frais de scolarité pour études et pour manuels, le crédit d’impôt pour les frais des examens requis pour l’obtention d’un statut professionnel reconnu ou d’un permis ou d’une qualification comme personne de métier, puis une nouveauté en 2012 : le montant pour aidants familiaux.
  3. Différez les déductions. Si vous n’êtes pas en mesure d’utiliser en totalité les crédits d’impôt non remboursables applicables en 2012 (et que ceux-ci ne peuvent être transférés ou reportés prospectivement) ou si vous vous attendez à ce que votre revenu augmente dans l’avenir, songez à différer la déduction de certains montants discrétionnaires, telles les cotisations à un REER et la déduction pour amortissement, pour en tirer un plus grand avantage fiscal.
  4. Pensez à vos dons de bienfaisance. Le crédit d’impôt fédéral pour dons comporte deux volets : un crédit à faible taux à l’égard de la première tranche de 200 $ de dons et un crédit à taux plus élevé à l’égard du reliquat. Pour bénéficier du taux plus élevé et économiser un peu d’impôt, un seul des époux ou conjoints de fait devrait réclamer l’intégralité des dons de la famille. Si le montant annuel des dons de la famille n’est pas élevé, envisagez de cumuler les dons effectués pendant quelques années et de tous les réclamer la même année pour tirer davantage parti du crédit à taux plus élevé.
  5. Propriétaires d’entreprise : n’oubliez pas vos déductions. Assurez-vous de vous prévaloir de toutes les déductions liées à votre entreprise qui vous sont offertes, y compris en matière de frais d’automobile, de stationnement, d’inscription à une association professionnelle, de bureau à domicile (si vous êtes admissible), de représentation, de congrès, de téléphone cellulaire, d’amortissement de votre ordinateur et de salaires versés à vos adjoints, y compris les membres de votre famille.
  6. N’oubliez pas votre ancienne adresse. Si vous avez déménagé en 2012 pour commencer un nouvel emploi ou lancer une entreprise, vous pourriez avoir le droit de réclamer les dépenses liées au déménagement. Outre le coût réel du déménagement de vos meubles, vos appareils électroménagers, votre vaisselle, vos vêtements et ainsi de suite, vous pouvez réclamer les frais de déplacement, y compris les frais de repas et de logement engagés en route (pourvu que ces frais n’aient pas été remboursés par votre employeur).  
  7. Gardez les pertes en capital à l’esprit. Les pertes en capital nettes pour 2012 peuvent être reportées en arrière sur les trois années précédentes et portées en réduction des gains en capital nets réalisés en 2009, 2010 et 2011. Les pertes qui ne peuvent être reportées en arrière peuvent être reportées en avant pendant une période indéfinie. Les pertes en capital subies à l’égard de certaines actions ou dettes d’une petite entreprise pourraient être considérées comme des pertes au titre d’un placement d’entreprise et portées en réduction de tout revenu gagné dans l’année et non seulement des gains en capital.
  8. Déduisez les frais d’intérêts. Si vous avez emprunté de l’argent en vue de tirer un revenu d’un placement, les frais d’intérêts engagés devraient être déductibles.
  9. Gagnez de l’argent grâce aux montants reportés prospectivement. Examinez votre déclaration ainsi que votre avis de cotisation de 2011 pour déterminer si vous avez des soldes de reports prospectifs qui pourraient être utilisés comme crédits ou déductions dans votre déclaration de 2012.
  10. Mettez à jour le calcul de vos acomptes provisionnels pour mieux gérer vos liquidités. Si vous gagnez un revenu qui n’est pas assujetti à une retenue d’impôt, vous pourriez être tenu de payer l’impôt sur le revenu à payer pour 2013 sous forme d’acomptes provisionnels trimestriels échelonnés sur l’année. L’ARC envoie des avis d’acomptes provisionnels en fonction des impôts que vous avez dû payer pour les années précédentes, mais si vous vous attendez à ce qu’en 2013, votre revenu soit moins élevé que les années précédentes, vous pourriez être en mesure de réduire vos acomptes provisionnels en optant pour une méthode de calcul différente.

Pour plus de détails sur le bulletin Questionsfiscales@EY et pour d’autres idées concernant votre impôt personnel,cliquez ici.

Veuillez consulter notre guide annuel pour obtenir une foule d’autres idées et conseils pratiques qui vous permettront d’économiser de l’impôt.

- 30 -

À propos d’Ernst & Young
EY est un chef de file mondial des services de certification, services de fiscalité, services transactionnels et services consultatifs. À l’échelle mondiale, les 167 000 membres de notre personnel sont unis par nos valeurs partagées et un engagement indéfectible envers la qualité. Nous nous distinguons en aidant nos gens, nos clients et nos collectivités à réaliser leur potentiel.

Pour en savoir plus sur notre organisation, visitez ey.com/ca/fr.

EY désigne l’organisation mondiale des sociétés membres d’Ernst & Young Global Limited, lesquelles sont toutes des entités juridiques distinctes. Ernst & Young Global Limited, société à responsabilité limitée par garanties du Royaume-Uni, ne fournit aucun service aux clients.