Six tendances seront à l’origine d’un bouleversement dans tout le secteur des médias et du divertissement en 2014, selon un rapport d’EY

Les consommateurs aux commandes dans l’évolution de tout le secteur des médias et du divertissement

  • Partager

(Toronto, le 8 janvier 2014) Les téléspectateurs réclament d’avoir le contrôle et de vivre de nouvelles expériences, et ces demandes entraînent des changements dans tout le secteur des médias et du divertissement. C’est ce que révèle un nouveau rapport d’EY, Future of television (en anglais), qui identifie six grandes tendances visant à transformer l’avenir de la télévision au cours des années à venir.

«Le secteur des médias et du divertissement connaît un bouleversement dans la monétisation et la nature du contenu, avec un déploiement incessant de chaînes, de plateformes, d’appareils et d’expériences, dit Martin Lundie, associé et leader, Médias, technologie et télécommunications d’EY pour le Canada. Mais le plus grand obstacle auquel nombre d’entreprises font face est de suivre le rythme des changements. La technologie progresse à un tel rythme qu’il est quasiment impossible de répondre aux enjeux opérationnels quotidiens tout en planifiant la prochaine grande nouveauté.»

C’est pourquoi EY a entrepris d’interroger des dirigeants et des leaders d’entreprises du secteur des médias et du divertissement partout dans le monde pour mettre au jour les tendances émergentes suivantes destinées à secouer le secteur :

  • Le contenu évoluera pour mieux utiliser un environnement multiplateforme. De multiples écrans qui travaillent en harmonie permettront de nouveaux arcs narratifs et créeront de plus grandes possibilités pour les producteurs de contenu afin qu’ils innovent auprès de leur public.
  • L’omniprésence des écrans exigera une plus grande mobilité de contenu. Tandis qu’un plus grand nombre d’écrans apparaissent dans davantage d’endroits — depuis différentes pièces d’une maison jusqu’aux véhicules et aux espaces publics — la demande se fera de plus en plus forte pour du contenu qui peut facilement suivre le téléspectateur là où il se rend.
  • La dynamique sociale et les expériences de synergie vont amener un plus grand nombre de visionnements d’événements. Avec la fragmentation accrue de l’espace télévisuel, les consommateurs continuent à vouloir faire partie de l’expérience collective sociale d’événements comme la Coupe du monde ou les Oscars.
  • La découverte de programmes et les contrôles de télévision innovateurs entraîneront de nouvelles techniques pour réduire l’encombrement. Les tablettes et autres appareils rendront la recherche et la découverte de programmes plus intuitives et taillées à la mesure des préférences d’une personne. Les fournisseurs de contenu auront à optimiser leur contenu pour la recherche, de façon analogue à ce qu’ils font pour les moteurs de recherche, pour mettre en avant du matériel pertinent et attrayant pour le téléspectateur.
  • Le visionnement compulsif favorisera l’innovation dans la mesure des habitudes de visionnement et de la personnalisation du contenu. Avec la montée des plateformes de vidéo à la demande, les consommateurs regardent maintenant plusieurs heures de contenu à la file en une seule fois. Les entreprises vont devoir développer des méthodes pour mesurer et pour mieux comprendre ce modèle de visionnement unique afin de mieux présenter le contenu.
  • Les nouveaux venus en quête de contenu unique mèneront l’innovation hors du système de studio traditionnel. La programmation étant maintenant produite par un plus grand nombre d’intervenants, les créateurs disposeront d’une plus grande liberté et pourront prendre plus de risques.

«Au cœur de chaque tendance émergente se trouve le besoin d’une relation plus forte avec les téléspectateurs, dit monsieur Lundie. Les sociétés doivent investir dans les technologies qui leur permettent d’analyser les données sur les téléspectateurs, d’assurer le lien entre le téléspectateur et la publicité et de faire la preuve d’une valeur toujours plus grande pour les marques. L’avenir de la télévision, c’est d’offrir une expérience de contenu d’avant-garde».

- 30 -

À propos d’EY
EY est un chef de file mondial des services de certification, services de fiscalité, services transactionnels et services consultatifs. Les points de vue et les services de qualité que nous offrons contribuent à renforcer la confiance envers les marchés financiers et les diverses économies du monde. Nous formons des leaders exceptionnels, qui unissent leurs forces pour assurer le respect de nos engagements envers toutes nos parties prenantes. Ce faisant, nous jouons un rôle crucial en travaillant ensemble à bâtir un monde meilleur pour nos gens, nos clients et nos collectivités.

Pour en savoir plus sur notre organisation, visitez le site ey.com/ca/fr ou suivez-nous sur Twitter @EYCanada.

EY désigne l’organisation mondiale des sociétés membres d’Ernst & Young Global Limited, lesquelles sont toutes des entités juridiques distinctes, et peut désigner une ou plusieurs de ces sociétés membres. Ernst & Young Global Limited, société à responsabilité limitée par garanties du Royaume-Uni, ne fournit aucun service aux clients. Pour en savoir davantage sur notre organisation, visitez le site ey.com/fr.