Rêvez grand, mais méfiez-vous des risques posés par une croissance rapide

(Article paru dans Premieres en Affaires, Décembre 2012 - Janvier 2013)

  • Partager

«Retour à la liste

Par Deborah Conroy, Vice-présidente, Services consultatifs transactionnels, EY

Au cours d’un ralentissement économique, il nous est plus souvent rappelé de non seulement surveiller la santé financière de notre entreprise, mais aussi de faire de même pour nos principaux clients et fournisseurs. Cependant, cela devrait demeurer une préoccupation, même lorsque l’avenir s’annonce prometteur.

Certains entrepreneurs, convaincus que l’économie est en voie de se redresser et rassurés du fait que leur entreprise a survécu au ralentissement économique, peuvent décider qu’il est maintenant temps de faire un bond en avant. Nous avons tous entendu des histoires inspirantes d’entrepreneurs prospères qui ont choisi de tout risquer pour faire grand. Mais avant de passer à une nouvelle étape importante, voici quelques considérations que tout entrepreneur devrait avoir à l’esprit.

Votre capacité de produire équivaut-elle à votre capacité de vendre?
En plus de considérer les différentes capacités et l’accroissement du personnel qualifié, les entrepreneurs doivent considérer les forces de leur équipe de supervision. L’oeil averti d’un directeur expérimenté perdra-t-il de vue les
détails quand les niveaux de production doubleront ou tripleront ? Quand on s’évertue à honorer des commandes à temps, il est trop fréquent de vouloir éteindre les feux les plus pressants et de perdre de vue l’ensemble des activités.

Pouvez-vous vraiment fabriquer ce que vous vendez ?
Dans le but d’obtenir une grosse commande ou un client de premier plan, certains peuvent prendre des engagements excessifs, en portant aux nues les caractéristiques d’un produit qui n’a pas encore été pleinement testé, ce qui entraîne quasi inévitablement des dépassements ou des inefficacités. Les équipes brillantes de concepteurs ou d’ingénieurs vont-elles trouver la solution avant la date d’échéance de la commande ? Aussi, les chefs d’entreprise devraient entretenir des relations assez solides avec leurs fournisseurs clés pour comprendre si ces derniers peuvent répondre à la demande croissante, ou s’ils promettent trop eux-mêmes relativement aux livraisons, dans une tentative désespérée de maintenir le rythme.

Disposez-vous du financement adéquat pour soutenir l’intensification des activités ?
L’équipe des finances devrait être prête à gérer des prévisions de flux de trésorerie réalistes. Il existe un risque réel de dépasser les limites de crédit ou de faire défaut au calcul de couverture des marges si une entreprise n’a pas traité de ses besoins futurs avec les prêteurs. Les points à considérer relativement aux flux de trésorerie sont trop souvent négligés en raison de l’empressement à conclure une vente importante.

Pouvez-vous fournir des informations précises en temps opportun pour contrôler l’augmentation des activités et satisfaire les prêteurs ? Est-ce que les systèmes comptables et l’équipe en place le permettent ?
Tandis que les règles de divulgation de l’information financière permettent les estimations et les provisions, un préjugé délibéré dans la préparation des états financiers peut occasionner des informations financières fausses. La perte de leur réputation dans le secteur financier peut entacher durablement la crédibilité des propriétaires d’entreprise. Il ne s’agit pas d’un trait propre aux grandes entreprises ; plusieurs peuvent être tentés de réduire les provisions comptables ou d’exagérer les revenus pour éviter de déclarer une perte ou un défaut sur des clauses restrictives d’un prêt.

Bref, ce ne sont là que quelques-uns des risques à considérer lorsque vient le temps d’évaluer les perspectives d’une croissance rapide. Nous savons que les entrepreneurs jouent un rôle unique dans la croissance de notre économie en suscitant l’innovation, en créant des emplois, et en bâtissant des entreprises dynamiques, pourvu qu’elles demeurent bien gérées et bien entourées.


Haut