Services consultatifs

Faire évoluer votre entreprise. À l’échelle mondiale.

Le monde change. Les problèmes que votre entreprise doit surmonter aussi. Ces changements découlent notamment des événements géopolitiques, de la réforme réglementaire, des nouvelles technologies et des marchés émergents.

Leurs effets peuvent être rapides, leur portée, insoupçonnée. Notre approche, fondée sur l’expérience de l’industrie et notre engagement à produire des résultats mesurables et durables, peut aider votre entreprise à s’adapter et à réussir. Même dans un environnement incertain.

Nous pouvons vous aider dans les domaines suivants :


  • Cyberattaque

    Les entreprises doivent être prêtes à lutter contre les cyberattaques qui peuvent survenir n’importe où, n’importe quand, à les gérer et à en réduire les effets.

    Notre 16e sondage mondial sur la sécurité de l’information examine les mesures que prennent les entreprises pour contrer les menaces actuelles, la préparation des grandes entreprises en vue de menaces éventuelles et comment les nouvelles technologies et une approche novatrice permettent aux entreprises de se préparer proactivement pour l’avenir.

    Nous avons relevé trois niveaux d’intervention pour prévenir les risques dans un environnement où les cyberattaques sont nombreuses, continuelles et de plus en plus complexes :

    • Améliorer — ce que font les entreprises pour réagir aux menaces actuelles, et les défis qui subsistent.
    • Développer — les mesures que prennent les grandes entreprises pour contrer plus proactivement les menaces.
    • Innover — les solutions que doivent trouver les entreprises pour tenir compte des technologies nouvelles et à venir.

    Allez à l’adresse ey.com/cybersecurity.

  • Gérer le risque — et faire des affaires

    Nous savons que les risques liés à la réglementation et à la conformité vous préoccupent, tout spécialement si vous faites partie du secteur bancaire ou du secteur des soins de santé.

    En outre, la volatilité du marché et les pressions sur les prix viennent brouiller les cartes tout autant qu’elles stimulent la concurrence et créent des possibilités d’affaires.

    D’après nos recherches, bon nombre de grandes entreprises élaborent une stratégie globale en vue de s’assurer que la prise de risque se traduira par des possibilités d’affaires.

    Notre travail avec les clients nous révèle qu’il existe un besoin de revoir les processus de risque dans l’ensemble de l’entreprise, comme cela a été fait pour les processus des finances, de la fabrication et de la chaîne d’approvisionnement.

    Le but est d’assurer une meilleure couverture des risques importants.

    Apprenez-en davantage sur la façon de transformer les risques et les possibilités en résultats (en anglais).

  • Audit interne : améliorer et assurer le rendement de l’entreprise

    Les sociétés reconnaissent la valeur du rôle de l’audit interne, mais elles demandent plus de cette fonction.

    Les dirigeants veulent que l’audit interne ne cible pas seulement les événements passés, mais également ceux qui suivront. Ils demandent que l’audit interne les informe sur les initiatives stratégiques et propose des idées pour améliorer le rendement de l’entreprise, et ce, sans attendre.

    L’audit interne comme conseiller stratégique

    En tant que conseiller stratégique, l’audit interne peut :

     

    • trouver comment réduire les coûts à l’échelle de la société;
    • émettre des recommandations pour améliorer la performance de l’entreprise;
    • fournir des idées clés sur le risque.

     

    Nous pouvons vous aider à :

     

    • évaluer votre fonction d’audit interne et cerner les secteurs à améliorer;
    • relever des possibilités d’accroître la valeur stratégique de l’audit interne;
    • accélérer les améliorations par le cosourçage.

     

  • Une vision claire pour la fonction finances

    Une fonction finances efficiente conçue sur mesure pour l’organisation peut se révéler un facteur essentiel à la croissance.

    Pourtant, 98 % des sociétés croient possible d’améliorer leur fonction finances.

    Le défi consiste à harmoniser des priorités contradictoires :

    • faire progresser l’entreprise,
    • protéger les actifs financiers de l’organisation.

    Notre recherche suggère que 80 % des sociétés ont l’intention d’orienter leur fonction finances en fonction de leurs stratégies d’ensemble.

    Pour ce faire, nous relevons trois priorités clés entre lesquelles la fonction finances devra trouver l’équilibre : le contrôle, l’efficacité et l’efficience.

    1. Contrôle : renforcer la gouvernance et le contrôle.
    2. Efficacité : faire progresser l’entreprise, remettre en question le mode d’affaires et renforcer le processus décisionnel dans toute l’organisation.
    3. Efficience : réduire les coûts, intégrer les équipes acquises.

    Pour avoir une vision plus claire de la fonction finances (ressources en anglais):

  • Optimiser les technologies de l’information

    La fonction technologie de l’information (TI) doit trouver l’équilibre entre le risque et le rendement.

    Or, il existe souvent un fossé entre la réalité et cet objectif.

    L’influence des TI sur les affaires a évolué si rapidement que beaucoup de fonctions TI peinent encore pour allier leurs connaissances techniques à une nouvelle perspective d’entreprise.

    Les grands responsables des TI doivent maintenant relever des défis de taille, dont :

    • des modèles de TI et opérationnels de plus en plus complexes;
    • des demandes d’efficience et de transparence sur le plan des coûts;
    • une nouvelle réglementation et de nouvelles formes de menaces;
    • des attentes en matière de responsabilité sociale.

    D’après notre recherche, les entreprises qui réussissent tiennent compte de ces enjeux prioritaires et ce, à l’échelle de l’entreprise.

    Pour en apprendre davantage sur l’optimisation des TI (publications en anglais seulement) :

  • Façonner des chaînes d’approvisionnement efficaces

    En raison d’un environnement commercial de plus en plus complexe et instable, bon nombre d’entreprises adaptent leurs chaînes d’approvisionnement des deux façons suivantes :

    • Expansion rapide pour tirer parti du nombre croissant d’acheteurs de la classe moyenne sur les marchés émergents.
    • Réduction des coûts pour accroître les marges dans leurs transactions sur les marchés bien établis.

    Notre recherche suggère que, d’une façon ou d’une autre, sept éléments interreliés entrent en ligne de compte.

    Dans le cadre des marchés en expansion, voici des points à considérer :

    • Gérer les risques opérationnels, fiscaux et réglementaires
    • Favoriser de nouvelles sources de revenus
    • Élaborer un modèle et une infrastructure de chaîne d’approvisionnement efficaces

    Dans le cadre des marchés bien établis, voici des points à considérer :

    • Reconfigurer la chaîne d’approvisionnement pour favoriser la compétitivité des coûts
    • Optimiser les dépenses globales
    • Améliorer l’agilité opérationnelle et la capacité de réagir

    Dans les marchés bien établis et les marchés émergents, des questions liées à l’environnement et au développement durable se posent.



Pour nous joindre

Anne-Marie Hubert    Anne-Marie Hubert 
Leader,
Services consultatifs
514 874 4382

Communiquez avec un membre de notre équipe.
 

Connectez-vous à EY

Restez connectés à nous grâce aux médias sociaux, aux alertes courriel ou aux webémissions. Ou téléchargez notre application EY Insights pour appareils mobiles.

Le Grand Prix de l'Entrepreneur d'EY

EY - Global Information Security Survey 2013

Global Information Security Survey 2013

L’accélération des progrès technologiques s’accompagne d’un accroissement du risque informatique. Découvrez comment les organisations se penchent sur les menaces actuelles - et celles à l'horizon.