EY - Row of chairs at conference table

Le rôle essentiel du conseil d’administration dans la surveillance efficace des risques

Guide pratique destiné à permettre aux administrateurs de se poser les bonnes questions au bon moment

  • Partager

Les crises financières qui se sont succédées au cours des dernières années ont amené la plupart des entreprises à afficher, sur le plan économique, un degré de prudence jamais vu depuis une génération, à se conformer à de nouveaux cadres réglementaires et à prendre davantage conscience de l’importance d’une bonne gestion des risques.

Les administrateurs se sentent frustrés d’avoir à consacrer autant de temps aux questions de conformité réglementaire et financière, tandis qu’ils pourraient tirer un meilleur parti de ce temps en discutant de l’avenir de leur entreprise, des progrès accomplis à l’égard de la réalisation d’initiatives commerciales stratégiques et des activités d’atténuation proactive des risques. Leur rôle consiste à trouver un équilibre entre les impératifs de performance et de conformité lorsqu’ils sont appelés à approuver les paramètres opérationnels et les stratégies d’affaires, de même qu’à comprendre et à surveiller les risques qui s’y rapportent. On s’attend à ce qu’ils s’acquittent de leurs tâches et à ce qu’ils cultivent suffisamment de relations de proximité entre eux et avec l’entreprise pour pouvoir comprendre et analyser en profondeur les possibilités offertes et les risques en cause, tout en gardant un recul suffisant pour pouvoir remettre en question et évaluer efficacement le travail des dirigeants dans la gestion de la performance et des risques. Les conseils d’administration les plus performants ont su trouver une formule équilibrée axée sur la surveillance et la stimulation de l’équipe de direction, sans s’empêcher de remettre en question ses décisions de façon constructive, lorsqu’il y a lieu.

EY - Exemple de calendrier d’activités du conseil d’administration

Les recherches menées par EY permettent de croire que les entreprises ayant adopté des pratiques de gestion des risques plus évoluées font meilleure figure que les autres sur le plan financier. Nous croyons qu’en mettant davantage en perspective les risques organisationnels, en tirant parti de leur expérience et de leurs compétences, et en posant les bonnes questions au bon moment, les administrateurs peuvent aider leur entreprise à remettre en question ses hypothèses de façon réaliste, à identifier ses risques, de même qu’à en comprendre les incidences potentielles et à en faire une gestion efficace. Chez EY, nous prêtons assistance à de nombreux conseils d’administration et à de nombreuses entreprises qui s’efforcent de parvenir à un meilleur équilibre dans leurs activités de surveillance des risques, et nous sommes témoins de l’émergence de nouvelles pratiques de pointe en la matière. Dans le présent document, nous présentons un résumé de ces pratiques pour aider les entreprises à parvenir à un tel équilibre. Notre objectif n’est pas de donner davantage de travail aux administrateurs, mais plutôt de leur partager nos idées sur la façon dont ils doivent s’y prendre pour s’acquitter de leurs responsabilités à l’égard des risques de façon plus stratégique et efficace. Nous voulons aider les entreprises à se doter d’une stratégie de gestion des risques qui, au lieu d’être uniquement axée sur leur protection, peut leur permettre de libérer leur potentiel.

Bien que les cadres de gestion des risques permettent de disposer de la structure et des informations requises, ils ne sauraient remplacer la remise en question éclairée des projets et activités de la direction. Le présent rapport, qui traite des activités généralement inscrites à l’agenda des conseils d’administration, met en lumière les pratiques de pointe qui peuvent les aider à mieux saisir les risques et possibilités d’affaires stratégiques. Nous leur recommandons d’intégrer à leurs activités de surveillance régulières une orientation plus structurée de la gestion des risques et leur proposons une liste de questions clés sur les risques qui peuvent les aider à devenir des décideurs plus efficaces tout au long du cycle de vie de leur entreprise. En se posant les bonnes questions, les administrateurs aident l’équipe de direction à leur offrir ce dont ils ont besoin pour optimiser leur contribution à l’entreprise et s’acquitter de leurs responsabilités, de façon à ce qu’ils puissent se permettre de consacrer moins de temps aux questions de conformité ainsi que de rester concentrés sur les résultats de l’entreprise et ses réussites à long terme.

Télécharger Le rôle essentiel du conseil d’administration dans la surveillance efficace des risques : Guide pratique destiné à permettre aux administrateurs de se poser les bonnes questions au bon moment pour en apprendre davantage et découvrir les questions types qui portent à la réflexion et qui visent à favoriser la tenue d’échanges plus approfondis et plus complets à chacune des étapes du calendrier de travail du conseil d’administration.