Questionsfiscales@EY - Mars 2013

Éléments que les administrateurs doivent prendre en compte avant de faire un PAPE

  • Partager

 

David Fabian, Toronto

Un PAPE ne convient pas à toutes les entreprises; il peut y avoir des embûches, et les enjeux sont considérables. Pour cette raison, il existe de nombreuses questions dont les administrateurs doivent tenir compte avant de faire un premier appel public à l’épargne («PAPE»).

EY et l’Institut des administrateurs des sociétés ont animé un webinaire national à l’intention des administrateurs, intitulé Going public? What directors need to consider before an IPO, qui mettait l’accent sur les questions que doivent se poser les leaders des entreprises du marché intermédiaire privé avant d’envisager un PAPE :

  • Quelle est l’importance d’un conseil d’administration approprié pour les entreprises songeant à devenir des sociétés ouvertes?
  • De quelle façon les administrateurs améliorent-ils l’efficacité du conseil?
  • Dans quelle mesure le conseil doit-il participer à la gestion de l’entreprise?
  • Quels sont les risques liés au fait d’être un administrateur d’une société ouverte?
  • Quels sont les défis auxquels feront face les administrateurs, particulièrement dans le secteur des moyennes entreprises?
  • Quelles sont les possibilités offertes et les risques liés au fait de devenir une société ouverte?
  • Indépendance des administrateurs : les administrateurs devraient-ils pouvoir acheter des actions ou détenir des intérêts s’ils siègent au conseil d’administration de l’entreprise?

Visionnez le webinaire archivé.

Visitez-nous à ey.com/ca/focusonprivatebusiness (en anglais) et abonnez-vous à Private Company Insights pour recevoir les dernières nouvelles et des invitations exclusives à des événements et à des webinaires destinés particulièrement aux entreprises du marché intermédiaire privé.