Skip to main navigation

L’investissement technologique dans la gestion des sinistres - EY - France

L’investissement technologique dans la gestion des sinistres

Méthodologie

« L’investissement technologique dans la gestion des sinistres » est un rapport d'EY co-rédigé par l'Economist Intelligence Unit. Il examine les nombreuses pressions qui pèsent aujourd’hui sur les services de gestion des sinistres et évalue la manière dont les assureurs répondent aux nouveaux enjeux du secteur, en particulier au moyen de solutions technologiques. Pour cette étude, nous avons contacté 78 compagnies d'assurance, certaines ayant un chiffre d'affaires annuel supérieur à 5 milliards d'euros (16 %) et d'autres, un chiffre d'affaires annuel compris entre 100 et 300 millions d'euros (22 %).

Le rapport s'appuie sur deux travaux de recherche menés en septembre et octobre 2011 par l'Economist Intelligence Unit. Ces deux études fournissent des informations importantes sur les moteurs du changement dans la gestion des sinistres, ainsi que sur les stratégies des assureurs dans le choix de solutions technologiques :

  • Une enquête menée auprès de 100 hauts dirigeants de compagnies d'assurance non-vie ou mixte, évoluant dans des services de gestion de sinistres ou informatiques, avec une répartition homogène entre le Royaume-Uni, la France, l'Allemagne, l'Italie et l'Espagne.
  • Des entretiens approfondis avec des responsables des sinistres ou des directeurs des systèmes d'information de 20 compagnies d'assurance au Royaume-Uni, en France, en Allemagne, en Italie et en Espagne.

La simplification et la fluidification des processus de gestion des sinistres sont des enjeux majeurs pour les assureurs. Ces dernières années, l'arrivée d'une nouvelle génération de technologies a suscité un regain d’intérêt pour l'informatisation de la gestion des sinistres.

Dans le climat actuel de contraintes budgétaires, garantir l'efficacité des opérations tout en répondant aux attentes des clients dans le respect de la réglementation représente un réel défi pour les directions chargées des sinistres. Les pertes liées à une mauvaise gestion des sinistres – connues sous le nom de « leakage » – restent également un problème, en particulier dans la lutte contre la fraude.

Les facteurs liés à l'actualité, comme les catastrophes naturelles de ces dernières années et la volatilité du volume des sinistres qui en découle ont également contribué à mettre en évidence l'importance cruciale d'une bonne gestion des sinistres.

Il est donc intéressant d'analyser dans quelle mesure les assureurs optimisent leurs performances en investissant dans les technologies de gestion des sinistres et sur quels points ils doivent se focaliser pour augmenter leurs chances de réussite.

Notre rapport s'appuie sur des entretiens avec des dirigeants et des responsables des fonctions gestion des sinistres et informatiques dans cinq pays européens. Il s'intéresse plus particulièrement à certains domaines dans lesquels les assureurs doivent investir pour obtenir des améliorations. Il permet d'identifier les principales tendances en matière de priorités d'investissement, les différents obstacles au changement et les solutions d'optimisation du retour sur investissement.

Andreas Freiling
Responsable Assurance pour la zone EMEIA
Ernst & Young GmbH

 


 Méthodologie

Sommaire

Voir aussi

Contacts

Back to top