Panorama Top 250 des éditeurs et créateurs de logiciels français

  • Partagez

Le logiciel, catalyseur de changement pour nos entreprises

Il existe des secteurs en France qui connaissent une croissance à deux chiffres... C’est le cas, cette année, de notre panel d’éditeurs de logiciels français ! Le chiffre d’affaires du Top 250 a crû de 12% entre 2011 et 2012. Un dynamisme impressionnant dans le contexte économique difficile que tout le monde connaît aujourd’hui.

Ce sont des chiffres d’autant plus importants, que la croissance exceptionnelle des entreprises numériques ne bénéficie pas qu’aux seuls acteurs du secteur. En effet, sous l’impulsion des nouvelles technologies, c’est l’ensemble du monde économique qui est en train de changer.

Les éditeurs et créateurs de logiciels français pèsent plus de 8 milliards d’euros de chiffre d’affaires. Ils représentent plus de 50 000 emplois, dont un grand nombre à haute valeur ajoutée.

Première conséquence visible : l’apparition d’un nouvel écosystème centré autour d’Internet, écosystème qui voit naître quotidiennement des jeunes pousses à l’avenir prometteur.

Deuxième conséquence moins visible mais tout aussi importante : toutes les entreprises, même les plus traditionnelles, intègrent aujourd’hui le numérique dans leur activité. Une décision qui peut paraître anodine, mais qui bouleverse radicalement son organisation interne, et impose la création de nouveaux emplois. Autre impact fondamental du numérique dans l’entreprise : une remise en cause profonde de l’organisation du travail. L’email, les réseaux sociaux internes ou la visioconférence bouleversent totalement la façon de communiquer.

Malgré une conjoncture difficile et une concurrence étrangère forte, le logiciel parvient ainsi à maintenir une croissance à deux chiffres.

Mais tous ces changements ne pourraient se faire sans logiciels. Le logiciel, catalyseur de cette révolution industrielle du XXIe siècle est souvent invisible, mais constitue le coeur du réacteur nucléaire de l’économie numérique. C’est tout simplement la brique essentielle au fonctionnement d’Internet et des outils technologiques, en amont comme en aval de tout processus industriel.

C’est peut-être la grande leçon à retenir de ce Top 250, le retour de la croissance et de l’emploi dans notre pays ne pourra se faire sans s’appuyer sur le dynamisme du numérique et de ses acteurs clés, les éditeurs de logiciels !

 

Méthodologie

Note méthodologique

Le Top 250 des éditeurs et créateurs de logiciels français est réalisé sur la base d’une enquête par questionnaire menée auprès des acteurs français du logiciel. Seules sont incluses dans ce panorama les sociétés françaises déclarant ne pas être filiales d’un groupe étranger sur l’exercice concerné. Les éléments chiffrés individuels communiqués dans la présente étude sont issus de données déclarées par les entreprises en réponse au questionnaire, et complétés pour certaines sociétés de données publiques. Le classement général est effectué sur la base du chiffre d’affaires correspondant à l’activité d’édition de logiciel. 350 éditeurs ont répondu cette année à notre questionnaire.

La présente étude distingue trois catégories selon les profils et spécialités des éditeurs, certains pouvant appartenir à plusieurs catégories :

  • les éditeurs “sectoriels”, dédiés à un secteur d’activité particulier (banque, administration, industrie, transport, etc.) ;
  • les éditeurs “horizontaux”, proposant une offre générale à tous les secteurs d’activité ;
  • les éditeurs “Particuliers et jeux”.
×