Skip to main navigation

Objectif monde - Baromètre de l’attractivité du site France 2012 - EY - France

Objectif monde - Baromètre de l’attractivité du site France 2012

  • Partagez
Dans ce paysage mondial et européen tourmenté, la France se montre résistante. Avec 540 projets d’investissements étrangers annoncés en 2011, porteurs
de 13 000 emplois, elle préserve son niveau de 2010.

A l’heure où se joue le sort monétaire et financier de l’Europe, c’est la question de son destin économique qui se dessine en creux, et avec lui, celui de son attractivité pour les investissements porteurs de croissance, de développement économique et d’emplois.

Si elle perd sa deuxième place européenne au profit de l’Allemagne, loin derrière le leader britannique, ce n’est pas tant le fait de ses propres faiblesses que celui des stratégies de ses principaux concurrents qui ont su prendre acte de la nouvelle donne mondiale, restaurer leur compétitivité et conforter leur attractivité, faisant ainsi de leur territoire une destination particulièrement séduisante pour les investisseurs émergents.

Est-ce à dire que la France a manqué le virage en matière de géographie économique ? Pas si sûr… Force est de constater que la France a su, au travers des crises successives, se montrer résiliente car elle parvient malgré tout à réunir 70% d’opinions positives, parmi les investisseurs. Notre pays s’arroge également la première place du palmarès des implantations industrielles (170 projets manufacturiers en 2011, pour 7 800 emplois nouveaux, soit 60% du total français).

Doit-on y voir un nouveau souffle ? Les décideurs interrogés expriment clairement que la France est à la croisée des chemins, près de se laisser distancer, à seulement jouer la défense acharnée de son patrimoine économique et social, le fameux « modèle français », alors qu’il devrait reprendre, dans ce nouvel acte de la mondialisation, une course rythmée par la dynamique des marchés émergents et la bataille pour une économie plus entrepreneuriale et plus innovante.

La France va-t-elle dessiner enfin les contours d’une nouvelle trajectoire qui lui permette — à l’instar de la Suède — de se différencier, valoriser ses domaines d’excellence et relever le double défi de l’équilibre et de l’audace ? Pour cela, les dirigeants interrogés dans le cadre de notre onzième Baromètre de l’Attractivité de la France s’accordent sur un seul mot : ouverture. Ouverture à l’esprit de réforme, ouverture aux talents, ouverture aux espaces géographiques, scientifiques, sectoriels de la conquête internationale. Et ouverture culturelle aussi afin de dépasser la tentation du repli. Plus que jamais, le monde est et doit être, pour la France, la seule frontière.

Découvrez les résultats de notre baromètre de l’attractivité du site France 2012 :



Suivant >>

Sommaire

Téléchargez Baromètre de l’attractivité du site France 2012 en version imprimable

En savoir plus

Découvrez notre Baromètre de l'attractivité européenne 2012 en ligne

10 ans d’attractivité du site France, et maintenant ?
Back to top