Skip to main navigation

Nouveau souffle ou souffle court ? - Objectif monde - Baromètre de l’attractivité du site France 2012 - EY - France

Objectif monde - Baromètre de l’attractivité du site France 2012

  • Partagez
70% des investisseurs étrangers considèrent que la France est un site d’implantation globalement satisfaisant, mais...

43% des investisseurs estiment que le pays est moins adapté à la mondialisation que ses concurrents.

42% des investisseurs estiment que la France doit parier sur ses spécificités sectorielles à haute valeur ajoutée (aéronautique, biotechnologies, luxe, etc) pour défendre sa place dans l’économie mondiale.

68% estiment que la réindustrialisation de la France est possible.

40% des investisseurs jugent primordiaux l’innovation et l’esprit d’entreprise — avant les coûts.

Les 10 premières destinations européennes des investisseurs étrangers en nombre de projets en 2011

Source : European Investment Monitor 2012, EY.

Pour les investisseurs étrangers, la France reste une valeur sûre : 70% de notre panel considèrent qu'il est tout à fait possible de s'y installer et d'y développer des activités dans de bonnes conditions.

Cependant, la France navigue en plein paradoxe : dès lors qu'il s'agit de mettre les grandes nations du continent en concurrence, plus d'un investisseur sur

Du point de vue des intérêts de votre entreprise, diriez-vous que la France est une localisation…


Source : Baromètre EY de l’Attractivité du site France 2012 (205 répondants)
deux (56%) fait de l'Allemagne le champion incontesté de l'attractivité européenne quand ils ne sont qu'un sur quatre (25%) à miser sur la France qui peine à se démarquer de ses principaux concurrents.

75% des investisseurs saluent sa capacité de résistance aux chocs économiques

Le niveau stable et élevé de satisfaction des investisseurs (70%) exprime une certaine capacité de résilience, quelles que soient les difficultés actuelles et à venir. Il est à noter qu’en 2009 déjà, les trois quarts des investisseurs interrogés dans notre Baromètre Attractivité du site France affirmaient leur confiance dans la capacité de la France à faire face à la crise.

La France peine à jouer dans la compétition mondiale

Diriez-vous que vous êtes confiant dans la capacité de la France à faire face à la crise ?


Source : Baromètre EY de l’Attractivité du site France 2012 (206 répondants)

En 2012, notre baromètre met en exergue le score peu flatteur réalisé par la France sur sa capacité supposée à s'adapter aux exigences de la mondialisation : 43% des investisseurs interrogés considèrent que son positionnement dans la mondialisation est inadapté par rapport à celui de ses concurrents.

Globalement, son niveau d’attractivité est à la fois élevé (70%) et stable. 25% des investisseurs jugent même celle-ci « très satisfaisante », une catégorie de réponse en progression de 11 points depuis 2009.

France prudente, Allemagne conquérante

L’Allemagne domine le match de l’image grâce au dynamisme de son marché intérieur (pour 21% des répondants) et à la compétitivité des charges et des coûts salariaux (15%). Les investisseurs plébiscitent également la présence d’industries fortes (13%) et la qualité de ses pôles d’innovation et de recherche (12%). Les Français ont encore du mal à voir la mondialisation comme une opportunité.

Le contraste est saisissant avec une Allemagne qui vit la mondialisation comme une opportunité. Avec un tissu industriel tout entier tourné vers la conquête et une stratégie du « haut de gamme », elle peut justifier le prix d’un modèle économique attractif, capable de combiner marché intérieur, qualité et compétitivité à l’export. A titre d’exemple, la sensibilité des exportations allemandes au prix est plus faible que celle des exportations françaises : si l’euro s’apprécie de 10% par rapport à toutes les monnaies, la France perdra 6,7% de ses exportations ; l’Allemagne seulement 2,2%.


Pour quelles raisons diriez-vous que l’Allemagne est plus attractive que la France ? (Réponses des investisseurs ayant cité l’Allemagne comme principal concurrent de la France)

Source : Baromètre EY de l’Attractivité du site France 2012 (80 répondants)

 

 


<< Précédent | Suivant >>

Sommaire

Téléchargez Baromètre de l’attractivité du site France 2012 en version imprimable

En savoir plus

Découvrez notre Baromètre de l'attractivité européenne 2012 en ligne

10 ans d’attractivité du site France, et maintenant ?
Back to top