Cahiers n°14 - Anticiper. Prendre un temps d'avance, demander votre exemplaire !

Anticiper. Prendre un temps d’avance.

Les Cahiers Ernst & Young N°14

Prendre un temps d'avance. Quand la complexité est à l'ordre du jour et qu'il devient de plus en plus difficile d'imaginer le monde qui vient, la capacité à anticiper, des hommes, des organisations, est essentielle pour tirer son épingle du jeu et faire la différence, qu'il s'agisse de la vie personnelle, professionnelle, individuelle et collective. Comment l'homme construit-il son rapport au temps, ses représentations de l'avenir ? Tous les individus ont-ils les mêmes aptitudes à anticiper ? Quels sont les ressorts psychologiques qui sont sollicités ? Comment une entreprise, un pays, une société, peuvent-ils espérer apprivoiser collectivement l'avenir ? Autant de questions qui, en ces temps incertains, dessinent un chemin pour les hommes en quête d'un avenir meilleur.
  • Partagez

Chapitre 2 : Prendre un temps d'avance

En période de grande incertitude, la capacité d'anticiper constitue certainement, avec celle de bien manager ses équipes, l'une des deux qualités essentielles du dirigeant. Cette exigence concerne à peu près tous les aspects de la vie de l'entreprise, depuis l'approche stratégique jusqu'à la gestion du changement en passant par l'innovation (scientifique, technique et commerciale) et le management des hommes. Elle s'impose plus que jamais si l'on veut faire de cette incertitude une source de différenciation et de création de valeur. Lever les yeux pour, chaque jour, tenter de voir plus loin que le quotidien, tel est le nouveau mot d'ordre de tout dirigeant d'entreprise.

Nelly Rodi

A l’écoute de la rumeur du monde

Interview de Nelly Rodi, fondatrice de l'agence de prospective éponyme et vice-président de la Chambre de commerce de Paris en charge de la mode, de la création et du design.

Pionnière des dénicheurs de tendances, Nelly Rodi a vécu l'émergence puis la professionnalisation de la prospective appliquée à la mode et à l'ensemble des biens de consommation. Ses « cahiers de tendances » nourrissent les créateurs à partir des signaux faibles détectés dans le monde et accompagnent les entreprises dans l'élaboration de leurs stratégies produits et marques. Depuis l'émergence de l'écologie jusqu'à ce retour de l' « esprit découverte » qu’elle baptise « renaiscience », elle revient sur ces tendances qui, d’une époque à l’autre, nous parlent du désir des consommateurs et des aspirations de la société.
:: Téléchargez l'interview
"A l’écoute de la rumeur du monde"

Philippe Grand

Anticiper, c’est innover ou innover, c’est anticiper ?

Contribution de Philippe Grand, associé EY Advisory

Dans l'économie du 21ème siècle, anticipation et innovation sont deux clés essentielles de l'avantage concurrentiel, donc de la pérennité et de la prospérité de l'entreprise. Pour autant, Philippe Grand, associé EY Advisory, explique ici pourquoi l'une et l'autre requiert des qualités différentes qu'il s'agit de marier harmonieusement. Il vante aussi les mérites de la recherche collaborative ou « open innovation ». Un enjeu décisif si la France veut défendre ses intérêts économiques et garder son rang dans la bataille de la compétitivité mondiale.
:: Téléchargez l'article
"Anticiper, c’est innover ou innover, c’est anticiper ? "

Guillaume de Fougières

Pour anticiper, un dirigeant doit mobiliser un tiers de QI, deux tiers de QE !

Interview de Guillaume de Fougières, président du directoire d'Arc International.

Chez Arc International, leader mondial des arts de la table, avec ses marques bien connues Pyrex, Luminarc, Cristal d'Arques, Arcoroc et Chef & Sommelier, l'esprit d'anticipation est à l'ordre du jour. Guillaume de Fougières, le président du directoire, explique comment, en mobilisant l'ensemble des collaborateurs, le groupe audomarois a réussi à mener l'opération de reconquête du niveau de productivité indispensable à sa survie tout en veillant à préserver l’essentiel en continuant d’investir à l’étranger.
:: Téléchargez l'interview
"Pour anticiper, un dirigeant doit mobiliser un tiers de QI, deux tiers de QE !"

Xavier Fontanet

Et si on faisait confiance aux entrepreneurs ?

Contribution de Xavier Fontanet, Ancien président d’Essilor international, professeur à HEC.

PDG d’Essilor de 1996 à 2010, Xavier Fontanet est l’homme qui a fait du fabricant de verres optiques le leader mondial du secteur. Il veut désormais mettre son expérience au service de la défense de l’économie libérale. Son intervention est un plaidoyer pour les vertus de la compétition, l’univers méconnu des multinationales et le rôle que ces « cathédrales » du XXIème siècle peuvent jouer dans le développement de la planète et le bien-être de ses habitants. Son message : veillons à ne pas tuer la concurrence de peur de tuer aussi la liberté.
:: Téléchargez l'interview
"Et si on faisait confiance aux entrepreneurs ? "

Denis Gancel

En avant « marque » !

Contribution de Denis Gancel, président de l'agence W&Cie, enseignant à Sciences Po Paris.

La marque nous parle du présent mais porte surtout en elle une part de l'avenir. Pour Denis Gancel, président de l'agence W&Cie, la marque est bien plus qu'un simple élément de différenciation commercial. Elle nous aide à anticiper, à voir plus clair dans l'évolution de la société. Et dans une société française où la confiance se dérobe, il lui voit un rôle éminent à jouer dans la réparation de ce « vivre ensemble » en accompagnant la reconstruction d'un monde fondé sur la solidarité et le rapport à l'autre.
:: Téléchargez l'article
"En avant « marque » ! "

Philippe Vailhen

Anticiper ou l’art pour l’entreprise de rester dans le mouvement.

Contribution de Philippe Vailhen, EY société d'avocats

Permettre l'avenir plutôt que le prévoir. C'est ainsi qu'il faut pratiquer l'anticipation dans l'entreprise car, ainsi conçue, elle constitue une composante essentielle de toute approche stratégique et le meilleur garant de sa pérennité. Philippe Vailhen, associé EY société d'avocats, s'attache ici à trois « moments » de la vie de l'entreprise, trois horizons où l'esprit d'anticipation se révèle particulièrement fécond : la relation-clients, la gouvernance opérationnelle et le moment crucial de la transmission.
:: Téléchargez l'interview
"Anticiper ou l’art pour l’entreprise de rester dans le mouvement."

Général Gilles Desclaux

Il n’y a pas d’autonomie stratégique sans anticipation.

Interview du Général Gilles Desclaux, président de Gilles Desclaux Consulting Coaching (GDC2).

Le général Gilles Desclaux, ancien commandant de la Défense aérienne et des opérations aériennes devenu consultant, fait désormais partager son expérience de l'anticipation stratégique aux acteurs de la vie économique. Il revient sur les vertus et les exigences de l’exercice, dans l’entreprise comme dans la défense nationale, en mettant l’accent sur le rôle du dirigeant invité à faire l’effort de garder les yeux ouverts, s’émanciper des idées reçues et savoir s’entourer d’esprits libres. Il insiste aussi sur la nécessité de résister à la tentation de réfléchir l’avenir en se référant au passé afin de ne pas finir…comme la dinde de Nassim Taleb, passée à la casserole le jour de Noël après avoir été convaincue pendant 364 jours que l’homme était bon !
:: Téléchargez l'interview
"Il n’y a pas d’autonomie stratégique sans anticipation."



Biographies des intervenants

Nelly Rodi Fondatrice et présidente de l’Agence de style Nelly Rodi depuis 1985 et de Nelly Rodi-Japon depuis 1987, Nelly Rodi a été Directrice du Comité de coordination des industries de la mode (1972-1985) ainsi qu’administratrice de l’Institut français de la Mode (IFM). Aujourd’hui, elle exerce également les fonctions de Vice-présidente de la délégation de Paris à la Chambre de commerce.

Philippe Grand Philippe Grand, associé, responsable de l’activité Cleantech au sein d’Ernst&Young et représentant français du réseau E&Y Cleantech, est également responsable du marché des jeunes entreprises innovantes et responsable du E&Y Venture Capitalist Advisory Group en Europe. Ce groupe a pour objectif d’animer les échanges entre les jeunes entreprises innovantes et les sociétés de capital risque européennes. Philippe Grand est membre de l’équipe internationale d’E&Y qui élabore chaque année le « Cleantech Global Report », il est également membre du comité de direction et fondateur du club Cleantech de l’AFIC et responsable avec Greenunivers du baromètre trimestriel des levées de fonds « Cleantech ».
Il anime une équipe de 25 ingénieurs au sein d’EY dédiée à l’accompagnement des entreprises innovantes.

Guillaume de Fougières Diplômé de l’IEP de Paris, Guillaume de Fougières débute sa carrière en 1989 en tant que Directeur financier dans une PME spécialisée dans la production de cosmétiques. En 1992, il intègre Unilever puis le groupe Mars où il est contrôleur financier marché. De 1998 à 2001, Guillaume de Fougières occupe différents poste au sein de Valeo avant de rejoindre le groupe Arc International en 2001 où il occupera les fonctions de Directeur Administratif et financier, de Directeur de la Division International (2004), puis de la région Europe (2007), avant de prendre la tête du Directoire du groupe en 2009.

Xavier Fontanet Ingénieur civil des ponts et chaussées et diplômé du Massachussetts Institute of Technology (MIT), Xavier Fontanet est entré chez Eurest en tant que Directeur central de la restauration en 1986. Il devient par la suite Directeur général puis Vice-président directeur général du même groupe. Il a également été Membre du conseil exécutif (2000-03), Président du comité d'éthique (2003-07) du Mouvement des entreprises de France (Medef). Après avoir été PDG (1996-2000) puis Président (2010-12) d’Essilor international, il est actuellement administrateur du même groupe ainsi que d’autres sociétés comme l’Oréal, le Crédit Agricole. Parallèlement, il exerce aussi les fonctions de membre du conseil de surveillance de Schneider Electric.

Denis Gancel Président depuis 2001 de l’agence W&Cie, Denis Gancel a d’abord été Directeur général adjoint d’Alouette FM (1985-86), puis Directeur de la communication et Conseiller technique chargé de la culture au Conseil Régional d’Ile de France (1986-90). En 1991, il rejoint le groupe BDDP, puis devient manager associé de BDDP Corporate où il rencontre Gilles Deléris avec qui il fonde W&Cie en 1997 et co-écrit le livre Ecce Logo. Depuis 2008, Denis Gancel est enseignant à l’Institut d’Etudes Politiques de Paris.

Philippe Vailhen Spécialisé en fiscalité française et internationale, Philippe Vailhen conseille des entreprises et des groupes patrimoniaux sur l'ensemble de leurs problématiques patrimoniales et en «corporate». Il supervise une équipe d'une cinquantaine de collaborateurs basés à Nantes et à Rennes. Philippe Vailhen est également responsable de l’activité « entreprise familiale » pour EY en France et il est membre du Comité de Management EY Société d’avocats, plus particulièrement en charge des 10 bureaux régionaux.

Gilles Desclaux Ancien commandant de la Défense aérienne et des opérations aériennes, Gilles Desclaux est aujourd’hui gérant d’une agence de Consulting, GDC2. Il a commence sa carrière en 1979 en tant que pilote d’escadron de chasse. En 1998, il devient commandant de la base aérienne 120 Casaux avant de rejoindre en 2002 le cabinet militaire du Premier Ministre. En 2004 il intègre le Commandement interarmées de l’OTAN en tant que Chef de la mission française. C’est en 2008 qu’il deviendra Commandant de la Défense aérienne et des Opérations Aériennes.