2e Baromètre Foot Pro

Impacts économiques et sociaux 2012

Stade critique : Clubs en difficulté, filière en croissance

  • Partagez

Ce Baromètre, portant sur la saison 2010-2011, est la deuxième édition d’une étude consacrée aux impacts économiques et sociaux du football professionnel en France.

En octobre 2010, le premier Baromètre avait reçu un large écho et provoqué de nombreux débats, concrétisés notamment lors des premières Rencontres UCPF du Foot pro en mars 2012.

Cette année, nos travaux se sont déroulés lors de l’Euro 2012, tandis que flottait encore le « climat » de la Coupe du Monde 2010. Le monde du football reprenait ses marques après l’ouverture du marché des paris en ligne en 2010 et la renégociation des droits audiovisuels en 2012. Sans compter qu’en toile de fond, toujours vif, le débat médiatique s‘animait sur les revenus des joueurs et la compétitivité du football professionnel. Les résultats de cette étude sont également à confronter à la conjoncture nationale de crise économique et monétaire.

Dans ce contexte, l’Union des Clubs Professionnels de Football (UCPF) et EY ont souhaité prendre le pouls des 40 clubs professionnels de Ligue 1 et de Ligue 2 que compte la France, véritables PME autour desquelles gravitent de nombreux prestataires fortement ancrés dans les bassins économiques des collectivités, mais également des acteurs majeurs de l’équipement sportif, des médias, du BTP, de la grande consommation…

Il ressort de cette enquête une photographie unique de l’écosystème du football professionnel qui, du niveau territorial à l’échelle de tout le pays, compose un maillage riche de métiers, de flux économiques et d’échanges sociaux.

Découvrez notre étude :

  1. Impacts directs : 40 PME face à la crise
  2. Impact national : médias et paris en pointe
  3. Impacts locaux : les effets contrôlés de la crise
  4. Impacts sociaux : des clubs engagés, responsables et solidaires
  5. Conclusion : le foot au futur

Méthodologie

L'écosystème du football professionnel

Source : Analyse EY 2012.
Voir détail des sources en annexes.

×

Le Baromètre Foot Pro 2012 a été réalisé par EY entre avril et octobre 2012, pour le compte de l’Union des Clubs Professionnels de Football (UCPF).

Cette étude a pour objectif d’analyser la réalité économique du football professionnel en France et de dresser un panorama de l’emploi et des flux économiques que génère ce secteur. Elle concerne le football professionnel masculin français, défini comme les clubs de Ligue 1, Ligue 2 et de National ayant un statut professionnel. Elle ne concerne pas le périmètre des activités de la FFF, à savoir l'équipe de France, la Coupe de France et le football amateur (17 000 clubs et 1,9 million de licenciés).

Dans ce contexte, l’équipe EY a réalisé, avec l’aide de l’UCPF, un travail approfondi d’enquête et d’analyse auprès des clubs, des collectivités territoriales et des entreprises de la filière. Le Baromètre est une analyse macroéconomique qui s’appuie sur deux sources : l’exploitation d’un fonds documentaire mis à disposition par l’UCPF et une enquête quantitative spécialement réalisée auprès des collectivités territoriales par les équipes d'EY et auprès des clubs par les équipes de l’UCPF. Cette enquête a été complétée d’une vingtaine d’entretiens individuels approfondis auprès des parties prenantes de la filière.

La méthodologie de la deuxième édition du Baromètre Foot Pro a évolué, tout en conservant la plus grande cohérence avec la première étude parue en 2010. En effet, le retour d'expérience sur les différents éléments d'impact, ainsi que les investigations approfondies auprès de nouveaux experts et observateurs de la filière, ont permis d'affiner l'évaluation et sa présentation.

Enquêtes et entretiens

Deux populations ont été ciblées pour la réalisation de l’enquête quantitative : les clubs et les collectivités territoriales.

  • Les clubs : le questionnaire a été adressé à 42 clubs. 36 questionnaires ont été collectés, soit un taux de retour de 85 %, couvrant une large diversité de clubs.
  • Les collectivités territoriales : 84 questionnaires ont été adressés aux villes et aux intercommunalités des clubs concernés. 35 questionnaires ont été collectés, couvrant 29 territoires sur les 42 visés (69 %).

Cette enquête quantitative a été complétée par une campagne d’entretiens individuels approfondis. Au total, 17 entretiens ont été réalisés afin de recueillir la vision des acteurs économiques impliqués dans la filière du football professionnel. Conduits auprès de profils et de métiers très variés, ces
entretiens ont permis de mieux comprendre les évolutions du football professionnel français et d’obtenir différents points de vue sur la saison 2010-2011 et ses enjeux. Ont été ainsi interrogés :

  • des prestataires de clubs ;
  • des sponsors ;
  • des grands équipementiers ;
  • des responsables de médias ;
  • des acteurs émergents de la filière ;
  • des représentants des instances du football professionnel.
×

suivant >>