15e enquête mondiale sur la sécurité de l’information

15e enquête mondiale sur la sécurité de l’information

  • Partagez

La « virtualisation », le cloud computing, les réseaux sociaux, la mobilité, l’effacement de la frontière entre sphères professionnelle et privée dans l’utilisation des technologies : autant de tendances qui génèrent des changements extrêmement rapides dans le paysage de la sécurité de l’information.

En outre, le développement des marchés émergents, la crise financière et la délocalisation de certains services complexifient les problématiques de sécurisation des systèmes d’information qui ne cessent d’évoluer.

Aujourd’hui, les entreprises ont amélioré de manière significative leur programme de sécurité pour faire face aux menaces, de plus en plus nombreuses. Ces progrès ne sont cependant pas suffisants : les stratégies de sécurité ne sont pas systématiquement alignées avec les métiers et l’activité des entreprises, les personnes compétentes ne sont pas assez nombreuses, les processus de sécurité ne sont pas toujours déployés de manière cohérente et les innovations technologiques ne sont pas correctement prises en compte.

La 15e édition de l’étude annuelle EY sur la sécurité de l’information (Global Information Security Survey), fruit d’une enquête réalisée auprès de 1836 participants (DSI, RSSI, DAF, DG et autres cadres de la sécurité de l’information) établis dans 64 pays, apporte un éclairage sur ces questions. Elle permet à nos clients de se focaliser sur les risques les plus critiques, d’identifier leurs forces et leurs faiblesses et d’améliorer davantage leurs dispositifs de sécurité de l’information.
Malgré ces différences, la présente étude permet de mettre en lumière un certain nombre d’opinions convergentes sur les facteurs qui expliquent le ralentissement actuel.