Marché des télécommunications

Baromètre sectoriel d'EY

  • Partagez

Le secteur des télécommunications, jugé traditionnellement «défensif» car offrant des niveaux de cash flows et de dividendes élevés, est désormais confronté à de nombreux défis stratégiques liés aux évolutions des modes de consommation, de la réglementation ou encore de l’environnement concurrentiel.

Dans le cadre d’une transition de l’économie vers le «tout numérique», les groupes les mieux valorisés seront ceux qui sauront s’adapter à ces mutations, et en particulier grâce à :

  • des réseaux (4G et fibre notamment) permettant de répondre à la demande de consommateurs toujours plus «connectés» (smartphones, tablettes, etc.), dans un contexte d’accès au capital restreint, ce qui supposera des accords de partage de réseaux entre opérateurs et/ou des solutions de financement originales
  • des acquisitions de qualité, ciblées vers des pays émergents notamment, et permettant d’offrir les relais de croissance nécessaires à bon nombre d’opérateurs
  • un développement de services et technologies innovants («Machine-to-Machine», «cloud computing », «m-payment», etc.)
  • une segmentation des offres et une différenciation des modèles d’affaires : du «low cost» au segment à haute valeur
  • une maîtrise des coûts, rendue de plus en plus nécessaire dans un contexte de forte élasticité de la demande au prix des services proposés

Découvrez les principales données du secteur :

Option Finance n° 1209 - Lundi 18 février 2013