EY évalue l’impact des investissements dans les énergies renouvelables

  • Share

View this page in Dutch 

À la demande de trois associations sectorielles belges, les experts en énergie d’EY Belgique et EY France ont évalué l’impact socio-économique de futurs investissements dans les énergies renouvelables.

L’étude conjointe menée par la Fédération des énergies renouvelables (EDORA), l’Organisatie voor Duurzame Energie (ODE) et la Belgian Offshore Platform (BOP) s’inscrit dans le cadre des objectifs de l’Union européenne en matière d’énergie renouvelable. En 2009, l’UE a affirmé sa volonté de puiser, à l’horizon 2020, 20 % de l’énergie destinée au chauffage, à l’électricité et au transport dans des sources renouvelables. L’objectif national belge a été fixé à 13 %, mais selon les chiffres 2012 d’Eurostat, la Belgique est loin du compte.

Deux scénarios

Les associations sont convaincues qu’il faudra consentir des efforts supplémentaires d’ici à 2020. EY s’est basé sur des projets sectoriels antérieurs pour concevoir un modèle permettant d’évaluer la capacité de production future, mais aussi l’impact socio-économique direct et indirect de futurs investissements. De quoi aider les entreprises et les décideurs politiques à poser des choix plus éclairés.

Concrètement, ce modèle a servi à comparer deux scénarios de production d’électricité. Dans le premier scénario, la demande supplémentaire d’électricité est satisfaite par des sources d’énergie renouvelables. Dans le second scénario, il faudra alors recourir à une capacité supplémentaire du même ordre dans des centrales au gaz.

L’étude conclut qu’au cours des 20 prochaines années, les investissements supplémentaires dans des sources renouvelables engendreront :

  • 9 000 emplois supplémentaires par an pendant la phase d’installation et 2 500 par an au niveau de l’exploitation ;
  • une augmentation annuelle de 520 millions d’euros du produit intérieur brut et une diminution de la facture d’importation de gaz ;
  • une augmentation des recettes fiscales de 130 millions d’euros par an.

Pour plus d’informations, prenez contact avec:

Tim Moerman
+32 (0)473 73 36 82

Céline De Waele
+32 (0)474 10 81 86