Technology

Evoluer dans l’ère numérique

L'industrie des technologies est un secteur incontournable, qui évolue rapidement et présente de multiples facettes : cet environnement impose à ses acteurs de savoir concilier flexibilité et excellence opérationnelle, sans perdre de vue de satisfaire aux exigences croissantes de leurs clients. Notre équipe mondiale de professionnels de l'audit, de la fiscalité, des transactions et du conseil possède une connaissance approfondie de ce secteur ainsi que l'expérience technique nécessaire pour interpréter et anticiper le marché afin de vous aider à faire la différence.

L'environnement du secteur des technologies est aujourd’hui marqué par les problématiques suivantes :
 


  • Cloud computing

    Le cloud computing est-il en train de révolutionner l'industrie des technologies ?

    Si les services informatiques que nous connaissons désormais sous le terme de « cloud computing » existent depuis plusieurs dizaines d'années, ils ont longtemps représenté une part infime du chiffre d'affaires total de l'industrie des technologies. Ils connaissent aujourd'hui leur heure de gloire avec l'apparition sur Internet d’un large éventail de SaaS (Software as a Service).

    Les consommateurs et les entreprises ont déjà largement adopté une multitude de SaaS : gestion de la force de vente, messagerie, retouche photo, applications pour smartphones, réseaux sociaux... Les chercheurs prévoient un engouement d’une même ampleur pour les services cloud. Parce qu’il  renforce l'agilité des entreprises, le cloud devrait, en se propageant, accélérer l'évolution de tous les secteurs d'activité à travers le monde. Par ailleurs, les services de cloud computing s'inscrivent dans les objectifs de croissance durable des entreprises, car ils favorisent une meilleure utilisation des capacités d'infrastructures partagées, avec à la clé une réduction de la consommation d'électricité et de l’empreinte carbone des usagers.

  • Réseaux sociaux : promouvoir sa présence

    De nombreuses entreprises sont présentes sur les réseaux sociaux afin de promouvoir leurs produits et services et communiquer directement avec leurs clients. Voici les questions qu’elles se posent le plus fréquemment :

    • Lorsqu'une organisation crée un profil sur un réseau social, comment doit-elle définir et communiquer sa politique de confidentialité ?
    • Comment les employés peuvent-ils utiliser les informations personnelles auxquelles les profils des clients leur donnent accès ?

    Les entreprises doivent prendre conscience des facteurs de risques associés aux réseaux sociaux : au-delà du fait que les informations qui y sont recueillies et publiées échappent à leur contrôle et ont une durée de vie quasi illimitée, ces réseaux peuvent être la cible de fraudes ou être utilisés à des fins malveillantes.

    Politiques de confidentialité et formations : deux éléments clés

    Les entreprises doivent impérativement se munir et communiquer des politiques de confidentialité qui régissent les interactions entre leurs clients, leurs collaborateurs et leurs candidats sur ces réseaux.

    Interdire l’usage des réseaux sociaux sur le lieu de travail n'est pas une solution à long terme

    Le recours à ces interdictions est d'autant plus important dans un environnement où les exigences réglementaires ne s'accordent pas facilement avec les technologies et leurs usages courants. Des campagnes de sensibilisation et des formations doivent accompagner les changements de politique de confidentialité.

    Vois aussi :

  • La protection des informations dans un monde numérique

    Avec la généralisation des usages des réseaux sociaux, des terminaux mobiles et du cloud computing, le nombre de transactions commerciales réalisées dans le monde numérique ne cesse de s’accroître et de s’accélérer. Un phénomène qui va de pair avec l’explosion des données échangées sur Internet.

    Cette problématique est au cœur des préoccupations des entreprises et des organisations et constitue pour elles un défi majeur, en témoignent les conclusions de la 14e édition de notre étude annuelle sur la sécurité des informations.

    EY a identifié les trois grandes tendances qui ont un impact significatif sur le rôle et l'importance de la protection des données :

    • Les frontières physiques s’effacent peu à peu, sous l’effet de l’augmentation des transactions commerciales réalisées via Internet ;
    • Ces évolutions devraient connaître un rythme en constante accélération ;
    • Les entreprises délaissent les contrats d'externalisation classiques au profit de fournisseurs de services cloud.

    Êtes-vous préparé aux risques ?

  • Tirer pleinement profit des systèmes d'information

    La fonction IT a pour mission de créer un équilibre entre risques et performances. Un objectif rarement atteint dans la réalité, pour une raison simple : l'influence de l'informatique sur l'entreprise a évolué si rapidement que la plupart des fonctions IT ne parviennent pas encore à concilier leur expertise technique à de nouvelles exigences commerciales.

    Les DSI sont aujourd'hui confrontés à des défis majeurs :

    • Une complexité croissante des modèles d'exploitation informatiques et commerciaux ;
    • Des contraintes de transparence et d'efficacité par rapport aux coûts ;
    • De nouvelles réglementations et de nouvelles formes de menaces ;
    • De fortes attentes en termes de responsabilité sociale de l'entreprise.

    D'après les résultats de nos recherches, les entreprises qui affichent les meilleures performances sont celles qui ont su concentrer leurs efforts sur ces problématiques clés.

    Pour en savoir plus sur la manière d'optimiser votre fonction informatique :



Restez connecté

Suivez-nous sur les réseaux sociaux, via nos alertes email ou nos webcasts.