Baromètre EY “Global Capital Confidence” : Plus d’1 dirigeant sur 2 envisage une acquisition dans les 12 prochains mois

Paris, le 04 mai 2017

  • Partagez

EY publie la 16ème édition de son baromètre semestriel dédié au marché des fusions et acquisitions dans le monde « Global Confidence Barometer ». Réalisée entre mars et avril 2017, auprès de plus de 2 300 dirigeants dans 43 pays, l’étude repose sur un panel de 14 secteurs d’activité.

Cette étude récurrente, réalisée depuis 2012, mesure la confiance des dirigeants d’entreprise en matière de perspectives économiques, identifie les tendances et pratiques en matière de fusions-acquisitions et livre une vision à court terme du marché.

 

Parmi les grands enseignements de cette nouvelle édition :

EY - 73% des répondants ont augmenté la fréquence de leur revue de portefeuille

73% des répondants ont augmenté la fréquence de leur revue de portefeuille.

EY - 64% des dirigeants interrogés estiment que l’économie mondiale s’améliore

64% des dirigeants interrogés estiment que l’économie mondiale s’améliore.

EY - 64% des répondants envisagent de réaliser une acquisition en dehors de leur marché domestique

64% des répondants envisagent de réaliser une acquisition en dehors de leur marché domestique.

 

Top 5 des destinations privilégiées par les investisseurs

La France se classe au 6ème rang de cette nouvelle édition. Elle perd une place par rapport au dernier baromètre.

EY - Top 5 des destinations privilégiées par les investisseurs

EY - 48% des répondants déclarent que leurs intentions d’investir au Royaume-Uni n’ont pas été impactées par l’actualité du Brexit

48% des répondants déclarent que leurs intentions d’investir au Royaume-Uni n’ont pas été impactées par l’actualité du Brexit.

« Les risques géopolitiques ne semblent pas peser défavorablement sur le marché des fusions/acquisitions. Plus de 70% des dirigeants interrogés estiment même que les changements politiques majeurs intervenus en 2016 aux Etats-Unis et au Royaume Uni auront un effet neutre ou favorable sur leur politique d’investissement par croissance externe. » explique Rudy Cohen Scali, associé EY.

EY - Rudy Cohen Scali


Rudy Cohen Scali, associé EY Transaction Advisory Services – responsable de l'activité Fusions et Acquisitions – se tient à votre disposition pour vous proposer son analyse sur le sujet et commenter ces résultats.