Arnaud Laroche prend les fonctions d’Artificial Intelligence Leader pour la zone EMEIA

Paris, le 08 janvier 2018

  • Partagez

EY annonce la nomination d’Arnaud Laroche en tant que responsable des activités Intelligence Artificielle pour l’Europe, le Moyen-Orient, l’Inde et l’Afrique. Ambassadeur des bonnes pratiques de mise en œuvre des méthodes et technologies de l’intelligence artificielle, Arnaud Laroche a pour ambition d’accélérer de manière significative le développement de produits et solutions autour de cette expertise.

EY - Arnaud Laroche

Diplômé de l’ENSAE et du DEA «Analyse et politique économique» de l’Ecole d’Economie de Paris, Arnaud Laroche (45 ans) débute sa carrière en 1994 au Centre de Recherche en Economie et Statistique (CREST), sur le thème du financement de la croissance économique.

En 1998, il se lance dans l’aventure entrepreneuriale en fondant Bluestone Consulting, cabinet de conseil en data science, et en se donnant l’objectif de développer des services de conseil de haut niveau dans le domaine des usages de la donnée. Dans le cadre de l’acquisition de Bluestone par EY, Arnaud Laroche intègre en 2015 le cabinet, où il est en charge de développer les expertises Analytics.

Les compétences en data science et en analytics de ses équipes sont désormais intégrées dans les missions de conseil délivrées par EY mais également en interne au service des métiers de l’audit, des transactions et du conseil juridique et fiscal.

Dans le cadre de sa nouvelle prise de fonctions, Arnaud Laroche est désormais en charge de coordonner les initiatives et les investissements d’EY sur la zone EMEIA en matière d’intelligence artificielle, mais également de piloter le cadre scientifique et technique commun de travail des Data Scientist des différentes entités.

« La nomination d’Arnaud Laroche en qualité de responsable de la compétence Artificial Intelligence pour notre zone EMEIA constitue non seulement une prise de responsabilité importante pour notre associé mais aussi une reconnaissance de la part de notre réseau de l’expertise des associés français sur le déploiement des compétences et des solutions autour de ces technologies innovantes. » commente Eric Mouchous, associé EY responsable de l’activité Conseil pour la zone Western Europe et Maghreb.

L’intelligence artificielle chez EY

Les différentes initiatives menées par EY depuis plusieurs années (acquisitions, recrutements d’experts reconnus, inauguration de l’EY Wavespace à Paris,…) confirment les orientations stratégiques du cabinet en matière d’intelligence artificielle.

Depuis 2 ans, ce sont plus de 150 experts qui ont rejoint le cabinet parisien par le biais de recrutements ou d’acquisitions ciblées, afin de constituer une équipe leader dans le domaine. Par ailleurs, d’importants investissements ont été consentis au développement de briques technologiques fondées sur l’intelligence artificielle, pour développer une large gamme de solutions opérables en services managés dans les domaines de la connaissance et de l’interaction clients, de la gestion du risque et de la fraude, ou de la gestion des opérations et de la chaîne logistique.