EY Open Innovation

Start-up : les challenges sont désormais à relever !

Paris, le 25 juillet 2017

  • Partagez

Quelques jours après le lancement d'EY Open Innovation, les start-up peuvent dès à présent candidater aux challenges annoncés sur la plate-forme et ainsi concourir pour tenter de construire une offre conjointe avec les équipes d’EY.

La plate-forme EY Open Innovation a été créée pour répondre aux enjeux majeurs de transformation digitale, principalement concernant la qualité des relations entre les start-up et les entreprises ou les acteurs publics. Elle permet ainsi à EY de développer des offres conjointes avec des start-up pour permettre aux clients accompagnés d’accélérer leur transformation digitale, tout en aidant les start-up à se développer en facilitant leur accès à un marché mondial.

Des atouts majeurs pour les start-up qui seront sélectionnées

Les start-up retenues pour chacun des challenges bénéficieront d’une visibilité internationale, via notamment l’accès au réseau mondial de Labs d’innovation : les EY Wavespaces (16 à date à travers le monde). Au-delà de la visibilité offerte, les start-up travailleront en étroite collaboration avec les experts EY (plus de 400 en Europe de l’Ouest et Maghreb) dans les domaines du design, de l’analytics et de la cybersécurité, pour développer et commercialiser les offres, et auront un accès privilégié aux ressources d’EY (formation, experts, coaching) pour les aider à grandir.

6 challenges pour 6 défis majeurs

Industrie 4.0, blockchain, parcours client, secteur public,… autant de thématiques proposées que de défis impératifs à relever pour réussir sa transformation digitale.

Ainsi, 6 challenges sont à date proposés aux start-up :

  • Comment présenter de façon dynamique et disruptive le parcours client et les modèles associés ?
  • Comment évaluer les risques liés à la blockchain et construire des meilleures pratiques?
  • Comment peut-on impliquer les citoyens dans la mesure de l'efficacité de l'action publique?
  • Comment peut-on produire des projets analytiques et digitaux à l’aide d'une application « low code » ?
  • Comment peut-on créer un modèle numérique de ligne de fabrication rapide et peu coûteux?
  • Comment rendre possible la détection de start-up innovantes et la mise à jour d’une base de données au niveau mondial ?

Agenda des candidatures et conditions

  • Jusqu’au 17 septembre prochain : candidatures en ligne
  • 6 octobre : annonce des start-up admissibles
  • Octobre/novembre : soutenance des projets et pitchs à Paris, EY Wavespace
  • Décembre : construction d’une offre conjointe avec les lauréats

Les start-up peuvent s’inscrire au défi de leur choix. Avant de postuler, les candidats devront s’assurer qu’ils remplissent correctement les critères (deux années d’existence, CA supérieur à 1 million €,…). Après avoir détaillé ces points, la demande consiste simplement à répondre aux questions via le formulaire d'inscription. Les start-up pourront enrichir et modifier leur application jusque dans les derniers jours de cette première phase.

Intégralité des conditions de participation :
https://eyopeninnovation.cognistreamer.com/splash/#about

« EY Open Innovation vient renforcer la stratégie d’innovation d’EY, dont l’objectif est de créer un véritable partenariat avec les start-up sélectionnées, pour développer des offres communes, et ainsi leur donner une visibilité à l’international. En effet, les start-up sont confrontées à de nombreux défis, qu’il s’agisse de gestion de croissance, de notoriété, de levée de fonds,… Avec une expérience reconnue auprès des start-up et grâce à notre compréhension éprouvée de cet écosystème, cette nouvelle étape confirme notre ambition de devenir l’un des leaders mondiaux sur l’ensemble des domaines de la Transformation Digitale. » ajoute David Naïm, associé EY, en charge du développement des offres de Transformation Digitale.

Pour plus d’informations : https://eyopeninnovation.cognistreamer.com/splash/#/