The better the question. The better the answer. The better the world works. У вас есть вопрос? У нас есть ответ. Решая сложные задачи бизнеса, мы улучшаем мир. У вас є запитання? У нас є відповідь. Вирішуючи складні завдання бізнесу, ми змінюємо світ на краще. Meilleure la question, meilleure la réponse. Pour un monde meilleur. 問題越好。答案越好。商業世界越美好。 问题越好。答案越好。商业世界越美好。

Comment se recentrer pour accélérer ?

Découvrez comment optimiser votre valeur actionnariale dans l’édition 2018 du Global Corporate Divestment Study.

Les faits sont avérés, toutes les entreprises ont désormais compris l’urgence d’agir pour ne pas devenir le nouveau « Kodak », symbole ultime de l’entreprise qui n’a pas su s’adapter aux évolutions de son marché. Le catalyseur au cœur de ces changements : la transformation digitale.

L’étude Global Corporate Divestment Study 2018 confirme la nécessité pour les entreprises de procéder à des cessions d’actifs pour financer leur transformation et répondre aux nouvelles attentes des consommateurs et du marché.

Découvrez notre éclairage sur les résultats pour la France du Global Corporate Divestment Study 2018.

La cession, un levier de transformation

95%

des entreprises françaises interrogées prévoient de céder une activité dans les deux ans à venir, contre 71 % en 2017.

Les entreprises Françaises abordent une phase de transformation de leur business model imposée par l’évolution des technologies. Aucun secteur n’est épargné et la recherche de financement pour le développement de nouvelles technologies s’intensifie. Pour plus de 86% des entreprises interrogées, le changement d’environnement technologique impacte directement la gestion de leur portefeuilles et la planification de leurs cessions.

En France, l’objectif des séparations est avant tout de financer de nouvelles technologies pour mieux répondre aux nouvelles attentes des clients (93%) et augmenter l’efficacité opérationnelle de l’organisation (60%). Les cessions visent majoritairement des activités qui ont un positionnement faible sur le marché (93%).

La réponse est dans la donnée

Selon l’étude, la revue de portefeuille est un impératif stratégique pour 71% des entreprises et la majorité se prêtent à cet exercice une à deux fois par an (91%). En revanche, le rythme de revue n’est pas le principal facteur de succès d’une sortie, mais le poids des analyses de données sur lequel s’appuie ce processus fait la différence.

En effet, l’analyse de données permet de prendre les décisions adéquates en terme de gestion des portefeuilles. De plus, les entreprises qui produisent systématiquement de l’analytics dans leur prise de décisions ont plus de chance (+33%) d’obtenir un prix supérieur à leurs attentes pour l’actif vendu.

D’ailleurs, 81% des entreprises Françaises utilisent comme levier des données complexes afin de connaitre la véritable valeur d’un actif non-stratégique. Ainsi, les études de données constituent la principale source d’information pour la révision des portefeuilles.

86%

des entreprises françaises interrogées déclarent que l’évolution de l’environnement technologique influence directement leurs plans de cession.

Agir au bon moment

55%

des entreprises françaises interrogées déclarent avoir conservé des actifs trop longtemps avant de s’en séparer.

55% des entreprises Françaises interrogées reconnaissent avoir souvent attendu trop longtemps avant de céder une activité. EY note pourtant que les entreprises qui effectuent des revues de portefeuille annuellement (48% en France) ont deux fois plus de chance de dépasser leurs attentes en cédant au bon moment.

La clé pour agir à temps est une préparation en amont permettant de s’interroger sur la structure du capital, les actifs, le portfolio et la stratégie de croissance. Aussi, pour obtenir une cession optimale une bonne communication est indispensable.

Téléchargement

Retrouvez l’intégralité des résultats de l’étude et notre analyse :

EY - Global Divestment Study 2018

Global Divestment Study 2018 ( PDF – 4.4 Mb).

Focus France ( PDF – 1.8 Mb)

Contacts

EY - Hassan Alami

Hassan Alami
Associé, Ernst & Young Advisory
Operational Transaction Services
Tél : 01 46 93 72 78

Aller plus loin