Les lauréats de ‘l'Organisation publique de l'Année ®’ 2018 sont connus

  • Share

View this page in Dutch

Le Port d’Anvers, Vlaamse Belastingdienst, le SPF Intérieur, la Kunsthuis Opera Ballet Vlaanderen, ainsi que la Ville de Wavre sont les cinq lauréats de cette cinquième édition de ‘l'Organisation publique de l'Année®’

 

Le Port d’Anvers: grand gagnant du trophée de ‘l'Organisation publique de l'Année®

 

Bruxelles, 6 mars 2018 – C'est ce soir qu'ont été décernés à Bruxelles les trophées de ‘l'Organisation publique de l'Année®’ 2018. La cinquième édition de cet événement est organisée par EY, en collaboration avec L’Echo/De Tijd et BNP Paribas Fortis. Les prix ont été remis aux organisations lauréates en présence de ministres et de personnalités publiques et privées. Le Port d’Anvers a été couronné lauréat toutes catégories par le jury et portera donc pendant une année entière le titre ‘d'Organisation publique de l'Année®’. Le ‘Sustainability Award’ a aussi été décerné pour la première fois. C'est le Vlaamse Belastingdienst qui a emporté ces lauriers.

Grand Gagnant : Le Port d’Anvers

Le Port d’Anvers a été couronné vainqueur toutes catégories par le jury et aura le privilège de porter pendant une année entière le titre ‘d'Organisation publique de l'Année®’. Les représentants de cette organisation se sont vus remettre le trophée par Jan Jambon, Vice-Premier ministre et Ministre fédéral de la Sécurité et de l'Intérieur, chargé de la Régie des Bâtiments. Le Port d’Anvers avait été nominé initialement comme candidat dans la catégorie 'Organisation publique Locale de l'Année'.

Avec un budget annuel de 269 millions d'euros et un effectif de 1.577 personnes, Le Port d’Anvers gère et exploite un des plus grands ports du monde. La nouvelle instance portuaire gère et entretient les docks, ponts, écluses, quais et terrains du port d'Anvers. Elle est également responsable de la fluidité et de la sécurité de la navigation maritime. Les collaborateurs de Le Port d’Anvers se chargent en outre d'exploiter les remorqueurs et les grues, effectuent des travaux de dragage et assurent la promotion du port d'Anvers en Belgique et à l'étranger.

Le jury a été très impressionné par l'évolution de l'organisation au cours des dernières années. « La nouvelle instance portuaire Havenhuis symbolise la tradition du port d’Anvers mais également la volonté de renouvellement. Elle est parvenue à opérer un véritable changement de mentalité. De quelles entreprises le port aura-t-il besoin demain? Telle est la question posée par le management aux stakeholders. Le résultat, c’est que l’organisation ne fonctionne plus en vase clos, mais s’ouvre aux questionnements et aux intérêts de dizaines d’entreprises qui constituent le cœur de l’économie flamande », a déclaré Bernard Gilliot, président du jury et président de la Fédération des Entreprises de Belgique (FEB).

Sustainability award: Vlaamse Belastingdienst

Le Vlaamse Belastingdienst s'est vu décerner le ‘Sustainability-Award’, attribué pour la première fois cette année. Ce trophée a été remis au lauréat par Alexandre De Croo, Vice-Premier Ministre et ministre de la Coopération au développement, de l'Agenda numérique, des Télécommunications et de la Poste. Au travers de ce trophée, créé à la demande de BNP Paribas Fortis, les organisateurs tiennent à souligner l'importance du développement durable dans l'économie actuelle. Il n'y a pas que les entreprises privées qui doivent tendre vers un surcroît de durabilité, mais aussi les organisations publiques. Ces enjeux gagneront en importance dans les prochaines années pour toutes les entreprises et organisations.

Le Vlaamse Belastingdienst (VLABEL) est une agence indépendante interne des pouvoirs publics flamands, chargée de mettre en œuvre leur politique fiscale. L'agence a pour mission de percevoir efficacement les impôts flamands. Pour ce faire, elle applique les principes suivants: service maximal au citoyen, minimalisation des formalités administratives par le recours aux outils technologiques de pointe, ainsi qu'un traitement équitable, ponctuel et correct de tous les contribuables.

Outre l'efficience dont fait preuve le VLABEL, le jury a été particulièrement impressionné par sa quête de durabilité. "Dans cette organisation, le papier est banni. Tous les dossiers fiscaux sont intégralement numériques. Le citoyen peut effectuer sa déclaration via internet, sans avoir à se déplacer. Seuls les avertissements-extraits de rôle sont encore expédiés sur support imprimé. L'agence espère en outre que ses initiatives en matière d'e-box porteront bientôt leurs fruits. Le VLABEL investit par ailleurs dans des véhicules hybrides et électriques, des vélos de service et le covoiturage. Il a conclu des contrats-cadres pour l'achat de matériel de bureau en tenant compte des performances environnementales des articles."

‘Organisation publique Fédérale de l'Année’ 2018: le Service public fédéral Intérieur

Le Service public fédéral Intérieur a pour mission de préparer et de mettre en œuvre la politique du ministre fédéral de la Sécurité et de l'Intérieur, ainsi que du secrétaire d'État à l'Asile et à la Migration. Les compétences du SPF couvrent l'ordre public et la sécurité civile, l'assistance à la population et la gestion de crise, la politique des étrangers, l'enregistrement et l'identification des personnes physiques, la gestion des questions institutionnelles et réglementaires et l'exercice de certains droits démocratiques, pour autant qu'ils ressortissent à la compétence fédérale.

D'après le jury, le SPF Intérieur recueille aujourd'hui les fruits d'une politique d'innovation menée depuis plusieurs années: "La Belgique a toujours fait œuvre de pionnier dans le domaine de la carte d'identité électronique. Au départ, les solutions n'étaient pas toujours performantes, mais de remarquables progrès ont été accomplis ces dernières années. Nous considérons surtout ce prix comme un encouragement pour le SPF à poursuivre sa politique d'innovation et de professionnalisation dans les importants domaines sociétaux dans lesquels il est actif."

‘Organisation publique Régionale de l'Année’ 2018: la Kunsthuis Opera Ballet Vlaanderen

La Kunsthuis Opera Ballet Vlaanderen chapeaute l'Opéra et le Ballet royal de Flandre. Sa mission consiste à (co)produire et à organiser des spectacles de théâtre musical, de ballet et de danse. La Kunsthuis est également chargée d'acquérir, d'entretenir et de gérer les infrastructures.

Le jury a été particulièrement impressionné par l'essor de la Kunsthuis Opera Ballet Vlaanderen, dans un contexte d'élargissement de l'éventail de loisirs: "En misant sur l'innovation, la jeunesse et la numérisation, la Kunsthuis est parvenue à sortir de sa niche. Autre point positif, la prise de conscience que les financements publics sont limités et que les ressources propres doivent augmenter. Au cours des deux prochaines années, cette instance devra prouver que ces nobles intentions peuvent être traduites dans la réalité."

‘Organisation publique Locale de l'Année’ 2018: la Ville de Wavre

La Ville de Wavre assume des missions décrétales et preste des services d'administration locale pour le citoyen. Elle assiste aussi l'administration dans la préparation et la mise en œuvre de sa politique. La Ville de Wavre a annoncé une métamorphose urbanistique pour 2030. Pour atteindre ses objectifs, elle utilise deux solutions complémentaires: l'outil de communication ‘Waver in Progress’ et I.R.M.A (Information Research Model for (financial) Anticipation).

Le jury souligne que la Ville de Wavre nourrit de beaux projets visant à développer la ville et à la rendre plus attrayante pour ses nouveaux habitants: "En s'appuyant sur ses substantielles réserves financières, la Ville de Wavre a l'intention d'impliquer des partenaires privés dans son développement. Les instances communales utilisent des applications en ligne pour informer et consulter les citoyens, mais aussi pour leur permettre d'exprimer leurs souhaits ou de faire valoir leurs revendications."