La réglementation axée sur les gisements pourrait modifier en profondeur la réglementation en matière d’énergie

Les avantages potentiels de cette réglementation seraient bien accueillis par les sociétés aux prises avec la baisse du prix du pétrole

  • Partager

(Calgary, le 13 janvier 2015) Au moment où la baisse du prix du pétrole continue d’exercer des pressions sur le secteur de l’énergie, les multiples parties prenantes, y compris les joueurs du secteur, le public et les organismes de réglementation, pourraient tirer avantage de la réglementation axée sur les gisements, une approche novatrice en matière de réglementation du secteur du pétrole et du gaz de l’Alberta, selon un nouveau rapport d’EY.

«Au cours des dernières années, les avancées technologiques ont accru la capacité des sociétés pétrolières et gazières de mettre en valeur des gisements pétroliers et gaziers non classiques, de dire Lance Mortlock, associé affecté au secteur canadien du pétrole et du gaz chez EY. Mais le cadre réglementaire actuel ne prend pas en compte les incidences cumulatives de ces projets de mise en valeur, et ne gère pas efficacement les risques associés à la mise en œuvre de ces avancées technologiques.»

Le rapport d’EY intitulé Alberta’s oil and gas sector regulatory paradigm shift: challenges and opportunities révèle les avantages potentiels de la réglementation axée sur les gisements, notamment une efficacité accrue de la réglementation et la réduction du fardeau qui y est associé, et permet d’avoir une vision d’ensemble des incidences cumulatives de la mise en valeur dans une région, d’optimiser la gestion des installations, d’accroître la capacité de tirer profit des progrès technologiques et de réduire potentiellement la durée des cycles de mise en valeur.

«À l’heure actuelle, l’organisme de réglementation de l’énergie de l’Alberta (Alberta Energy Regulator ou AER) lance un projet pilote de réglementation axée sur les gisements qui est très attendu des autres organismes de réglementation, poursuit M. Mortlock. À l’heure où les sociétés sont aux prises avec le contexte de baisse du prix du pétrole, cette mesure novatrice pourrait modifier en profondeur la réglementation à long terme, tant en Alberta qu’ailleurs dans le monde.»

Selon M. Mortlock, dans un contexte idéal, la réglementation pourrait générer la croissance tout en assurant la mise en valeur efficace des ressources et en réduisant au minimum l’empreinte environnementale.

«En facilitant la tâche des exploitants, notamment grâce à une collaboration accrue entre les joueurs du secteur, la réglementation leur permettrait de réduire leurs coûts et l’incidence environnementale de leurs activités grâce à l’optimisation et à la focalisation de leurs projets de mise en valeur», poursuit M. Mortlock.

Selon le rapport, pour garantir le succès de la mise en œuvre de la réglementation, l’AER et les joueurs du secteur doivent continuer à participer pleinement avec les nombreuses parties prenantes et à améliorer les processus sur la base des commentaires reçus.

«Lorsque nous avons parlé de la réglementation axée sur les gisements aux parties prenantes du secteur, ces dernières ont souligné l’importance de s’engager dans une réflexion profonde sur les incidences potentielles, d’affirmer M. Mortlock. Il sera primordial pour l’AER de partager les leçons apprises du projet pilote pour permettre une meilleure compréhension par les parties prenantes et repérer les éléments à améliorer.»

«Les entreprises hautement performantes seront celles qui adopteront rapidement le nouveau cadre et la nouvelle approche, conclut M. Mortlock. Ces entreprises tireront pleinement parti des avantages de la réglementation axée sur les gisements, si elle est adoptée, ce qui est fort probable.»

– 30 –

À propos d’EY
EY est un chef de file mondial des services de certification, services de fiscalité, services transactionnels et services consultatifs. Les points de vue et les services de qualité que nous offrons contribuent à renforcer la confiance envers les marchés financiers et les diverses économies du monde. Nous formons des leaders exceptionnels, qui unissent leurs forces pour assurer le respect de nos engagements envers toutes nos parties prenantes. Ce faisant, nous jouons un rôle crucial en travaillant ensemble à bâtir un monde meilleur pour nos gens, nos clients et nos collectivités.

EY est fière de célébrer 150 ans au Canada. Pour plus d’information, veuillez consulter le site ey.com/ca/fr. Suivez-nous sur Twitter @EYCanada.

EY désigne l’organisation mondiale des sociétés membres d’Ernst & Young Global Limited, lesquelles sont toutes des entités juridiques distinctes, et peut désigner une ou plusieurs de ces sociétés membres. Ernst & Young Global Limited, société à responsabilité limitée par garanties du Royaume-Uni, ne fournit aucun service aux clients. Pour en savoir davantage sur notre organisation, visitez le site ey.com/ca/fr.