EY honorera des entrepreneurs sociaux canadiens en leur décernant une mention spéciale du Grand Prix de l’Entrepreneur d’EY

Les lauréats osent relever certains des plus grands défis mondiaux

  • Partager

(Toronto, le 14 septembre 2017) – EY reconnaît l’apport des entrepreneurs qui osent trouver des solutions innovantes aux plus grands problèmes sociaux dans le monde. Cette année, les lauréats des mentions spéciales du Grand Prix de l’Entrepreneur d’EY sont Gavin Armstrong de l’Ontario, qui a créé Lucky Iron Fish Enterprise, ainsi que Madeleine Shaw et Suzanne Siemens de la région du Pacifique, qui ont créé Lunapads International. EY soulignera ainsi leurs réalisations à l’occasion des banquets du Grand Prix de l’Entrepreneur, dès le mois de septembre.

«L’entrepreneuriat social représente de plus en plus une nécessité pour les entreprises, affirme François Tellier, associé et directeur national du Grand Prix de l’Entrepreneur d’EY. Lucky Iron Fish et Lunapads ont une longueur d’avance. Ces entreprises illustrent de façon éloquente comment une organisation dont la stratégie d’entreprise vise à trouver des solutions créatives aux problèmes sociaux complexes peut quand même réaliser des profits.»

EY - Gavin Armstrong meets with village elders in Pune, India, where Lucky Iron Fish announced a partnership to distribute their product to schools in the community for free.
Gavin Armstrong rencontre les doyens du village à Pune, en Inde, où Lucky Iron Fish a annoncé une collaboration visant la distribution gratuite de son produit dans les écoles de la collectivité.
EY - School girls in Kampala, Uganda, receiving menstrual education booklets created by Lunapads, in partnership with AFRIpads.
Des écolières de Kampala, en Ouganda, reçoivent des livrets éducatifs sur les menstruations créés par Lunapads, en collaboration avec AFRIpads.

Pour les entrepreneurs sociaux, la distinction est parfois floue entre organisme sans but lucratif et organisme à but lucratif. Toutefois, quelle que soit leur structure, leur objectif est clair : favoriser le changement et amener des améliorations sociales au moyen d’innovations qui soient autosuffisantes et créent une valeur à long terme.

«À titre d’exemple, la détermination de Murad Al-Katib, Entrepreneur mondial d’EY 2017, est au cœur de son entreprise, AGT Food and Ingredients Inc, de la Saskatchewan, précise M. Tellier. Ses efforts soutenus pour nourrir les plus vulnérables ont retenu l’attention des membres du jury du volet mondial du Grand Prix de l’Entrepreneur et lui ont permis de rapporter le titre mondial au Canada.»

Les lauréats 2017 d’une mention spéciale ont eux aussi osé rêver grand et favoriser le changement. Lucky Iron Fish offre un produit de santé qui réduit considérablement les cas de carence en fer dont souffrent près de deux milliards de personnes dans le monde. Lunapads offre des produits et accompagne les femmes et les jeunes filles pour les aider à mieux vivre leur cycle menstruel de façon plus informée.

Mais oser, est-ce que ça rapporte? Nous avons posé la question à nos gagnants.

Gavin Armstrong, Lucky Iron Fish, Guelph

La décision de lutter contre l’énorme et complexe problème mondial de la carence en fer comporte de nombreux risques. Le principal risque était de bâtir notre modèle économique autour d’hypothèses posées sur les différences culturelles. Nous avons vite réalisé qu’il était essentiel d’établir un lien de confiance entre nos collectivités et avons décidé de redéfinir notre stratégie de vente pour collaborer avec des organisations humanitaires au Cambodge. Après des ventes marginales, notre partenariat avec des organismes reconnus nous a permis à ce jour de vendre plus de 100 000 poissons partout dans le monde.

Madeleine Shaw et Suzanne Siemens, Lunapads, Vancouver

Investir dans nos projets à retombées sociales qui soutiennent la santé menstruelle de filles et de femmes dans les pays du Sud est un engagement qui prive les activités de base des ressources leur étant autrement destinées. Même si elle représente un défi, notre approche fondée sur des valeurs s’est révélée essentielle à la culture et à la rentabilité de notre société. Elle a porté ses fruits de plusieurs manières : elle nous permet de nous distinguer de la concurrence, elle favorise la fidélité des clients et apporte une couverture médiatique positive et des marques d’approbation dans le milieu des affaires. Surtout, nos programmes et partenariats ont procuré des fournitures à plus de un million d’utilisateurs dans les pays du Sud.

Le fait de prendre des risques peut rapporter aux organismes et à la société et aider à bâtir un monde meilleur. Voici ce que cela représente pour ces organismes :

«Dans un monde meilleur, les entreprises adhéreraient aux principes de justice sociale, environnementale et économique, affirment mesdames Shaw et Siemens. Nous imaginons un monde plus flexible et inclusif qui accorde la plus grande importance aux valeurs sociales mondiales. Dans les faits, nous devons veiller à ce que nos produits, notre marketing et nos pratiques d’exploitation reflètent ces valeurs.»

«À mon avis, les entreprises sociales ne sont pas qu’une mode ou une tendance, elles constituent l’avenir des affaires, dit M. Armstrong. Nous devons mettre de côté le modèle traditionnel où la responsabilité sociale de l’entreprise n’est qu’un volet de l’entreprise, et faire en sorte que les conséquences sociales sont intégrées dans le modèle économique tout entier.»

Les lauréats d’une mention spéciale seront honorés à l’occasion des banquets régionaux du Grand Prix de l’Entrepreneur d’EY :

Madeleine Shaw et Suzanne Siemens seront honorées au banquet du Grand Prix de l’Entrepreneur 2017 du Pacifique, le 29 septembre 2017 à Vancouver.

Gavin Armstrong sera honoré au banquet du Grand Prix de l’Entrepreneur 2017 de l’Ontario, le 24 octobre 2017 à Toronto.

Pour en savoir plus, veuillez écrire à eoycanada@ca.ey.com.

– 30 –

À propos du Grand Prix de l’Entrepreneur d’EY
Le Grand Prix de l’Entrepreneur d’EYmc est le prix le plus prestigieux du monde des affaires remis aux entrepreneurs. Ce prix se démarque par sa façon d’encourager l’activité entrepreneuriale chez les personnes qui ont du potentiel et de reconnaître la contribution des gens qui se révèlent une source d’inspiration grâce à leur vision, leur leadership et leurs réalisations. Unique en son genre et d’envergure vraiment mondiale, le Grand Prix de l’Entrepreneur d’EY rend hommage à ceux qui bâtissent et dirigent des entreprises prospères, en pleine croissance et dynamiques, dans le cadre de concours à l’échelle régionale, nationale et internationale, et ce, dans plus de 145 villes et plus de 60 pays. ey.com/gpe

Les membres du jury indépendant pour le volet Entrepreneur social en 2017 sont : Marina Glogovac, chef de la direction de CanadaHelps et lauréate en 2016 d’une mention spéciale, catégorie Entrepreneur social, en Ontario; Robyn Henderson, fondatrice et chef de la direction de The Uncomplicated Family et lauréate en 2016 d’une mention spéciale, catégorie Entrepreneur social, dans la région des Prairies; Greg Overholt, fondateur de Students Offering Support, lauréat en 2011 d’une mention spéciale, catégorie Entrepreneur social, en Ontario; Jeff Schnurr, directeur général de Community Forests International et lauréat en 2015 d’une mention spéciale, catégorie Entrepreneur social, dans la région de l’Atlantique.

Cette année, les commanditaires nationaux du programme sont TEC Canada, La Presse, RDI, Groupe TMX, The Globe and Mail Inc., Merrill Corporation, Kira Talent, Air Canada, SheEO, The Printing House Limited, Hillberg & Berk et MediaOne Creative. Les commanditaires régionaux de l’Ontario sont Captivate Network, Business News Network et Steam Whistle. Les commanditaires régionaux du Pacifique sont BC Business, Hunt Personnel Temporarily Yours, Captivate Network, l’Université de la Colombie-Britannique, Seasons Hotel Vancouver et Leone.

À propos d’EY
EY est un chef de file mondial des services de certification, services de fiscalité, services transactionnels et services consultatifs. Depuis plus de 150 ans au Canada, nous offrons les points de vue et les services de qualité qui contribuent à renforcer la confiance envers les marchés financiers ici et dans diverses économies du monde entier. Nous formons des leaders exceptionnels, qui unissent leurs forces pour assurer le respect de nos engagements envers toutes nos parties prenantes. Ce faisant, nous jouons un rôle crucial en travaillant ensemble à bâtir un monde meilleur pour nos gens, nos clients et nos collectivités.

Pour en savoir davantage sur notre organisation, visitez le site ey.com/ca/fr ou suivez-nous sur Twitter : @EYCanada.

EY désigne l’organisation mondiale des sociétés membres d’Ernst &Young Global Limited, lesquelles sont toutes des entités juridiques distinctes, et peut désigner une ou plusieurs de ces sociétés membres. Ernst & Young Global Limited, société à responsabilité limitée par garanties du Royaume-Uni, ne fournit aucun service aux clients. Pour en savoir davantage sur notre organisation, visitez le site ey.com/ca/fr.