Un pourcentage des cadres canadiens supérieur à la moyenne historique cherche à réaliser des transactions

Les répondants au sondage sont optimistes quant à l’évolution des économies canadienne et mondiale

  • Partager
  • La vaste majorité des cadres canadiens sont d’avis que les économies nationale et mondiale s’améliorent.
  • Les cadres visent une croissance des revenus supérieure à 10 % au cours de la prochaine année.
  • Les technologies et la main-d’œuvre sont des facteurs clés des transactions et de la confiance des entreprises.

(Montréal, le 23 mai 2019) Les cadres canadiens ont tellement confiance en l’économie que 76 % d’entre eux prévoient rechercher des occasions de fusions et acquisitions («F&A») au cours des 12 prochains mois, ce pourcentage étant le deuxième plus élevé jamais enregistré depuis le premier Baromètre de la confiance des entreprises d’EY il y a dix ans.

La 20e édition de notre sondage révèle ainsi un taux d’optimisme favorable aux transactions bien au-dessus de la moyenne historique de 50 %, malgré des manchettes presque quotidiennes prédisant des jours sombres sur le plan économique, voire une récession. 

À l’échelle nationale, 92 % des répondants canadiens estiment que l’économie du pays s’améliore, comparativement à seulement 54 % il y a 2 ans, pendant que 93 % croient à l’amélioration de l’économie mondiale.

«Plusieurs facteurs stimulent la confiance des entreprises et l’intérêt à procéder à des transactions, affirme Ken Brooks, associé du groupe Services consultatifs transactionnels d’EY au Canada. Les cadres canadiens s’attendent à une amélioration sur les plans des bénéfices des entreprises, de l’accès au crédit et des performances boursières dans les 12 prochains mois. Ces conditions ouvrent la voie à la croissance.»

Plus de 78 % des entreprises canadiennes visent une croissance des revenus supérieure à 10 % au cours de la prochaine année. Les capitaux seront principalement affectés aux initiatives numériques et technologiques ainsi qu’à la restructuration et à l’amélioration des activités existantes.

De toute évidence, les cadres s’efforcent de maintenir le nombre d’employés, 3 % seulement pensant réduire leur effectif. Cette tendance est cohérente avec la baisse du taux de chômage (5,7 %) rapportée en avril 2019 par Statistique Canada dans son Enquête sur la population active.

«Ce résultat indique clairement une conjoncture économique favorable, mais plus important encore, les données démontrent la volonté de préserver la compétitivité et la résilience des entreprises malgré des perturbations, remarque M. Brooks. Les cadres étudient également comment des investissements dans l’intelligence artificielle, l’automatisation et les technologies pourraient augmenter la productivité de leur main-d’œuvre.»

Chez les cadres canadiens, les technologies et la main-d’œuvre (22 %) ainsi que la convergence sectorielle (22 %) sont les principaux facteurs stratégiques incitant les entreprises à rechercher des occasions de F&A.

«Les cadres canadiens s’emploient à devenir plus judicieux et plus solides, et s’efforcent d’évaluer tous les volets de leur programme d’affectation des capitaux pour profiter au maximum de la conjoncture favorable du marché, sans pour autant perdre de vue le risque de revirements économiques ou politiques, précise M. Brooks. Dix ans après la crise financière mondiale, la prudence et la discipline qu’elle nous a enseignées demeurent essentielles à la réussite.» 

Pour d’autres faits saillants canadiens, consultez l’édition courante du Baromètre mondial de la confiance des entreprises d’EY.

– 30 –

À propos d’EY

EY est un chef de file mondial des services de certification, services de fiscalité, services transactionnels et services consultatifs. Les points de vue et les services de qualité que nous offrons contribuent à renforcer la confiance à l’égard des marchés financiers et des diverses économies du monde. Nous formons des leaders exceptionnels, qui unissent leurs forces pour assurer le respect de nos engagements envers toutes nos parties prenantes. Ce faisant, nous jouons un rôle crucial en travaillant ensemble à bâtir un monde meilleur pour nos gens, nos clients et nos collectivités.

Pour plus d’information, veuillez consulter le site ey.com/ca/fr. Suivez-nous sur Twitter @EYCanada.

EY désigne l’organisation mondiale des sociétés membres d’Ernst & Young Global Limited, lesquelles sont toutes des entités juridiques distinctes, et peut désigner une ou plusieurs de ces sociétés membres. Ernst & Young Global Limited, société à responsabilité limitée par garanties du Royaume‑Uni, ne fournit aucun service aux clients. Des renseignements sur la façon dont EY recueille et utilise les données à caractère personnel ainsi qu’une description des droits individuels conférés par la législation en matière de protection des données sont disponibles sur le site ey.com/privacy. Pour en savoir davantage sur notre organisation, visitez le site ey.com.