Un adulte canadien sur cinq devrait consommer du cannabis d’ici 2025

La dépense annuelle moyenne par consommateur devrait totaliser 1 652 $

  • Partager
  • La dépense annuelle moyenne pour le cannabis devrait augmenter de 30 % d’ici 2025.
  • La consommation devrait se répartir entre la fleur séchée (46 %) et les extraits (37 %).
  • L’offre de produits du cannabis pourrait dépasser la demande en moins de cinq ans.

(Toronto, le 26 mars 2019) Un adulte canadien sur cinq devrait consommer du cannabis d’ici 2025, selon une analyse d’EY. Les consommateurs devraient dépenser en moyenne 1 652 $ annuellement pour des produits du cannabis, soit une augmentation de 30 % par rapport à 1 263 $ cette année.

«L’argument selon lequel la hausse des prix du cannabis légal entraînera une augmentation de la dépense sur le marché illicite n’est pas entièrement vrai, affirme Martin Daigneault, leader d’EY pour l’industrie du cannabis au Québec. Dans les faits, la mise en place des canaux de distribution et de vente au Canada s’est faite beaucoup plus lentement que prévu, ce qui a incité de nombreux consommateurs à se tourner vers d’autres sources. À mesure que l’industrie prendra de la maturité, que l’accès aux produits sera plus facile et que des produits dérivés à plus forte marge seront offerts en ligne, on observera une augmentation de la dépense des consommateurs pour le cannabis légal.»

Selon l’analyse d’EY, si les projets courants et prévus d’expansion d’installations de plus de 14 millions de pieds carrés sont réalisés et autorisés dans un délai opportun, l’offre de production de cannabis au Canada dépassera la demande en moins de cinq ans. Cela entraînera un accroissement de la concurrence et une baisse des prix des produits de base, de sorte que le prix de gros moyen de la fleur séchée pourrait se situer entre 4 $ et 5 $ d’ici 2025. Toutefois, des investissements considérables pouvant dépasser 250 $ le pied carré seront requis pour que l’offre atteigne ce niveau.

Notre recherche indique que le marché direct du cannabis au Canada connaîtra une croissance de 50 % et représentera 11 milliards de dollars d’ici 2025. La consommation se répartira principalement entre la fleur séchée (46 %) et les extraits (37 %), un léger pourcentage allant aux produits comestibles (12 %) et aux dérivés non comestibles (5 %).

«En dépit de la croissance prévue, il demeure que les producteurs canadiens autorisés doivent composer avec une grande part d’incertitude alors qu’ils évoluent dans un marché nouveau et incertain, explique Martin Daigneault. L’absence de réglementation claire sur les produits comestibles, par exemple, rend difficile la prise de décisions d’investissement à long terme. La gestion de ces imprévus, jumelée à une concurrence accrue, ajoute de la pression sur les producteurs, qui voudront maximiser la production d’une manière rentable et efficace.»

Martin Daigneault ajoute : «Les producteurs canadiens autorisés devraient envisager l’établissement de coentreprises et de partenariats stratégiques afin de les aider à composer avec l’environnement réglementaire, à accéder à davantage de capitaux et à percer de nouveaux marchés, tant au Canada qu’à l’échelle internationale.»

Pour en apprendre plus : ey.com/ca/cannabiscanada-FR

– 30 –

À propos d’EY
EY est un chef de file mondial des services de certification, services de fiscalité, services transactionnels et services consultatifs. Les points de vue et les services de qualité que nous offrons contribuent à renforcer la confiance à l’égard des marchés financiers et des diverses économies du monde. Nous formons des leaders exceptionnels, qui unissent leurs forces pour assurer le respect de nos engagements envers toutes nos parties prenantes. Ce faisant, nous jouons un rôle crucial en travaillant ensemble à bâtir un monde meilleur pour nos gens, nos clients et nos collectivités.

Pour plus d’information, veuillez visiter le site ey.com/ca/fr. Suivez-nous sur Twitter @EYCanada.

EY désigne l’organisation mondiale des sociétés membres d’Ernst & Young Global Limited, lesquelles sont toutes des entités juridiques distinctes, et peut désigner une ou plusieurs de ces sociétés membres. Ernst & Young Global Limited, société à responsabilité limitée par garanties du Royaume-Uni, ne fournit aucun service aux clients. Pour en savoir davantage sur notre organisation, visitez le site ey.com.