EY Entrepreneur Of The Year™ 2016 : les lauréats

  • Partagez
  • Les gagnants du concours Entrepreneur Of The Year 2016 sont récompensés
  • Une première pour la Suisse romande
  • Grande soirée de gala à l’Hôtel Royal Savoy de Lausanne

ZURICH, LE 28 OCTOBRE 2016 – Pour la 19e année consécutive, les distinctions du concours Entrepreneur Of The Year ont été remises aujourd’hui dans les catégories « Commerce/Services », « Industrie/High-Tech/Life Sciences », « Emerging Entrepreneur » et « Family Business ». La soirée de gala pour les participants au concours s’est déroulée sous le thème des « chefs-d’œuvre » et s’est tenue, pour la première fois dans l’histoire du concours suisse, en Suisse romande. L’Hôtel Royal Savoy de Lausanne, dont la renommée s’étend bien au-delà des frontières helvétiques, a fourni le cadre idéal pour la fête et pour tous les participants. Près de 300 personnalités des milieux économiques, politiques et culturels ont répondu à l’invitation et se sont rendus à Lausanne pour célébrer l’événement avec les heureux gagnants. Pour Bruno Chiomento, président du conseil d’administration d’EY Suisse, cette soirée est toujours une source particulière d’inspiration : « Il est toujours très émouvant de voir avec quel bonheur ces entrepreneurs confirmés se voient remettre notre prix. Tous sont des agitateurs convaincus au meilleur sens du terme. Si nous pouvons leur faciliter un tant soit peu la vie, nous devons impérativement le faire. »

Les lauréats du prix Entrepreneur Of The Year 2016 en Suisse sont :

  • Olivier Brouhrant, AMARIS GROUP SA, Genève,
    Catégorie « Commerce/Services »
  • Willi Miesch, Medartis AG, Bâle,
    Catégorie « Industrie/High-Tech/Life Sciences »
  • Tej Tadi, MindMaze SA, Lausanne,
    Catégorie « Emerging Entrepreneur »
  • Hans-Rudolf Schurter, Schurter Holding AG, Lucerne,
    Catégorie « Family Business »

Olivier Brourhant : benchmark dans le domaine du conseil

Olivier Brourhant, cofondateur, copropriétaire et CEO d’AMARIS GROUP SA à Genève reçoit le prix Entrepreneur Of The Year 2016 dans la catégorie « Commerce/Services ». Olivier Brourhant a créé, en neuf ans seulement, le groupe AMARIS, actif dans le monde entier. La société s’est fait une excellente réputation en tant que consultant international en technologie et en affaires. Présente partout dans le monde, AMARIS se rend dans des pays trop petits pour les grands concurrents et recrute de jeunes spécialistes sur place en fonction du problème à résoudre. Grâce à cette stratégie, conjuguée à une mondialisation et à une digitalisation systématique, le groupe a connu depuis sa création une croissance impressionnante. AMARIS compte aujourd’hui des bureaux sur 70 sites et des succursales indépendantes dans plus de 45 pays. Globalement, plus de 2600 collaborateurs génèrent aujourd’hui un chiffre d’affaires d’environ 150 millions de francs suisses. « Olivier Brourhant est un entrepreneur engagé, inspiré et passionnant, qui transmet sa vision à tous ceux qui ont affaire à lui », c’est ainsi que Paul Hälg, membre du jury, exprime en quelques mots l’estime qu’il porte à cet homme de 42 ans. Si l’on ajoute à cela ses performances entrepreneuriales impressionnantes, le titre d’Entrepreneur Of The Year 2016 qui lui a été décerné est amplement mérité.

Willi Miesch : en bonne compagnie et dans la plus pure tradition

Avec Willi Miesch, copropriétaire et CEO de la société de technique médicale Medartis AG, basée à Bâle, le jury a distingué dans la catégorie « Industrie/High-Tech/Life Sciences » un entrepreneur qui, comme le précise Bernhard Alpstaeg, membre du jury, « peut, par sa nature, réussir partout dans le monde ». Penseur parfaitement indépendant et décideur enthousiaste et réfléchi, Willi Miesch a convaincu le jury. Sa société Medartis est un partenaire de développement recherché pour les médecins dans le domaine de la chirurgie plastique, pour les chirurgiens bucco-maxillo-faciaux, pour les spécialistes des mains et des pieds ainsi que pour les orthopédistes et traumatologues. Dans ces domaines, les équipes de développement de Medartis élaborent, en étroite collaboration avec les instituts scientifiques de premier plan et les utilisateurs hautement qualifiés, des implants techniques de haute précision pour la fixation chirurgicale des fractures osseuses et des ostéotomies. Tout est développé à Bâle, où la société a son siège, et depuis laquelle elle part à la conquête du monde. Medartis emploie actuellement environ 350 collaborateurs dans le monde. Depuis sa création il y a 20 ans, la société s’est établie parmi les meilleures au monde. « Le jury est fier d’accueillir avec Willi Miesch l’épicentre technique de Medartis AG au sein du cercle des Entrepreneurs Of The Year », déclare Bernhard Alpstaeg.

Tej Tadi : meilleures opportunités sur la « Next Big Thing »

Le jury a attribué le prix Entrepreneur Of The Year 2016 dans la catégorie « Emerging Entrepreneur » au neurologue Tej Tadi. Tej Tadi dirige depuis Lausanne une jeune et dynamique société comptant environ 50 collaborateurs hautement qualifiés. Le premier produit de son entreprise MindMaze SA est un appareil thérapeutique pour lutter contre les perturbations du système nerveux. Cet appareil utilise les résultats issus des recherches sur le cerveau, dynamise, par des artifices raffinés, le processus de guérison et soutient la réadaptation neurologique immédiatement après la survenance du handicap. Les appareils de MindMaze à usage domestique permettent en outre de s’entraîner à domicile. Les éléments ludiques incitent à l’entraînement et veillent à ce que les patients demeurent motivés malgré des thérapies souvent très longues. Edouard Pfister, représentant du jury, le formule ainsi : « MindMaze a créé une marque très remarquée dans son domaine de spécialisation après seulement quatre années d’activité. Des performances que l’on doit également à son fondateur. » Tej Tadi impressionne par ses priorités claires, ses grandes ambitions et sa confiance inébranlable. Il est convaincu que MindMaze rendra le monde meilleur. « Tej Tadi est simplement le candidat idéal pour le titre d’« Emerging Entrepreneur », affirme Edouard Pfister. C’est non seulement l’avis du jury, mais aussi l’opinion de la communauté internationale des investisseurs qui a, aujourd’hui déjà, évalué la société à plus d’un milliard de dollars.

Hans-Rudolf Schurter : catalyseur des intérêts familiaux

Dans la catégorie « Family Business », c’est le groupe lucernois SCHURTER qui est récompensé en 2016. SCHURTER développe et produit des composantes électriques et électroniques, et gère un assortiment de plus de 25 000 produits. Le prix Entrepreneur Of The Year revient à Hans-Rudolf Schurter, CEO pendant de longues années et aujourd’hui président du conseil d’administration. En 1985, Hans-Rudolf Schurter a repris le groupe de son père. En tant qu’entrepreneur de la troisième génération, il a fait fortement progresser la croissance du groupe. Ce faisant, il a été partout apprécié et respecté comme un CEO avisé, réfléchi et toujours soucieux du facteur humain. Il a transmis à son successeur un groupe d’entreprises extrêmement moderne, très bien positionné à l’international et totalement indépendant. Près de 1600 collaborateurs et 18 sociétés, dont 11 avec leur propre centre de production, sont répartis actuellement dans 15 pays. D’un point de vue entrepreneurial, c’est déjà plus qu’impressionnant. Claude Cornaz, membre du jury et lui-même lauréat en 2012 dans la catégorie « Family Business », souligne notamment l’importance de la tâche accomplie par Hans-Rudolf Schurter en vue de structurer les intérêts familiaux : « Une entreprise familiale dépourvue de gouvernance familiale contraignante devient plus vulnérable, à chaque nouvelle génération, aux turbulences de toutes sortes. Hans-Rudolf Schurter a accepté de relever ce défi. Il a fédéré les intérêts familiaux et posé les bases essentielles des perspectives d’avenir du groupe en tant qu’entreprise familiale. Les prochaines générations de la famille Schurter sauront, j’en suis sûr, remercier le lauréat de cette année. »

Les entrepreneurs mis à l’épreuve

De la candidature au titre convoité, les participants au concours doivent franchir trois étapes. Est nominé et, de ce fait, admis à concourir, celui qui remplit les critères formels imposés. Dans l’interview menée par EY, les entrepreneurs nominés et leurs entreprises sont ensuite examinés sous toutes les coutures. Les faits et les appréciations recueillis à cette occasion permettent au jury de désigner les finalistes. En 2016, quinze entreprises finalistes ont été sélectionnées parmi les 49  entreprises nominées. Le jury se rend ensuite lui-même chez les gagnants potentiels et dans leurs sites d’activité. Il évalue la performance entrepreneuriale, l’évolution des affaires, la capacité d’innovation, l’encadrement du personnel, les perspectives d’avenir ainsi que les impulsions données par les candidats et leur entreprise à la société dans son ensemble. Enfin, celui ou celle qui remportera le prix Entrepreneur Of The Year est désigné(e) d’un commun accord.

Un concours mondial

Le concours Entrepreneur Of The Year organisé par EY l’est dans le monde entier selon des critères identiques. Plus de 10 000 dirigeants d’entreprise se portent candidats pour le titre prestigieux dans 150 villes au total. Cela en fait un concours unique en son genre. Parmi les lauréats nationaux, un jury indépendant choisit le World Entrepreneur Of The Year au début de l’été de l’année suivante. En 2016, Jan Lichtenberg, le lauréat de l’année passée dans la catégorie « Emerging Entrepreneur », a représenté les couleurs de la Suisse.

En Suisse, le concours Entrepreneur of the Year 2016 en est à sa 19e édition. Il est porté et soutenu par le partenaire du programme Credit Suisse et les sponsors AMAG, la manufacture horlogère H. Moser & Cie. et SWISS.

Le jury indépendant 2016

  • Bernhard Alpstaeg, swisspor Management AG, patron et Entrepreneur Of The Year 2007
  • Brigitte Breisacher, Alpnach Norm-Schrankelemente AG, propriétaire et CEO du groupe Alpnach Norm
  • Claude R. Cornaz, Vetropack Holding AG, CEO et Entrepreneur Of The Year 2012
  • Beat Curti, entrepreneur
  • Pr Edgar Fleisch, EPFZ et Université de St-Gall (HSG)
  • Paul J. Hälg, Dätwyler Holding AG, CEO
  • Edouard Pfister, Sonceboz SA, président du conseil d’administration
  • Sébastien Tondeur, MCI Group Holding SA, CEO et Entrepreneur Of The Year 2011
  • Pr Thomas Zellweger, Université de St-Gall (HSG), directeur du Center for Family Business

Les photos des lauréats peuvent être téléchargées à partir du vendredi 28 octobre 2016, à 22h30 sur www.ey.com/CH/fr/Newsroom/News-releases.

Les photos de l’événement peuvent être téléchargées à partir du samedi 29 octobre 2016, à 16h00 sur www.ey.com/ch/fr/about-us/entrepreneurship/entrepreneur-of-the-year.


Download


À propos de l’organisation mondiale EY

L’organisation mondiale EY est un leader dans le domaine des services de l’audit, de la fiscalité, des transactions, du droit et du conseil. Nous utilisons notre expérience, nos connaissances et nos services afin de contribuer à créer un lien de confiance au sein des marchés financiers et des économies à travers le monde. Nous possédons les meilleurs atouts pour cette tâche – d’excellentes prestations d’audit et de conseil, des équipes remarquables et un service qui dépasse les attentes de nos clients. Building a better working world : notre mission globale est d’encourager l’innovation et de faire la différence – pour nos collaborateurs, pour nos clients et pour la société dans laquelle nous vivons.

L’organisation mondiale EY désigne toutes les sociétés membres d’Ernst & Young Global Limited (EYG). Chacune des sociétés membres d’EYG est une entité juridique distincte et indépendante, et ne peut être tenue responsable des actes ou omissions des autres entités. Ernst & Young Global Limited, société britannique à responsabilité limitée par garantie, ne fournit pas de prestations aux clients. Pour de plus amples informations, rendez-vous sur notre site Internet www.ey.com.

L’organisation EY est représentée en Suisse par Ernst & Young SA, Bâle, avec dix bureaux à travers la Suisse et au Liechtenstein par Ernst & Young AG, Vaduz. Dans cette publication, « EY » et « nous » se réfèrent à Ernst & Young SA, Bâle, une société membre d’Ernst & Young Global Limited.