4 minute read 14 Jul 2020
Covid-19 : appel au rapport sur la désinformation

Covid-19 : appel au rapport sur la désinformation

By Fernando Longares

EY Luxembourg Partner, TMT Leader

Passionate about diversity. Experienced in transfer pricing and TMT. Father of 3 children. Marathon runner.

4 minute read 14 Jul 2020
Related topics Tax COVID-19

Quelques jours après le début des activités lancées par l’Observatoire européen des médias numériques, l'Union européenne (UE) a progressivement intensifié ses efforts pour lutter contre la désinformation sur la pandémie du coronavirus. 

E
lle a demandé en effet aux géants de la Silicon Valley de produire des rapports mensuels détaillés sur la manière dont ils combattent les fausses informations liées au COVID-19.[1] Ces rapports seront également destinés à améliorer la sensibilisation des utilisateurs.

Les entreprises ciblées par cette « campagne » ont confirmé publiquement leur engagement à se conformer aux demandes de l'UE. Cependant, la nature des mesures qui seront prises par ces entreprises n’est pas connue, ni la date à laquelle elles seront en mesure de commencer à produire des rapports.

Lutter contre la désinformation du mouvement anti-vaccin 

L'UE craint que la désinformation au sujet du coronavirus prolonge les effets de la pandémie. C'est particulièrement le cas avec le mouvement anti-vaccin, qui a une influence démesurée et qui pourrait s’associer à tout futur vaccin COVID-19. Les scientifiques affirment qu'un vaccin est nécessaire pour que les pays du monde entier vivent à nouveau normalement, mais un certain nombre de pays assouplit les mesures prises, ce qui peut conduire à une deuxième vague d'infections.

« La désinformation à l'époque du coronavirus peut tuer. Nous avons le devoir de protéger nos citoyens en les informant des fausses informations et de dénoncer les acteurs responsables de ces pratiques », a déclaré Josep Borrell, Haut Représentant et Vice-Président de la Commission européenne. [2]

Bien que toute donnée supplémentaire sur la désinformation liée au COVID-19 puisse aider à apporter des réponses à l'industrie technologique, obtiendrons-nous des informations utiles ? Ce n’est pas si sûr.

Tout d'abord, les géants de la technologie ne sont pas légalement tenus de produire ces rapports mensuels. De plus, il n'y a pas d'indication sur le contenu exact de ces rapports.

Cette demande de rapports ne fait par ailleurs pas partie du Code européen de bonnes pratiques contre la désinformation. Ce Code impose à ses signataires - tout autant qu’aux géants américains de la technologie - l'obligation de rendre compte tous les mois de leurs actions visant à lutter contre les faux comptes et l'utilisation malveillante des bots, et d’améliorer le contrôle des placements publicitaires, le but final étant de garantir une transparence à l’égard de toute problématique politique ou sociale. 

Les rapports seront lancés « sans retard »

La position adoptée jusqu'à présent par l'UE est de lancer le programme sans retard et de partager plus de détails au public dès que possible. L'UE a déclaré aux entreprises technologiques qu'elle préférerait que les données soient complètes plutôt que précipitées. Il est d’ailleurs probable que le format soit similaire au format adopté pour les rapports produits pour lutter contre la désinformation sur les élections européennes de 2019.

Les entreprises concernées par ce nouveau programme de suivi européen ont manifesté leur soutien à l’égard de l'UE sur ce sujet et ont déjà intensifié leurs plans de lutte contre la désinformation sur la pandémie au sein même de leurs plateformes. Certaines entreprises, par exemple, se sont engagées tout de suite à produire des rapports mensuels, tandis que d’autres réfléchissent encore à la manière de présenter ces informations.

[1] European Commission. Press release:  Coronavirus: EU strengthens action to tackle disinformation  https://ec.europa.eu/commission/presscorner/detail/en/ip_20_1006 Dated: 10 June 2020
[2] European Commission. Press release:  Code of Practice on Disinformation  https://ec.europa.eu/digital-single-market/en/news/code-practice-disinformation Dated: 26 September 2018

Summary

La pandémie mondiale a révélé à quel point nos sociétés pouvaient être fragiles et a mis en lumière la nécessité mondiale d’obtenir des informations exactes au quotidien. C'est en traversant des moments comme ceux que nous vivons que les citoyens du monde s’accordent à exiger que leurs gouvernements, les parties prenantes et les décideurs politiques travaillent ensemble pour lutter efficacement contre la désinformation.

About this article

By Fernando Longares

EY Luxembourg Partner, TMT Leader

Passionate about diversity. Experienced in transfer pricing and TMT. Father of 3 children. Marathon runner.

Related topics Tax COVID-19