Campagne EY pour le respect d’autrui

  • Partagez

Afin de rappeler à tous ses collaborateurs que le respect est le socle du bien travailler ensemble, EY lance cet automne une campagne de sensibilisation nationale.

Et si c’était moi ?

Cet automne, EY lance une campagne nationale de sensibilisation sur le respect et la lutte contre la discrimination et les harcèlements sexuel et moral au travail.

L’enjeu de cette campagne pour EY est double. Rappeler d’abord que les dérives comportementales sont inacceptables et donc proscrites chez EY. Rappeler d’autre part à chacune et chacun de ses collaborateurs qu’ils sont les premiers ambassadeurs d’un climat de travail bienveillant.

Cette campagne de dessins baptisée « Et si c’était moi ? » vise à mieux appréhender les situations susceptibles d’amener ou constituer des dérives, car elles peuvent prendre des formes multiples et insidieuses. Elle incite ensuite chacun et chacune à réfléchir à ses propres attitudes, et à réagir face aux comportements irrespectueux.

  • Campagne EY contre la discrimination et le harcèlement au travail
  • Campagne EY contre la discrimination et le harcèlement au travail
  • Campagne EY contre la discrimination et le harcèlement au travail
  • Campagne EY contre la discrimination et le harcèlement au travail
  • Campagne EY contre la discrimination et le harcèlement au travail
  • Campagne EY contre la discrimination et le harcèlement au travail
  • Campagne EY contre la discrimination et le harcèlement au travail
  • Campagne EY contre la discrimination et le harcèlement au travail
  • Campagne EY contre la discrimination et le harcèlement au travail
  • Campagne EY contre la discrimination et le harcèlement au travail
  • Campagne EY contre la discrimination et le harcèlement au travail
  • Campagne EY contre la discrimination et le harcèlement au travail
  • Campagne EY contre la discrimination et le harcèlement au travail

Cette campagne s’inscrit dans une politique plus large de lutte contre les comportements non éthiques. EY fait ainsi signer à l’ensemble de ses collaborateurs un code de conduite qui stipule expressément les comportements proscrits. EY est aussi doté d’un dispositif de signalement et de traitement des comportements non éthiques comme la discrimination, les harcèlements moral et sexuel, et les agissements sexistes, renforcé en 2019 par des compétences externes de médiation et d’accompagnement psychologique et la mise en place de référents dédiés.

Depuis début 2019, EY forme aussi l’ensemble de son management à la lutte contre la discrimination, les harcèlements moral et sexuel et les agissements sexistes.

Aller plus loin