The better the question. The better the answer. The better the world works. У вас есть вопрос? У нас есть ответ. Решая сложные задачи бизнеса, мы улучшаем мир. У вас є запитання? У нас є відповідь. Вирішуючи складні завдання бізнесу, ми змінюємо світ на краще. Meilleure la question, meilleure la réponse. Pour un monde meilleur. 問題越好。答案越好。商業世界越美好。 问题越好。答案越好。商业世界越美好。

EY s’engage contre le sexisme dit ordinaire

Des comportements souvent vus comme anodins

Par ce terme, on désigne les attitudes, les propos, les comportements fondés sur des stéréotypes de sexe, qui, de façon inconsciente, insidieuse, voire même bienveillante, déstabilisent, infantilisent, voire délégitiment les femmes et les hommes au travail.

Cela peut être, par exemple, des remarques sur la maternité, l’appellation d’une personne par un petit nom comme « cocotte », ou encore le cantonnement d’une personne à un rôle réducteur voire absurde : apporter le café pour une femme, ne pas s’occuper de ses enfants pour un homme.

Ces agissements, largement banalisés et parfois jugés anodins, conduisent à la censure et à l’autocensure. Ils sont un gâchis d’énergie et un frein à l’expression des potentiels. Ils constituent également une source de souffrance et une atteinte à la qualité de vie au travail au sein des entreprises.

L’initiative #StOpE

C’est pourquoi EY a lancé, avec Accor et L’Oréal, l’initiative #StOpE : Stop au Sexisme « dit » Ordinaire en Entreprise. À travers cette initiative, les entreprises et organisations signataires s’engagent à déployer au fil de l’eau huit actions prioritaires pour faire reculer durablement le sexisme ordinaire. Le livret d’engagements et de bonnes pratiques, rédigé collégialement par les 30 premières entreprises signataires a été diffusé à tous les collaborateurs d’EY en 2018 via une première campagne d’information.

Depuis EY s’attache à concrétiser ses engagements : formations de nos associés aux agissements sexistes, sensibilisations de nos collaboratrices et collaborateurs à travers des réunions d’équipes et des évènements dédiés… La campagne de sensibilisation pour le respect, la lutte contre la discrimination et le harcèlement, qu’EY lance cet automne intègre un volet consacré au sexisme dit « ordinaire ». Notre premier objectif est de donner des clés de compréhension sur ce que c’est et ce que cela fait, pour que le sexisme ordinaire cesse d’être banalisé. Notre second objectif est que chacune et chacun d’entre nous, puisse prévenir ces agissements et réagir le cas échéant.

Un engagement global pour le respect, contre la discrimination et le harcèlement

Nous avons conscience de notre responsabilité sociale et sociétale et nous savons que notre croissance durable repose sur notre capacité à apporter à nos collaboratrices et collaborateurs les conditions de leur épanouissement. À ce titre, nous ne pouvons faire perdurer des comportements qui séparent, divisent et brident.

La volonté affichée d’EY est de s’engager pour un environnement de travail bienveillant, respectueux et ouvert, qui permette à chacune et chacun de s’y épanouir pleinement quelles que soient ses singularités. Puisqu’on ne peut exprimer son plein potentiel que lorsqu’on se sent respecté et considéré à sa juste valeur. Puisque le respect est une des valeurs cardinales d’EY avec l’intégrité et l’esprit d’équipe, qui en sont les corollaires. Et puisque nos collaborateurs sont la force vive d’EY, nous faisons de cet engagement un enjeu central pour les années qui viennent.

Contact

EY - Morgane Reckel

Morgane Reckel
Directrice associée Diversité & Inclusion