Observatoire des politiques publiques

Sondage exclusif : 75 % des Français favorables au rétablissement du service militaire obligatoire

  • Partagez

Face à la menace terroriste, plus de 8 Français sur 10 interrogées par l'Ifop pour Acteurs publics et EY se disent favorables à un pacte renforcé entre forces de sécurité et citoyens.

Par ailleurs, une large majorité des Français juge primordial de doter les forces de sécurité des dernières technologies.

Les nouvelles technologies à l’appui du renseignement et des forces de sécurité

Marc Ayadi, associé EY en charge de l’offre cyber et Laurent Peliks, directeur associé EY responsable de l’offre cyber pour le secteur public

Réalisée deux mois après les attentats du mois de juillet (à Nice, puis à Saint-Étienne-du-Rouvray), l’enquête relative à la sécurité des Français traduit des souhaits très fermes et assumés de la part des personnes interrogées. Le retour du service militaire obligatoire dans la police, la gendarmerie ou encore la sécurité civile, reçoit l’adhésion des trois quarts des interviewés, dont 39 % se disent même tout à fait favorables à une telle mesure. Si les jeunes apparaissent un peu plus en retrait que leurs aînés, ils sont tout de même 62 % à souhaiter un service militaire obligatoire.

La mesure est par ailleurs soutenue à droite comme à gauche de l’échiquier politique (90 % des proches du FN, 80 % de ceux des Républicains, mais aussi 66 % des sympathisants de gauche y sont favorables).

EY - Sondage exclusif : 75 % des Français favorables au rétablissement du service militaire obligatoire

Une autre option recueille un assentiment très majoritaire : 82 % des répondants s’expriment en effet en faveur d’un pacte renforcé entre les forces de sécurité et les citoyens, aboutissant à une véritable “garde nationale” composée de réservistes et de volontaires. Une fois encore, la mesure semble séduire toutes les générations et toutes les composantes politiques de la population, quand bien même l’unanimisme apparaît moins flagrant parmi les proches de la gauche (73 % d’adhésion, contre 91% à droite). 

EY - Sondage exclusif : 75 % des Français favorables au rétablissement du service militaire obligatoire

Bémol vis-à-vis du “tout-technologique”

Dans ce contexte de forte mobilisation citoyenne en faveur de la sécurité, la lutte antiterroriste repose d’abord sur certains acteurs professionnels très clairement identifiés par les Français : en premier lieu, les forces de police et de gendarmerie, à qui 69 % des interviewés déclarent faire confiance en la matière, suivies des services de renseignement (54 %). Les soldats de la force “Sentinelle” sont moins souvent cités (38 %), cependant loin devant les citoyens eux-mêmes (23 %), preuve que la sécurité des Français en matière de lutte contre le terrorisme s’appuie avant tout, selon eux, sur les services spécialisés, moins sur la vigilance de chacun.

Quant au rôle des nouvelles technologies en matière de sécurité, pour épauler police, gendarmerie et services de renseignement, il est aussi primordial aux yeux des Français. Ainsi, 93 % d’entre eux estiment qu’elles sont un progrès et qu’il convient de doter les forces de sécurité des dernières techniques d’analyse et d’investigation en cas de vol de données ou de plan d’attaque, une proposition qui recueille même 52 % d’avis “tout à fait favorables”.

EY - Sondage exclusif : 75 % des Français favorables au rétablissement du service militaire obligatoire

Néanmoins, le “tout-technologique” ne constitue pas la panacée pour les interviewés. En effet, 90 % d’entre eux soulignent que ces techniques, bien qu’utiles, ne doivent être utilisées qu’avec précaution, rien ne remplaçant l’humain dans ce domaine. Par ailleurs, 61 % considèrent qu’il faut même s’en méfier, notamment du point de vue de l’entrave aux libertés qu’elles peuvent représenter, ou de la violation de la vie privée qu’elles peuvent entraîner. Ce dernier avis s’avère particulièrement prégnant chez les plus jeunes, puisqu’il recueille 70 % d’adhésion chez les moins de 35 ans (contre 51 % seulement parmi les 65 ans et plus), et chez les proches de la gauche (notamment du Front de gauche, à hauteur de 76 %, contre 54 % seulement à droite).

EY - Sondage exclusif : 75 % des Français favorables au rétablissement du service militaire obligatoire

Damien Philippot,
Directeur adjoint du département “Opinion et stratégies d’entreprises” de l’Ifop

----

Sondage Acteurs publics/Ernst & Young réalisé par l’Ifop pour l’Observatoire des politiques publiques auprès d’un échantillon de 1 000 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas (sexe, âge, profession de l’interviewé) après stratification par région et catégorie d’agglomération. Les interviews ont eu lieu par questionnaire auto-administré en ligne (CAWI – Computer Assisted Web Interviewing) du 12 au 14 octobre 2016.