Panorama EY de l’investissement immobilier 2016

  • Partagez

Le secteur de l’immobilier au coeur d’un monde en transformation

Ce panorama analyse la tendance du marché de l’investissement immobilier en 2015 en reprenant l’ensemble des indicateurs publiés au 4e trimestre 2015 et propose une synthèse des échanges, menés en décembre 2015, avec des acteurs majeurs du marché immobilier français : foncières cotées, promoteurs, institutionnels et « fund managers »

En 2015, EY a identifié des megatrends à l’origine des transformations qui font voler en éclats les contours du monde tel que nous l’avons connu pour redessiner celui dans lequel nous vivrons demain : l’accélération de la mondialisation, la révolution digitale, le développement de l’entrepreneuriat, l’urbanisation galopante, la prise de conscience de la limite de nos ressources, et enfin la prépondérance des enjeux liés à la santé et au bien-être.
En prenant le pouls du marché de l’investissement immobilier auprès d’acteurs majeurs, EY a pu constater que ces mêmes grandes tendances étaient au cœur de leurs enjeux : c’est toute la chaîne de valeur, depuis la conception d’un bâtiment jusqu’à son utilisation, qui est appelée à se transformer.

Sous l’effet des impératifs d’efficacité énergétique et de connectivité intelligente, les contours de l’immeuble de demain se redessinent, puisant davantage leur valeur dans l’usage que dans la propriété. Autant de bouleversements qui imposent aux acteurs du secteur de faire émerger de nouveaux business models, pour répondre aux enjeux de cette nouvelle économie collaborative et nomade.

Les 10 Points clés de l’étude

1

Les acteurs du marché immobilier confirment l’attractivité du marché parisien en tant qu’investissement prioritaire et incontournable sur la scène mondiale.

2

Les investisseurs voient dans le chantier du Grand Paris un atout supplémentaire pour la France dans l’Europe.

3

La dichotomie entre le marché de l’investissement et le marché locatif suit une trajectoire toujours plus marquée, semblant ainsi s’inscrire dans une tendance de long terme.

4

La surabondance de liquidités et les taux d’emprunt historiquement bas favorisent le dynamisme de l’investissement immobilier français, qui cette année encore affiche un volume record d’investissement.

Volumes investis en France en 2015

EY - Volumes investis en France en 2015

Volumes investis en France en 2015

EY - Volumes investis en France en 2015 ×
5

Malgré une compression des taux de capitalisation continue sur 2015, la prime de risque immobilière reste très attractive au regard des taux offerts par les marchés financiers.

6

En France comme ailleurs le phénomène d’urbanisation s’accélère, et se traduit par une concentration économique sur les grandes mégalopoles au détriment des villes moyennes.

7

La valeur attachée à l’usage devient la composante majeure de la valeur des actifs.

8

Innovation, agilité, digitalisation : le secteur immobilier doit imaginer de nouveaux modèles économiques en intégrant dès maintenant la transformation de notre économie, notamment sous l’influence des acteurs de la nouvelle économie.

9

La révolution digitale et la transition énergétique accélèrent l’obsolescence des actifs immobiliers et ainsi fournit des opportunités fortes de restructuration.

10

Les investisseurs Français restent majoritaires, représentant 2/3 des transactions en 2015 sur le montant total des acquisitions cette année.

Origine des investisseurs

EY - Origine des investisseurs

 

Origine des investisseurs

EY - Origine des investisseurs ×