10ème Observatoire des Offres Publiques

Paris, le 17 janvier 2019

  • Partagez

EY publie les résultats du 10ème Observatoire des Offres Publiques. Cette nouvelle édition recense et analyse l’ensemble des offres publiques intervenues sur les actions de sociétés cotées en France, déclarées conformes en 2018 par l’Autorité des Marchés Financiers (AMF). A cette analyse s’ajoute celle de l’évolution des marchés Paris de la cotation sur la place de Paris (introductions en bourse, retraits de cote, réformes, …) ainsi que le recensement des principales augmentations de capital sur le marché boursier français.

22 offres publiques pour 2,6 milliards de capital acquis en 2018

22 offres publiques portant sur des actions de sociétés cotées ont été soumises à l’AMF en 2018, soit une baisse de 45% par rapport à 2017. Ces opérations déclarées conformes se sont traduites par des achats d’actions pour un montant de 2,6 milliards d’euros. C’est 8 fois moins que les 21,5 milliards d’euros enregistrés en 2017, mais 5 fois plus qu’en 2009.

« C’est l’indicateur clé du dynamisme des offres publiques. Par ailleurs, les sociétés visées par des offres publiques affichent une valorisation globale de 12,5 milliards d’euros, en net retrait par rapport à la valorisation globale de 106,2 milliards d’euros de l’an passé, et la plus faible valeur depuis 2013. » détaille Sonia Bonnet-Bernard, associée EY.

Cette année, les sociétés industrielles représentent 68% des acheteurs contre 32% pour les acteurs financiers et 77% des initiateurs d’offres publiques sont européens. En 2017 et 2018, 2 opérations ont été initiées par des investisseurs américains et 2 par des asiatiques.

Des offres amicales et principalement initiées par l’actionnaire de référence ou par la société

EY - 10ème Observatoire des Offres Publiques

55% des opérations ont été initiées par l’actionnaire de référence historique ou par la société elle-même, tandis que 10 d’entre elles font suite à un changement de contrôle, niveau similaire aux deux années précédentes. L’intégralité des offres de 2018 était amicale.

Des primes d’acquisition médianes en progression

EY - 10ème Observatoire des Offres Publiques

Cette année encore, un écart significatif est observé entre les valeurs intrinsèques des primes calculées par les conseils des initiateurs des opérations et celles déterminées par les experts indépendants, écart plus important encore qu’en 2017 (respectivement 14,2% et 11%).

Le nombre de retraits de la cote en baisse

10 sociétés ont été retirées de la Bourse de Paris en 2018 suite à des offres initiées la même année et 2 ont été retirées suite à des offres initiées en 2017.

« Malgré une année difficile pour le financement par le marché (particulièrement pour les introductions en bourse et les augmentations de capital), le stock de sociétés cotées est resté stable en 2018, marquant ainsi l’arrêt de la baisse du nombre de sociétés cotées sur le marché français » complète Marc Lefèvre, associé EY.

Zoom sur les introductions en bourse

La Bourse de Paris a enregistré 17 nouvelles introductions en 2018 : 7 opérations sur Euronext et 10 sur Euronext Growth. Ces chiffres marquent une très légère progression par rapport à l’année précédente puisqu’en 2017, 14 introductions en bourse ont été réalisées : 9 sur Euronext et 5 sur Euronext Growth. Les capitaux levés au travers de ces introductions marquent une forte baisse en 2018, ces derniers passant de 2,4 milliards à 1,1 milliard d’euros. Parallèlement, 3 transferts (contre 6 en 2017) d’un marché vers un autre ont été réalisés, démontrant la fluidité entre les différents segments : 2 d’Euronext vers Euronext Growth et 1 d’Euronext Access (ex-Marché Libre) vers Euronext Growth.

EY - Sonia Bonnet-BernardEY - Marc Lefèvre

Sonia Bonnet-Bernard et Marc Lefèvre, associés EY, se tiennent à votre disposition pour détailler les résultats du baromètre.