IPOs : Une très bonne année 2017 avec de bonnes perspectives

Paris, le 13 décembre 2017

  • Partagez

EY publie les résultats du quatrième volet de son rapport trimestriel sur les introductions en bourse dans le monde. Les données de cette étude regroupent les IPOs recensées pour la période du 1er janvier 2017 au 1er décembre 2017, ainsi que les opérations dont la clôture a été annoncée pour la fin décembre.

Parmi les grands enseignements de cette nouvelle édition :

  • En 2017 1 624 IPOs ont été réalisées pour un montant de 188,8 milliards de dollars, une augmentation de 49% en volume et de 40% en valeur par rapport à 2016.
  • Au quatrième trimestre 2017, 409 IPOs ont été enregistrées pour un montant de 56 milliards de dollars. Par rapport au second trimestre 2017, cela représente une hausse de 11% en volume et de 6% en termes de montant.
  • Pour ce quatrième trimestre le secteur ayant concentré le plus grand nombre d’opérations est celui de l’industrie avec 78 IPOs réalisées pour un montant total de 6,2 milliards de dollars, suivi du secteur des technologies avec 70 IPOs réalisées pour un montant total de 9,7 milliards de dollars. Le secteur des produits de consommation comptabilise quant à lui 51 IPOs, pour un montant total de 2,6 milliards de dollars.
  • La zone Asie-Pacifique domine l’activité au troisième trimestre avec 58% du nombre total d’IPOs et 39% du montant total levé dans le monde en 2017. La Chine est le pays qui a réalisé le plus d’IPOs en dehors de ses frontières (25 IPOs), suivi de Singapour (20 IPOs), puis de la Malaisie et les Etats-Unis (8 IPOs chacun).
  • En France, 6 IPOs ont été réalisées au quatrième trimestre pour un montant de 895 millions de dollars. En 2017 en France, 14 IPOs ont été réalisées pour un montant de 2 425,2 milliards de dollars.

Focus EMEIA (Europe, Middle East, Inde, Afrique)

  • En 2017 469 IPOs ont été enregistrées pour un montant de 64 milliards de dollars.
  • Le secteur le plus dynamique dans cette région est celui de la technologie : 17 IPOs pour un montant de 0,7 milliards de dollars.

« L'année 2017 est une année de référence pour les introductions en bourse dans le monde et ce sur l'ensemble des bassins de liquidité européens, asiatiques et américains. Les émetteurs ont profité d'un alignement astral très favorable aux opérations primaires et secondaires. Liquidité considérable, retour de la confiance, faible volatilité et appétit au risque des investisseurs ont rythmé les opérations. Au sein de cet ensemble la France a été plus performante en montants levés (3ème meilleure année depuis 2007) qu'en nombre d'introductions qui sont restés à un niveau perfectible. Il est vrai que les opérations n'ont véritablement débuté qu'après les élections présidentielles. L'année 2018 se présente sous de meilleurs auspices. » analyse Marc Lefèvre, associé France EY.

EY - Franck SebagEY - Marc Lefèvre


Franck Sebag et Marc Lefèvre , associés EY, se tiennent à votre disposition pour vous apporter un éclairage sur ces résultats.