L’industrie française rattrape son retard

Paris, le 27 mars 2018

  • Partagez

EY publie les résultats de la seconde édition de son baromètre dédié à l’Industrie du futur en France. Menée auprès de 152 dirigeants d’entreprises industrielles, l’enquête met en perspective les évolutions observées dans le secteur depuis 2016 et détaille la maturité des initiatives menées par les industriels français pour faire face aux défis de l’Industrie du futur : amélioration de la performance industrielle et de l’expérience client, transformation de l’organisation,…

Parmi les principaux enseignements de l’étude :

  • 80% des entreprises industrielles interrogées déclarent être engagées dans la transformation de leur modèle d’entreprise.
  • 1 industriel sur 2 a formalisé ou est en cours de formalisation de sa feuille de route en 2017, contre 1 sur 3 en 2016.
  • 9 industriels répondants sur 10 ont un membre du comité de direction en charge du sujet. Il s’agit du directeur général dans 1 cas sur 2.
  • Les industriels interrogés prévoient de multiplier par deux leurs gains annuels de productivité. C’est en nette hausse par rapport à 2016, mais toujours en retrait par rapport aux projets pilotes démontrant des gains de productivité annuels pouvant aller jusqu’au triplement des gains de  productivité.
  • 1 entreprise sur 2 a mis en place un plan de formation pour accompagner cette transformation. 40% des industriels interrogés ont déjà modifié leur organisation. C’est deux fois plus qu’en 2016.
  • Moins d’une entreprise industrielle sur 4 a déjà identifié les nouveaux profils du management de proximité/top management nécessaires à cette transformation.
  • 64% des dirigeants interrogés estiment que la transformation vers l’Industrie du futur aura un impact sur la culture de leur entreprise.
  • 1 industriel sur 3 a déjà identifié de nouveaux services digitaux susceptibles de créer de la valeur ajoutée et également d’améliorer son expérience client. Parmi ce tiers, 37% l’ont quantifiée entre 1% et 20%.