EY-Parthenon : Enseignes préférées des Français 2019

Paris, le 6 juin 2019

  • Partagez

EY-Parthenon publie les résultats de la nouvelle édition de son étude dédiée aux enseignes préférées des Français. L’enquête a été réalisée auprès de plus de 10 000 consommateurs, durant le 1er trimestre 2019. 18 catégories ont été étudiées, regroupant ainsi 166 enseignes. Parcours en magasin, expérience digitale, appréciation générale, l’étude met en lumière les enseignes plébiscitées par les Français.

Classement général : top 20

EY-Parthenon : Enseignes préférées des Français 2019 EY-Parthenon : Enseignes préférées des Français 2019

« Decathlon et Leroy Merlin combinent tous les ingrédients de la réussite : une offre innovante, de qualité et accessible, un parcours client omnicanal sans couture et des équipes passionnées par leurs univers. Action est un ovni qui se développe en France à une vitesse supersonique en proposant à ses clients une offre constamment renouvelée à des prix ultra-bas » analyse Guy-Noël Chatelin, associé EY-Parthenon.

Parmi les grands enseignements de cette nouvelle édition

  • Quelques « cracks » combinent une forte proportion de fans dans leur clientèle avec des taux d’engagement record, ce qui leur permet - à l’image de Leroy Merlin, Action ou Grand Frais - de croître 1,5 à 2 fois plus vite que leurs concurrents.
  • Les marques investissent de plus en plus fortement dans la relation directe au consommateur – que ce soit via le e-commerce ou en ouvrant des magasins, et certaines talonnent les enseignes leaders : Apple dans le Multimédia, Nike dans les Articles de sport, Aubade sur la Lingerie, et Swarovski dans la Bijouterie. Ces marques sont très souvent mieux notées sur la plupart des critères, hormis le rapport qualité-prix et la proximité.
  • L’alimentation spécialisée fédère les clients et génère une vraie préférence d’enseigne, avec des résultats bien meilleurs que ceux des enseignes d’alimentation généraliste. Grand Frais, Biocoop ou Picard font référence sur de nombreux critères : confiance dans l’enseigne, qualité de l’offre, expérience d’achat en magasin, …
  • Pour près de la moitié des secteurs, l’expérience online a désormais un poids plus important que l’expérience en magasin dans l’appréciation globale des enseignes.
  • Si les millennials notent plus généreusement que leurs aînés sur la plupart des secteurs, ils sont aussi plus zappeurs : seuls 45% des 18-34 ans affirment avoir une enseigne préférée dans les secteurs fréquentés, contre près de 60% pour les plus de 65 ans.

« Le direct-to-consumer n’est plus seulement une ambition stratégique. C’est une réalité pour nombre de marques autrefois distribuées essentiellement en wholesale, et qui ont aujourd’hui lancé des concepts magasin qui plaisent, et qui devancent même les retailers traditionnels sur la plupart des critères testés dans l’étude… Seule la dimension proximité, et dans une moindre mesure, le rapport qualité-prix, font encore la différence » précise Julia Amsellem, associée EY-Parthenon.