The better the question. The better the answer. The better the world works. У вас есть вопрос? У нас есть ответ. Решая сложные задачи бизнеса, мы улучшаем мир. У вас є запитання? У нас є відповідь. Вирішуючи складні завдання бізнесу, ми змінюємо світ на краще. Meilleure la question, meilleure la réponse. Pour un monde meilleur. 問題越好。答案越好。商業世界越美好。 问题越好。答案越好。商业世界越美好。

Les énergies renouvelables deviennent des alternatives crédibles

Par Jérémie Haddad, Associé Strategy – Power & Utilities

Deux grandes révolutions sont à l’œuvre aujourd’hui : la révolution numérique et la révolution - plutôt que la transition - énergétique. Le secteur de l’énergie, au croisement de ces deux mutations profondes, voit ses fondements historiques et économiques complètement remis en cause.

Alors que le monde de l’énergie se partageait il y a encore peu de temps entre un usage intensif des énergies fossiles (pétrole, charbon,…) et une production d’électricité centralisée transitant par des réseaux de transport et de distribution, les révolutions en cours font voler en éclat ces paradigmes. Pour deux raisons.

D’une part, la demande sociétale de lutte contre le réchauffement climatique fait émerger les énergies renouvelables comme des alternatives crédibles au modèle actuel. Que ce soit le photovoltaïque, le solaire thermique, l’éolien, la biomasse ou même l’hydrogène, les initiatives de remplacement des énergies carbonées se multiplient au point d’envisager dans certains pays une production 100% renouvelable à l’horizon 2050.  

D’autre part, les technologies nouvelles permettent d’imaginer dans le futur des modèles énergétiques inédits : production décentralisée associée à des capacités de stockage à l’échelle d’un quartier, échange d’énergie entre foyers à l’aide de la blockchain, montée en puissance des réseaux intelligents faisant appel à l’intelligence artificielle pour équilibrer l’offre et la demande tout en pilotant les usages des industriels et des particuliers.

Si l’on y ajoute la forte volonté des métropoles de se réapproprier la politique énergétique des territoires, il est facile d’imaginer des villes remplies de véhicules électriques faisant office de batteries mobiles, de bâtiments à énergie positive équipés de panneaux solaires et de batteries intelligentes pilotées à distance, tout en constatant la disparition progressives des « passoires thermiques » grâce à d’intenses travaux de rénovation énergétique.

Des modes de consomation différents

Au sein de chaque maison, les individus ne consommeront plus comme avant : d’abord, les compteurs intelligents, massivement déployés dans le monde – tel Linky en France -, seront le socle principal sur lequel les fournisseurs d’énergie pourront proposer des offres de services innovantes : tarif personnalisé en fonction de l’usage du foyer, outils de pilotage des appareils de la maison (comme le chauffage pour optimiser la consommation), entre autres.

Ce nouveau monde plein d’opportunités est pourtant inconfortable pour des énergéticiens dont l’environnement, hautement régulé, est soumis à l’influence parfois contradictoire des tendances sociétales, des enjeux politiques ou encore de l’intensité concurrentielle. Entreprises habituées à des investissements sur le long terme, les ruptures et incertitudes liées à ces révolutions les obligent à des comportements inhabituels. Ils doivent devenir agiles dans leur décision comme dans l’exécution, se rapprocher au plus près des usages de leur clients, monter en compétence rapidement sur les technologies numériques ayant un impact majeur sur leur business tout en conservant une performance économique à la hauteur des attentes de leurs parties prenantes.

Si le cap est clair, la route est donc semée d’embûches. Seuls les meilleurs arriveront sains et saufs au bout du chemin !

#TransformativeAge

Contact

EY - Jérémie Haddad

Jérémie Haddad
Associé Strategy – Power & Utilities
Tél.: +33 1 46 93 80 01
Jeremie.Haddad@fr.ey.com