Aujourd’hui ou jamais ?

Comment les entreprises familiales répondent aux enjeux de succession.
 
Rapport basé sur l’enquête mondiale EY « Staying Power »

  • Partagez

Etape cruciale dans la vie d’une entreprise, la succession est un moment de transition où les frontières habituelles de l’organisation s’effacent au profit de nouveaux équilibres.

Cette enquête analyse comment les entreprises familiales les plus résilientes du monde sont parvenues à mener à bien chacune de leurs successions, génération après génération. Les résultats insistent sur l’importance de la préparation, à commencer par la définition des personnes chargées de s’occuper de cette transition, mais également sur la mise en place d’une stratégie de long terme.

Si l’exercice nécessite de réunir le plus en amont possible toutes les parties prenantes, actionnaires, membres de la famille, leaders de l’entreprise, l’objectif est de parvenir à accorder leurs voix sur les quatre piliers qui font la réussite d’une succession :

1. Définir clairement les personnes en charge de la succession

97% des entreprises familiales qui n’ont pas défini de politique de succession ne survivent pas au-delà de la 3e génération. Le sujet devrait donc régulièrement figurer à l’ordre du jour des conseils d’administration. Pour la plupart, les répondants de notre panel ont au contraire clairement identifié et désigné les personnes en charge de la succession. Ce choix implique qu’ils aient anticipé en amont les processus à mettre en place pour assurer une transition de gouvernance fluide. Nos résultats montrent que cette responsabilité revient d’abord au conseil d’administration (44 %), puis aux membres de la famille (23 %) et enfin au PDG (22 %).

Qui a la responsabilité principale de la planification de la succession ?


EY - Comment les entreprises familiales répondent aux enjeux de succession ? - Qui a la responsabilité principale de la planification de la succession ?

2. Préparer les générations futures à la gouvernance de l’entreprise

Prendre le temps de préparer la génération suivante à la gouvernance de l’entreprise est absolument vital pour assurer une succession fluide. Nos résultats montrent que les entreprises familiales expérimentées en matière de succession mettent l’accent sur l’éducation et la préparation de la génération suivante. L’expérience leur a montré par le passé combien cette étape de la vie de l’entreprise était importante. Cependant, il apparaît que les conseils d’administration ne requièrent généralement pas des candidats une expérience externe à l’entreprise, ce qui suggère que posséder ce type d’expérience n’est pas indispensable à la réussite d’une succession.

3. Développer une culture entrepreneuriale

La culture de l’innovation qui se matérialise par la capacité à se transformer, grandir et s’adapter à son environnement donne aux entreprises familiales un avantage compétitif par rapport aux concurrents dont le capital est majoritairement détenu par le marché boursier. Les entreprises situées dans les économies émergentes (à l’exception de la Chine et de l’Inde) estiment qu’elles possèdent une moindre culture d’innovation que les économies matures. Dans chaque pays, les cibles de croissance et la culture entrepreneuriale sont intimement liées à capacité des entreprises à recruter des talents.

Climat entrepreneurial


EY - Comment les entreprises familiales répondent aux enjeux de succession ? - Climat entrepreneurial

4. Attirer les meilleurs talents

Bien que les hauts potentiels représentent un avantage manifeste dans le processus de succession, leur importance est trop souvent négligée. Les entreprises familiales ne désignent en effet pas systématiquement un membre de la famille comme successeur.

Pour gagner la guerre des talents, la plupart des entreprises mettent l’accent sur des facteurs comme la rémunération, les conditions de travail, les bonus, les plans d’épargne retraite, etc. Cependant, les entreprises familiales possèdent un autre avantage, celui de pouvoir mettre en avant leur dimension familiale.

C’est pourquoi les entreprises familiales ne devraient pas se priver de mettre l’accent sur ce qui rend leur structure unique : agilité, résilience, rapidité d’adaptation, humanité, relations et vision long-terme.

5. Conclusion – Une succession ne peut être évitée, anticipez-la !

Une succession réussie place l’entreprise et la famille sur la voie d’une productivité renouvelée à long terme. Les entreprises interrogées ont mis au jour quelques-uns des éléments qui permettent d’en jeter les bases : définir clairement les personnes en charge de la succession, préparer les générations futures à la gouvernance de l’entreprise, développer une culture entrepreneuriale et attirer les meilleurs talents. Cependant, les caractéristiques intrinsèques des entreprises familiales participent également de cette performance : flexibilité de la prise de décision, cadrage des processus, cohésion d’équipe, valeurs, quête d’une amélioration continue, tous ces éléments contribuent à la réussite de la succession.