Femmes et leadership

L’avantage compétitif des entreprises familiales

  • Partagez

Si la représentativité des femmes dans les fonctions de gouvernance reste encore un défi pour la plupart des entreprises aujourd’hui, les entreprises familiales comptent parmi les structures les plus avancées en la matière, faisant progresser leur intégration dans les conseils d’administration beaucoup plus rapidement que ne le font d’autres entreprises.

Avec une contribution comprise entre 70 et 90 % du PIB mondial, une forte résilience et une croissance pérenne, les entreprises familiales cumulent à elles seules entre 50 et 80 % des emplois dans le monde, ce qui fait d’elles les principaux piliers de l’économie.

EY, en partenariat avec Kennesaw State University, a entrepris d’interroger les plus grandes entreprises familiales à travers le monde, afin de comprendre et de mettre en évidence les caractéristiques qui font leur force et les raisons qui les incitent à favoriser la promotion des femmes aux fonctions de direction.

Principaux enseignements de l’étude :

 

La place des femmes dans les entreprises familiales

La place des femmes dans les entreprises familiales

Femmes dirigeantes : un cercle vertueux

  • Plus les femmes sont nombreuses dans les postes de direction, plus les entreprises familiales sont enclines à les préparer à ces fonctions et à les promouvoir au poste de PDG.
  • Parallèlement, les parcours réussis encouragent les femmes à suivre l’exemple de leurs pairs et à développer tout leur potentiel.

Stratégies de long terme : des accélérateurs de carrière pour les femmes

  • Plus les entreprises familiales sont enracinées et puissantes, plus on trouve de femmes en position de gouvernance.
  • Plus les entreprises familiales grandissent, plus elles prêtent attention à ce que leurs collaboratrices progressent dans la hiérarchie.
  • Préparer davantage de femmes aux fonctions de direction conduit l’entreprise à fixer des objectifs de croissance plus ambitieux.

Cohésion et valeurs : un environnement plus propice pour les femmes ?

Les grandes entreprises familiales mettent l’accent sur les valeurs, les activités qui renforcent la cohésion et l’engagement des membres de la famille et des employés. Les femmes sont plus enclines à s’investir dans ce type d’environnement et y ont une plus forte probabilité d’accéder à des fonctions de direction.

Trois facteurs clefs favorisent la création d’un tel environnement :

  1. la volonté de préparer la génération suivante à la gouvernance de l’entreprise ;
  2. la fierté d’appartenance : les entreprises familiales sont fières de ce qu’elles ont construit et voient leur activité comme une composante essentielle de leur identité. Leur choix d’en faire une marque distinctive leur permet d’attirer davantage de femmes et de proposer à leurs clients une relation personnelle et authentique ;
  3. l’importance accordée aux activités de responsabilité sociétale.

Femmes et responsabilité sociétale de l’entreprise

Les femmes dirigeantes sont réputées pour avoir un impact positif en matière de performance RSE. C’est pourquoi plus les entreprises développeront ces activités, plus les femmes, et particulièrement celles de la génération Y, rejoindront l’organisation, accèderont à des postes de gouvernance et porteront à leur tour des politiques ambitieuses de responsabilité sociale.
Intégrer davantage de femmes dans l’entreprise et leur confier des fonctions de direction permet donc d’initier un cercle vertueux.