The better the question. The better the answer. The better the world works. У вас есть вопрос? У нас есть ответ. Решая сложные задачи бизнеса, мы улучшаем мир. У вас є запитання? У нас є відповідь. Вирішуючи складні завдання бізнесу, ми змінюємо світ на краще. Meilleure la question, meilleure la réponse. Pour un monde meilleur. 問題越好。答案越好。商業世界越美好。 问题越好。答案越好。商业世界越美好。

Panorama start-up 2018

Ce panorama 2018 offre un échantillon des start-up françaises au business model toujours plus innovant et qui sont devenues aujourd’hui des acteurs incontournables de l’économie française.

Edito

EY - Franck Sebag

Franck Sebag,
Responsable national du Prix de la Start-Up de l’Année

En quelques années, les start-up sont devenues des acteurs incontournables de l’économie française. A côtés des TPE, des PME, des ETI et des grands groupes, elles incarnent une nouvelle dynamique entrepreneuriale et financière qui suscite beaucoup d’attentes. Qui nourrit beaucoup d’espoirs.

Nombreuses sont les raisons de ce dynamisme. L’édition 2018 du Panorama des start-up dévoile plusieurs tendances qui mènent ces entreprises au succès, qui les aide à croître rapidement ainsi qu’à conquérir de nouveaux marchés.

Premier enseignement, plus de la moitié des start-up du panel ont été créées à plusieurs. C’est un facteur clef de leur développement et leur succès puisque ce modèle de création favorise les échanges d’idées, l’innovation et la multidisciplinarité.

L’hyper-croissance observée ces dernières années est toujours d’actualité. En effet, le chiffre d’affaires a fait un bond de 76% en 2017, tiré par l’augmentation de 140% des activités réalisées à l’international. Qui a dit que les chefs d’entreprises français étaient frileux à l’idée de se lancer hors de nos frontières ? Cette hyper-croissance a également été rendue possible grâce aux importantes levées de fonds réalisées par les start-up depuis leur création.

Enfin, même si on pourrait se satisfaire d’un taux de croissance de 52% des effectifs, les start-up restent confrontées à un plafond de verre qu’elles n’ont pas encore réussi à casser : trouver des talents qualifiés. Selon notre étude, il s’agit du principal frein à leur développement. Il faut donc les aider. Sinon, toute cette belle énergie, cette soif d’entreprendre pourraient bien ne pas durer. Ou quitter la France.

Chiffres clés

EY - Panorama start-up 2018

Téléchargement

EY - Panorama start-up 2018

Télécharger le Panorama start-up 2018

Contacts

Franck Sebag
Associé EY, Responsable national du Prix de la Start-Up de l’Année
+ 331 46 93 73 04
@frsebag

Nadège Abdou-Brahim
Chef de projet Marketing Middle Market
+ 331 46 93 89 08
@nadege_AB

Quentin Hacquard
Contact presse
07 78 87 30 36