5 minutes de lecture 15 oct. 2019
EOY

EASI élue Entreprise de l’Année® 2019, CluePoints Scale-up de l’Année 2019

Par

EY Belgique

Organisation de services professionnels et multidisciplinaires

5 minutes de lecture 15 oct. 2019

Afficher les ressources

Triomphe pour EASI et CluePoints, élues respectivement Entreprise de l’Année® 2019 et Scale-up de l’Année 2019.

On connaît désormais les grands vainqueurs de cette nouvelle édition : EASI (Nivelles) est « Entreprise de l’Année 2019 », CluePoints (Louvain-La-Neuve) reçoit le prix de la « Scale-up de l’Année ».

L’excitation était tangible dans l’Auditorium 2000 au Heysel, en ce soir du lundi 7 octobre 2019. On y célébrait la 24e cérémonie du prestigieux prix de « l’Entreprise de l’Année » organisée par EY, en collaboration avec L’Écho et BNP Paribas Fortis. Cette année, c’est la société informatique EASI qui a été désignée par un jury ultra exigeant, composé d’éminentes personnalités de l’entrepreneuriat belge. Salvatore Curaba, CEO de EASI s’est vu remettre le prix en mains propres par Elio di Rupo, le Ministre-Président du gouvernement wallon.

Un prix a aussi été attribué à la « Scale-up de l’Année » 2019 à l’occasion de la cérémonie. C’est la 7e année que ce prix est décerné à une jeune entreprise à fort potentiel. C’est CluePoints, société en plein essor, qui s’est démarquée cette année. François Torche, CEO de la société, a eu, quant à lui, l’honneur de recevoir le prix des mains de Willy Borsus, Vice-Président et Ministre de l’Économie du Gouvernement wallon.

Retour sur l’événement et les deux entreprises wallonnes victorieuses.

Cette année, nous fêtons notre 20e anniversaire et cette récompense est le reflet du travail accompli tous ensemble. Ce prix est vraiment spécial pour moi car il clôt mon aventure en tant que CEO.
Salvatore Curaba
CEO d’EASI

EASI est l’Entreprise de l’Année 2019

EASI succède à Easyfairs, qui avait remporté le prix de l’Entreprise de l’Année en 2018.

Forte de 20 ans d’expérience, la société belge s’est spécialisée dans les services informatiques de pointe. EASI propose des solutions développées à partir des dernières technologies, aussi bien dans des domaines tels que les logiciels et les applications mobiles que l’infrastructure, le cloud et la sécurité.

Depuis sa création en 1999, la société a connu une croissance importante en Belgique et à l’étranger grâce à un management où chaque membre est respecté et encouragé. EASI compte aujourd’hui plus de 200 employés. « Chacun des employés peut devenir actionnaire sous certaines conditions. Aujourd’hui, 100 % des actionnaires d’EASI sont des collaborateurs », explique le CEO de la société. Le credo de Salvatore Curaba ? « La performance dans le bonheur. »
 

Le plus important c’est de développer les potentiels et les talents. Rien ne me met plus en joie que de voir des collaborateurs engagés. C’est à eux que l’on doit le succès d’EASI.
Salvatore Curaba
CEO d’EASI

La force du management heureux

C’est bien simple, Salvatore Curaba ne conçoit pas l’entreprise sans l’accomplissement heureux de tous les acteurs de son entreprise. Et pour cela, il n’hésite pas à investir dans ses collaborateurs. Cela passe par une reconnaissance et un encouragement à l’implication de chacun. Un management participatif innovant mis en place dès le début de la création de l’entreprise, qui met l’employé au centre. Un modèle d’entreprise humain et unique, où le collaborateur est reconnu et soutenu dans ses responsabilités, qui a visiblement convaincu le jury.

« Le jury a voulu montrer le soutien des entrepreneurs et des industriels aux entreprises en croissance, éthiques de par leur gestion participative et leur partage progressif du pouvoir et des résultats avec leurs dirigeants et employés. Et c’est une équipe de managers fidèles à l’entrepreneur qui a créé EASI qui anime le développement et l’innovation de cette entreprise technologique », explique Laurent Levaux, président du jury.

Un trophée de renommée internationale

L’élection de « l’Entreprise de l’Année » organisée depuis 1996 par EY distingue les entreprises belges francophones selon un ensemble de critères exigeants : leur force d’innovation, leurs prises de risques, leur vision stratégique, leur santé financière, mais aussi leur durabilité et leur ténacité en toutes circonstances.

Le prix de “L’Entreprise de l’Année” récompense depuis 24 ans la crème de la crème de l’entrepreneuriat belge. Les finalistes étant tous à la pointe dans leur domaine, la compétition était particulièrement féroce.
Marie-Laure Moreau
Regional Managing Partner d’EY pour la Wallonie

Chaque année l’événement prend de plus en plus d’ampleur. L’événement est d’ailleurs organisé dans 150 pays où la société EY est présente. En gagnant le prix, on participe ainsi à un réseau mondial des meilleures entreprises. « Le prix distingue les sociétés les plus importantes à travers le monde. C’est selon moi une belle reconnaissance mondiale », a exprimé Marie-Laure Moreau lors de la cérémonie.

CluePoints : la jeune entreprise qui a tout d’une grande

L’entreprise de Louvain-la-Neuve CluePoints s’est distinguée en remportant le prix de la Scale-up de l’Année, succédant à Newpharma en 2018. Eura Nova, proUnity et Qualifio concouraient également pour cette édition.

Depuis le début de ce concours en 2013, nous avons voulu soutenir et encourager les jeunes entreprises à fort potentiel de croissance à Bruxelles et en Wallonie.
Carl Laschet
Associate Partner chez EY

Fondée en 2012, cette société néolouvaniste a développé un outil statistique de détection des anomalies dans les études cliniques, capable de réduire les risques d’échec dans la mise sur le marché de nouveaux médicaments. Une avancée technologique unique qui a convaincu plusieurs géants du secteur pharmaceutique.

La société a réalisé un chiffre d’affaire de 6,5 millions d’euros en 2018 et compte aujourd’hui environ 70 employés. « Un management expérimenté dans le secteur pharmaceutique, un nombre conséquent d’emplois créés en Belgique, ainsi qu’un chiffre d’affaires et un résultat en très belle croissance nous permettent de penser que CluePoints briguera très bientôt le prix très convoité de “L’Entreprise de l’Année” », explique la présidente du jury et CEO de Noukie’s, Katia de Paepe.

Ce prix est une très belle reconnaissance du travail de mon équipe. J’ai espoir qu’il nous fera gagner en visibilité en Belgique.
François Torche
CEO de Cluepoints

Pour François Torche, le CEO de Cluepoints, le podium a été aussi l’occasion de tirer la sonnette face aux politiques présents. « Nous faisons face à un problème de recrutement de talents en Belgique. J’en appelle aux ministres présents ce soir pour améliorer le système éducatif, l’orientation et la formation de la jeune génération dans notre secteur technologique. » Malgré une activité orientée uniquement à l’international, le centre de recherche et de développement de l’entreprise est implanté en Belgique. En pleine expansion, elle souhaite s’ancrer encore davantage en Belgique et est à la recherche de nouveaux talents locaux.

Le prix de la « Scale-up de l’Année » semble ainsi arriver à point nommé pour booster son recrutement.

Newsletter Impulse 

Restez au courant des dernières nouveautés d’EY Belgium et découvrez des histoires entrepreneuriales inspirantes.

Inscrivez-vous

Résumé

Les vainqueurs sont connus : CluePoints (Louvain-la-Neuve) est la Scale-up de l’Année 2019 et EASI (Nivelles) est élue Entreprise de l’Année 2019.

À propos de cet article

Par

EY Belgique

Organisation de services professionnels et multidisciplinaires